Actualités des appels à projets en cours

AAC- Mobilité Norvège- Asgard- DL 15 décembre

ÅSGARD RECHERCHE
Le programme Åsgard-Recherche, existant depuis plusieurs années, est destiné à des chercheurs français qui se voient offrir la possibilité de rencontrer des partenaires norvégiens, de visiter des centres de recherche et/ou des entreprises, de s’informer sur les programmes de financement, durant un séjour d’une semaine. Il a pour objectif de :

Développer les échanges scientifiques entre la France et la Norvège ;
Favoriser l’émergence de coopérations en recherche et en transfert de technologie ;
Permettre aux chercheurs français et norvégiens d’étendre leurs réseaux internationaux.
Qui : chercheurs au sein d’organismes français
Quoi : visite en Norvège à la rencontre des acteurs du monde de la recherche et de l’innovation
Quand : une semaine, dates fixées avec le chercheur
Appel à candidatures : du 15 septembre au 15 décembre. La liste des candidats retenus est publiée en janvier sur ce site.

Plus d’information : https://www.france.no/if/oslo/sciences/programmes-sciences/asgard/


AAP - ECCOREV- DL 21 Dec 2019- puis 24 Janv 2020

L’AAP Eccorev est ouvert
Il s’agit de petits projets incitatifs à effet « starter » limités à 1 an permettant de préparer une réponse à d’autres appels à projets européens, nationaux ou régionaux. L’objectif visé est donc de favoriser la coopération entre les membres de la FR ECCOREV et/ou ceux d’ITEM en vue de préparer des projets plus larges. Toute recherche interdisciplinaire dans les domaines de l’environnement couverts par la FR ECCOREV et/ou ITEM est éligible. Les demandes de financement de réunions préparatoires à des projets plus larges, ainsi que les réunions et colloques interdisciplinaires sont également éligibles.

Les demandes de co-financement d’équipements peuvent aussi être déposées dans le cadre de cet AOI, selon les mêmes critères.
Il est également possible de co-soumettre un projet à cet AOI et à l’APR du Labex DRIIHM (en particulier pour les OHM BMP, Litmed et Vallée du Rhône), ouvert du 1er Novembre au 15 Décembre 2019 ( http://driihm.in2p3.fr/). Il faudra bien évidement distinguer le financement demandé à chacun des appels d’offre.

Calendrier
Avant le 21 décembre 2019, il est impératif que le porteur identifie l’axe de la FR ECCOREV auquel son projet se rattache, qu’il contacte le responsable d’axe correspondant (c’est-à-dire les trois axes thématiques, les axes transversaux et les infrastructures) et lui soumette un petit descriptif de son pré- projet (objectifs, méthodologie, équipes concernées, budget demandé).

L’avis du responsable d’axe est une condition d’éligibilité du projet, sans celui-ci le projet ne sera pas retenu.
Une fois le feu vