decoupe logo IMBE
Bandeau haut IMBE

English


Rechercher

sur ce site

Partenaires

Logo tutelle AMU Logo tutelle CNRS
Logo tutelle IRD Logo tutelle UAPV

Accueil > Pages personnelles > Alma Heckenroth

Alma Heckenroth

JPEG - 29.6 ko

Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Écologie Marine et Continentale (IMBE)
IMBE UMR CNRS 7263, IRD 237

Faculté des Sciences Saint-Charles - Aix-Marseille Université (AMU)
3 Place Victor Hugo, Case 4
13331 Marseille cedex 3

Equipe E&B :
EQ 6.3 : Ecotechnologies and Bioremediation (E&B)


Biosketch

Je suis doctorante en Ecologie dans l’équipe « Ecotechnologies et Bioremédiation ». Mes recherches concernent le développement d’écotechnologies pour gérer les sols pollués dans un contexte méditerranéen, à mi-chemin entre la phytoremédiation et l’écologie de la restauration.

Formation

2012 - présent : Doctorat en Ecologie, Aix-Marseille Université, ED251 Sciences de l’Environnement. Co-direction : Isabelle Laffont-Schwob et Jacques Rabier, équipe Ecotechnologies et Bioremédiation.
Financement : CIFRE (ANRT) / ORTEC Générale de Dépollution.
Sujet de thèse : Evaluation des méthodes de phytoremédiation adaptées à la restauration écologique d’une friche industrielle incluse le parc national des Calanques (Marseille, France)

2011 - Master Science de l’Environnement Terrestre, Ingénierie de la Biodiversité, parcours Expertise Ecologique et Gestion de la Biodiversité, Université Paul Cézanne.

2010 - Diplôme Universitaire (DU) Certificat d’Expérience Professionnelle niveau 2, Université Paul Cézanne, Marseille.

2009 - Licence en Sciences de l’Univers et de l’Environnement parcours Ecologie des Ecosystèmes Perturbés, Université de Provence, Marseille.

2008 - DEUG dans le domaine Science et Technologie, Sciences de l’Univers et de l’Environnement, Université de Provence, Marseille.

2006 - Baccalauréat général série S, Lycée Honorée Daumier, Marseille.

Formations complémentaires

2013 - SEED-CNRS Program - AIR ECO SOL : “Sino-French training course : Interdisciplinary approach of soil ecological restoration” - Nancy, 35h.

2013 : COST Training School (COST ES1104) : “Semi-arid land management for crop production and restoration of man-made soils”, Valenzano-Bari, Italie, 42h.

2012 : ERASMUS Intensive Program “Soil & Water” Ceské Budejovice (Budweis), Czech Republic, 90h, 9 ECTS.

Expériences professionnelles

2012 – 2015 : CDD 3 ans - Chargée de Recherche et Développement / Phytotechnologies appliquées à la gestion des sites et sols pollués – ORTEC Générale de Dépollution (Aix-en-Provence)

2011 - 2 mois : Chargé de mission - IMEP, Biomarqueurs et Bioindicateurs Environnementaux
Objectif : Etude écotoxicologique sur deux cours d’eau pour évaluer l’impact écologique d’une ISDND et d’une STEP (Var).
Activité : Prélèvements in situ. Mise en place de protocoles expérimentaux. Réalisation de tests écotoxicologiques normalisés. Interprétation des résultats et rédaction du rapport final.

2011 - 6 mois : Assistante de recherche - Stage M2 professionnel - IMEP, Biomarqueurs et Bioindicateurs Environnementaux
Objectif : Etude préliminaire à la restauration écologique du site industriel de l’Escalette (Marseille)
Activités : Evaluation de la viabilité et de la capacité germinative des graines d’espèces locales. Evaluation de l’acceptabilité de la démarche auprès des habitants du site. Mise en place de placettes expérimentales et suivi de paramètres physiologiques.

2011 - Participation à des projets professionnels dans le cadre du master :
- Détermination d’îlots de sénescence sous SIG pour le Parc Naturel Régional du Queyras
- Réalisation du volet naturel d’une étude d’impact fictive encadrée par ECO-MED
- Etude des potentialité d’éco-construction au regard du PLU de Roquefort-la-Bédoule (13)
- Réalisation d’un reportage en Anglais

2010 - 3 mois : Assistante Ingénieur-Chercheur stagiaire - DU CEP - CEMAGREF - UR Ecosystèmes méditerranéens et risques.
Objectif : Suivi de la teneur en eau d’arbustes méditerranéens pour la prévision du risque d’incendie.
Activités : Mise en place d’une méthodologie de terrain et couplage avec la télédétection.

2010 – 4 mois : Chargée de mission stagiaire - Projet tutoré M1 - Conservatoire – Etudes Ecosystèmes de Provence (CEEP).
Objectif : Actualisation de la cartographie de la Flore protégée de l’archipel de Riou.
Activités : Inventaires botaniques. Mise en application concrète des compétences en cartographie de terrain et en systèmes d’informations géographiques (SIG).

2009 – 2 mois : Assistante de recherche - Stage volontaire - IMEP, Organisation et vulnérabilité des systèmes écologiques.
Objectif : Amélioration des connaissances sur la flore méditerranéenne à travers la participation aux travaux de thèse de deux étudiants
Activités :
- Mesures de biomasse sur 3 espèces protégées : Astragalus tragacantha, Thymelea tartonraira, et Plantago subulata.
- Prélévements de Limonium girardianum à Fos-sur-Mer et transplantations, pour une étude de reproduction ex situ.

2009 – 4 mois : Assistante de recherche - Stage de recherche – IMEP, Biomarqueurs et Bioindicateurs Environnementaux
Objectif : Recherche de marqueurs de stress chez deux espèces-clefs des phryganes : Astragalus tragacantha et Thymelea tartonraira.
Activités : Elaboration de protocoles expérimentaux en laboratoire. Evaluation de biomarqueurs : mesures de teneurs en eau relative, détermination de teneurs en chlorophylles.

2008 – 2 mois : Assistante de recherche – Stage volontaire - IMEP, Biomarqueurs et Bioindicateurs Environnementaux
Objectif : Etude des effets d’une pollution combinée (métaux et détergent) sur des plantes dans le cadre d’un contrat avec la Police de l’Eau sur des cours d’eau méditerranéens.
Activités : Mise en place de protocoles expérimentaux, réalisation de tests écotoxicologiques normalisés.


Recherche

- 2014-2016 : Projet A*MIDEX – AAP Interdisciplinarité PR2I 2014 – SynTerCalM
Synergie sur le territoire des Calanques marseillaises

- 2012-2016 : ESSEM COST Action ES1104
Arid Lands Restoration and Combat of Desertification : Setting Up a Drylands and Desert Restoration Hub

- 2008-2013 : Programme ANR MARSECO
Flux de contaminants et fonctionnement des écosystèmes littoraux provençaux : transfert sol-eau-biocénose


Thématiques de recherche

- Développement d’outils non destructifs de sélection des plantes natives au potentiel de phytostabilisation des éléments traces métalliques et métalloïdes (ETMM).

- Développement d’outils d’ingénierie écologiques pour améliorer l’établissement et la croissance des plantes natives dans un contexte Méditerranéen pollué.

- Evaluation des capacités de phytostabilisation des plantes locales en fonction de leur traits physiologiques, des intéractions avec les microorganismes rhizosphériques et des conditions de culture.


Projets de recherche

2014-2016 : A*MIDEX – AAP Interdisciplinarité PR2I 2014 – SynTerCalM
Task leader of Task 2.3 (WP2) « Management of pollution by ecotechnologies : bringing an innovative methodology based on ecological engineering using phytoremediation by nativeplant species and their associated micro-organisms »


Résumé du projet de thèse

Evaluation des méthodes de phytoremédiation adaptées à la restauration écologique d’une friche industrielle incluse le parc national des Calanques.

Sur le site de la friche industrielle de l’Escalette à Marseille, zone cœur du parc national des Calanques (PNCal), scientifiques, gestionnaires et praticiens travaillent de pair pour développer des alternatives aux techniques conventionnelles de gestion de la pollution du sol. La particularité de ce site est d’abriter une biodiversité riche façonnée par le climat et la pression anthropique de la grande cité voisine depuis l’époque gréco-romaine et menacée par la pollution en éléments traces métalliques et métalloïdes (ETMM) liée aux activités industrielles du 19ème siècle. En parallèle d’une action publique de gestion des déchets industriels (scories) sur la zone littorale du PNCal, une réflexion est menée sur la gestion de la pollution diffuse sur ce territoire. Les objectifs de cette thèse visent à la fois la conservation de la biodiversité locale, l’optimisation des fonctionnalités en place qui permettent la réduction des transferts des ETMM, la restauration écologique de ces sites par la refonctionnalisation des sols et, de façon plus globale, le développement d’écotechnologies pour la restauration des sols contaminés dans un contexte méditerranéen. Pour répondre aux objectifs de gestion de la pollution diffuse au sein du PNCal et de conservation de la biodiversité, et dans le cadre de deux projets de recherche transdisciplinaires successifs (Marséco 2008-2013 et SynterCalm 2014-2016), les travaux de thèse basés sur des écotechnologies ont été menés selon 3 axes complémentaires :
- la caractérisation des communautés végétales locales dans le contexte d’une forte pollution en ETMM et la sélection de plantes natives à potentiel de phytoremédiation ;
- l’évaluation de l’effet de l’hétérogénéité de la contamination sur les mécanismes de tolérance de Coronilla juncea et Globularia alypum et leurs microorganismes associés et les implications sur le potentiel de phytostabilisation ;
- le développement d’outils d’ingénierie écologique pour la restauration écologique des zones naturelles contaminées en ETMM. 

Axe 1 : A l’aide d’une méthodologie non destructive, la composition et la structure des communautés végétales natives et spontanées ont été étudiées sur deux zones polluées correspondant à des contextes environnementaux différents, en fonction de la contamination du sol de surface et de paramètres phytoécologiques déterminants. Les résultats indiquent que la pression produite par un siècle de contamination en ETMM a affecté de façon significative les communautés végétales en terme de composition, diversité et structure, sous la forme d’une cooccurrence de différents stades de successions végétales. Les preferendum écologiques des plantes natives ont été mis en évidence dans le contexte d’un gradient de contamination en ETMM. En prenant en compte les traits de vie des plantes, cette approche a abouti en la sélection de plantes natives à potentiel de phytoremédiation qui présentent une tolérance à de fortes concentrations d’ETMM sur les zones d’étude. Cette méthodologie a également permis de déterminer des zones d’intervention prioritaires, en se basant sur les indices de charge polluante calculés à partir des concentrations en ETMM des éléments d’origine industrielle.
Voir : Heckenroth et al., 2016. Selection of native plants with phytoremediation potential for highly contaminated Mediterranean soil restoration : Tools for a non-destructive and integrative approach. J. Environ. Manage.

Axe 2 : Dans un deuxième temps, les expérimentations in situ ont permis d’évaluer la réponse à l’hétérogénéité de la contamination en ETMM de surface et en profondeur de deux espèces pérennes natives : Coronilla juncea et Globularia alypum. Les intéractions sol-plantes-microorganismes de la zone rhizosphérique ont été évaluées à partir de l’analyse des ETMM des sols et des plantes, des paramètres physico-chimiques et biologiques des sols ainsi que la détermination des structures symbiotiques racinaires : nodules, champignons mycorhiziens à arbuscules (CMA) et endophytes septés foncés (DSE). Les résultats mettent en évidence la tolérance de ces deux plantes à de fortes concentrations d’ETMM dans les sols vraisemblablement lié à la présence de symbioses racinaires. Cette tolérance s’exprime également sous la forme de restrictions de transfert corrélées aux concentrations en ETMM et confirment ainsi le potentiel de phytostabilisation de ces plantes natives dans un contexte de contamination mixte en ETMM. Une expérimentation ex situ complémentaire a permis de réaliser des tests de lixiviations des ETMM, à partir d’échantillons de sol prélevés sur une zone fortement contaminée, et d’évaluer l’influence de la présence des microorganismes natifs dans la réduction des transferts de contaminants.

Axe 3 : Enfin, la collaboration initiée en 2013 avec le lycée agricole des Calanques (LPA) a permis de réaliser des travaux de multiplication des plantes natives, à partir de propagules collectées sur les sites contaminés, et de mettre au point des outils d’ingénierie écologiques adaptés à la restauration écologique des milieux contaminés. Dans un premier temps, ces outils ont été testés dans les conditions de terrain dans le cadre d’une expérience de renforcement des populations de C. juncea, dont des individus avaient été prélevés dans le cadre de la thèse. Ainsi, 60 transplantations ont été réalisées sur 3 sites (témoin, contamination moyenne et contamination forte en ETMM). Les méthodes utilisées visent à favoriser l’établissement des plants dans un contexte méditerranéen et consistent notamment à créer des microsites favorables à partir de matériaux présents sur place et d’amendements organiques produits localement, dans une démarche agroécologique. Les premiers résultats ont montré un taux de survie des individus compris en 65 % et 85 % en fonction des conditions d’expérience. A partir des résultats préliminaires obtenus dans le cadre de ces transplantations, et de la sélection de plantes natives à potentiel de phytoremédiation réalisée préalablement, des essais de restauration écologiques ont été mis en place en novembre 2015. Au total, 12 espèces multipliées hors site par le LPA ont été transplantées dans le cadre des essais pilote de restauration écologique in situ sur une zone considérée comme le hotspot de contamination en ETMM en milieu naturel. Le protocole expérimental permet de tester en conditions réelles, à la fois la capacité des plantes sélectionnées à s’établir sur une zone fortement contaminée, l’utilisation de plusieurs assemblages d’espèces et les effets des interactions interspécifiques sur le développement des plantes, ainsi que leurs implications sur l’efficacité de fixation des ETMM par la phytostabilisation. Chaque parcelle a été constituée de deux bandes plantées par un mélange d’espèces végétales, pour un total de 24 individus (12 individus/bande). Le niveau amont a été planté par des espèces a priori identifiées comme tolérantes à de fortes concentrations en ETMM et certaines phytostabilisatrices précédemment sélectionnées. Le niveau aval a été planté par des espèces dont certaines sont moins tolérantes aux ETMM mais correspondent à des espèces typiques de l’écosystème cible de la restauration. Ainsi, un objectif supplémentaire de cette expérience in situ est d’évaluer si des plantes tolérantes aux ETMM et phytostabilisatrices peuvent constituer une sorte de filtre permettant de retenir les polluants pour favoriser le développement des communautés végétales cibles.

Cette thèse ouvre des perspectives quant à l’évaluation du potentiel de communautés végétales natives méditerranéennes pour l’amélioration de la qualité des sols contaminés par les ETMM en terme de fonctions, structure et biodiversité. Le suivi des expérimentations pilotes de restauration écologique permettra également d’évaluer l’efficacité de la phytostabilisation des ETMM liées à la refonctionnalisation des sols, aux dynamiques de végétation dans les garrigues et aux règles d’assemblage des plantes natives. De façon plus globale, ces travaux de recherche visent au développement des écotechnologies sur les sites contaminés en Méditerranée. En collaboration avec des juristes spécialisés dans le droit des sols, ils ont également pour objectif le développement d’alternatives légales aux méthodes conventionnelles de gestion des sites et sols pollués au niveau national et international, prenant en compte la qualité des sols et basées sur les concepts de l’écologie de la restauration.


Publications

Publications indexées :

- Heckenroth, A., Rabier, J., Dutoit, T., Torre, F., Prudent, P., Laffont-Schwob, I. (2016) Selection of native plants with phytoremediation potential for highly contaminated Mediterranean soil restoration : tools for a non-destructive and integrative approach, J. Env. Manage. 183 (3), 850-863. Research article
DOI <http://dx.doi.org.lama.univ-amu.fr/...>

Publications non indexées :

- Heckenroth, A., Rabier, J., Monsara, P., Le Mire-Pécheux, L., Prudent, P., Sastre Conde, M.I., Laffont-Schwob, I., Mise en place d’une approche intégrée à l’échelle d’un territoire pour la restauration écologique des milieux pollués du parc national des Calanques, submitted in Naturae, Synthesis article
- Gallet, S., Jaunatre, R., Regnery, B., Alignan, J.F., Bernez, I., Combroux, I., Glasser, T., Heckenroth, A., Jund, S., Lelièvre, S., Malaval, S., Moussard, S., Muller, I., Vécrin Stablo, M.P., Buisson, E., Promouvoir l’écologie de la restauration : REVER, le réseau francophone, submitted in Naturae, Synthesis article
- Heckenroth, A., Prudent, P., Rabier, J., Monsara, P., Desrousseaux, M., Laffont-Schwob, I. (2016) Vers quelles solutions écologiques aux pollutions diffuses ? in Les Calanques marseillaises industrielles : une histoire au présent, dirigé par Daumalin X. & Laffont-Schwob I., REF2C. Book chapter
- Laffont-Schwob, I., Heckenroth, A., Rabier, J., Masotti, V., Oursel, B., Prudent, P. (2016) Une pollution présente diffuse et étendue in Les Calanques marseillaises industrielles : une histoire au présent, dirigé par Daumalin X. & Laffont-Schwob I., REF2C. Book chapter
- Heckenroth, A., Rabier, J., Lafont-Schwob, I. (2014) Using local biodiversity to prevent pollution transfers to environmental components of a Mediterranean semi-arid ecosystem. Geophysical Research Abstracts 16, EGU2014-15333-1, EGU General Assembly 2014.
URL<http://meetngorganizer.copernicus.o...>
- Heckenroth A., Rabier J., Lafont-Schwob I. (2013) S’inspirer de la coopération plantes-micro-organismes pour réhabiliter les friches industrielles : le potentiel des espèces natives pour la phytostabilisation. in Collection « RéférenceS », Actes du Colloque « Recherches bioinspirées : une opportunité pour la transition écologique ? » 10 Décembre 2012, Museum d’Histoire Naturelle de Paris, Paris, France. Direction de la recherche et de l’innovation du Commissariat Général au Développement Durable, 50p, 42-43.
URL<http://www.developpement-durable.fr...>


Communications

Conference en tant que conférencière invitée :

- Heckenroth, A., Desrousseaux, M. (2016) Approches juridiques et écologiques de la gestion des sites et sols pollués dans le Parc National des Calanques. Centre d’étude de la Forêt (CEF), Université de Laval, Québec, Canada. Oral presentation
- Heckenroth, A. (2015) L’ingénierie écologique comme outil de gestion des sols pollués du parc national des Calanques : une approche intégrée et multifonctionnelle. Premières S, Lycée Honoré Daumier, Marseille, France. Oral presentation
- Heckenroth, A. (2015) Mise en place d’une approche intégrée et multifonctionnelle pour la restauration écologique des sols pollués du parc national des Calanques. Formation APSES, Maison de l’Architecture et de la Ville, Marseille, France. Oral presentation
- Heckenroth, A. (2014) L’ingénierie écologique comme outil de gestion de la pollution au sein du Parc National des Calanques : Le cas de la friche industrielle de l’Escalette. Terminales STAV, Lycée des Calanques, Marseille, France. Oral presentation
- Heckenroth A. (2013) Learning from ecological restoration tools to limit metallic pollution transfer in a protected area : Phytostabilisation approach using native species in the case of the Escalette former smelting factory. SER Summer School, Mediterranean ecosystem restoration. 13-17 mai. IMBE, AMU, Université d’Avignon, Marseille, France. Oral presentation

Conférences internationales :

- Laffont-Schwob, I., Sastre Conde, I., Heckenroth, A., Rabier, J., Masotti, V., Folzer, H., Desrousseaux, M., Demelas, C., Prudent, P. (2016) Ecological engineering tools to restore trace metal and metalloid polluted soils in Mediterranean protected areas. SFEcologie 2016, International Conference on Ecological Sciences, October 24-28, Marseille, France.
- Heckenroth, A., Verlande, M., Le Croller, M., Prudent, P., Rabier, J., Laffont-Schwob, I. (2015) In situ assessment of natural phytostabilizaton capacites of two Mediterranean plant species under high metal and metalloid contaminaton. SER 2015, 6th World Conference on Ecological Restoraton. August 23-27, Manchester, UK. Poster
- Heckenroth, A., Rabier, J., Prudent, P., Monsara, P., Le Mire-Pécheux, L., Laffont-Schwob, I. (2015) Development of ecotechnologies for ecological management of diffuse pollution and restoration of polluted areas in the Calanques Natonal Park (France). SER 2015, 6th World Conference on Ecological Restoraton. August 23-27, Manchester, UK. Poster
- Nehmtow, J., Heckenroth, A., Guitonny-Philippe, A., Alary, A., Carta, J.C., Viglione, J., Masotti, V., Rabier, J., Laffont-Schwob, I. (2014) From the pollution source to the receiving natural environment : phytoremediaton, an ecological engineering tool to help ecological restoraton. ACES 2014, A Community on Ecosystem Services, Volume : Linking Science, Practce and Decision Making. December 8-12, Washington D.C., USA. Poster
- Heckenroth, A., Rabier, J., Laffont-Schwob, I. (2014) Using local biodiversity to prevent pollution transfers to environmental components of a Mediterranean semi-arid ecosystem. European Geosciences Union, General Assembly 2014. April 27 – May 2, 2014. Vienna, Austria. Poster and short oral presentation
- Heckenroth A., Rabier J., Laffont-Schwob I. (2013) Biodiversity as a tool for management of polluton in the Calanques Natonal Park : case study of the Escalette brownfeld. The 4th Internatonal Conference on Sustainability Science. September 16-17. AMU, Marseille, France. Student Session, Sustainability and Regional Resislience. September 18. Poster

Conférences nationales :

- Heckenroth, A., Desrousseaux, M., Rabier, J., Prudent, P., Le Mire-Pécheux, L., Monsara, P., Laffont-Schwob, I. (2016) La friche industrielle de l’Escalette :
une étude de cas pour le développement d’outils juridiques et de restauration écologique pour gérer les sols pollués ? 7èmes Journées du Réseau d’Echanges et de Valorisation en Ecologie de la restauration. January 18-20. Bordeaux, France. Oral presentation
- Heckenroth, A. (2015) Mise en place d’une approche intégrée et multifonctonnelle pour la restauration écologique des sols pollués du parc national des Calanques. JDD7 LPED. Les usages du sol : confit, concertation, conservation. March 26-27. AMU, Marseille, France. Oral presentation
- Heckenroth A., Rabier J., Monsara P., Le Mire-Pécheux L., Laffont-Schwob I. (2015) Mise en place d’une approche intégrée à l’échelle d’un territoire pour la restauration écologique des milieux pollués du parc national des Calanques. 6èmes Journées du Réseau d’Echanges et de Valorisaton en Ecologie de la restauraton. March 3-4. Strasbourg, France. Oral presentation
- Heckenroth A., Rabier J., Laffont-Schwob, I. (2015) Développement d’écotechnologies pour la gestion écologique des zones de pollution diffuse dans le parc national des Calanques. Congrès de l’Ecole Doctorale des Sciences de l’Environnement, ED251, Aix-Marseille Université, Cassis, France. Poster
- Heckenroth A., Rabier J., Monsara P., Mathieu R., Ouariagly M., Carta JG., Le Mire-Pécheux L., Laffont-Schwob I. (2014) Vers une réhabilitaton écologique du site pollué de l’Escalette dans le Parc Natonal des Calanques : constructon d’un partenariat pour aboutir à une technologie éprouvée et acceptée. 5èmes Journées du Réseau d’Echanges et de Valorisation en Ecologie de la Restauration. February 5-6. Université de Rouen, Rouen, France. Poster
- Heckenroth A., Rabier J., Laffont-Schwob I. (2013) La biodiversité comme outil de gestion de la pollution au sein du Parc National des Calanques : le cas de la friche industrielle de l’Escalette. Séminaire « Des Ingénieries par et pour le vivant, écologiques et agro-écologiques ». December 19. INRA, Montpellier, France. Poster
- Heckenroth A. (2013) La biodiversité comme outl de gestion de la pollution au sein du Parc National des Calanques : le cas de la friche industrielle de l’Escalette. Journées des doctorants de l’IMBE, June 20-21, 2013. Faculté des Sciences et Techniques de Saint-Jérôme, AMU, Marseille, France. Oral presentation
- Heckenroth A. (2013) Démarche de phytostabilisaton des sols pollués autour de l’Escalette. Colloque « Biodiversité et polluton des Calanques », bilan scientifique du projet ANR Marséco. April 11-12, 2013. Pôle Risque, Technopôle de l’Environnement Arbois-Méditerranée, Aix-en-Provence, France. Oral presentation
- Heckenroth A., Rabier J., Laffont-Schwob I. (2012) S’inspirer de la coopératon plantes-micro-organismes pour réhabiliter les friches industrielles : le potentiel des espèces natives pour la phytostabilisation. Colloque « Recherches bio-inspirées : une opportunité pour la transition écologique ». December 10, 2012. Museum d’Histoire Naturelle de Paris, Paris, France. Poster
- Nehmtow J., Heckenroth A., Guitonny-Philippe A., Alary A., Carta J.G., Viglione J., Masotti V., Rabier J., Laffont-Schwob I. (2012) De la source de pollution au milieu récepteur : la phytoremédiaton, un outil d’ingénierie écologique déclinable, au service de la restauration écologique. 4èmes Journées du Réseau d’Echanges et de Valorisation en Ecologie de la Restauration. November 6-7, 2012. LEHNA, Lyon, France. Poster
- Heckenroth A. (2012) Evaluation des méthodes de phytoremédiation adpatées à la restauration d’une friche industrielle incluse dans une zone protégée : cas de l’usine de l’Escalette au sein du Parc National des Calanques. Journées des doctorants de l’IMBE. June 20-21, 2012. Faculté des Sciences et Techniques de Saint Jérôme, AMU, Marseille, France. Oral presentation


Vulgarisation scientifique

- France 3 - 19/20 Provence-Alpes : JT régional du 26 novembre 2015, 8’15’’, 2min env. - « Marseille : des plantations pour combattre la pollution du sol dans les Calanques » -> Voir la vidéo

- Association Tous Chercheurs - formation Communication et médiation scientifique
Présentation du sujet de thèse « Evaluation des méthodes de phytoremédiation adaptées à la restauration écologique d’une friche industrielle incluse le parc national des Calanques (Marseille, France) » -> Voir la vidéo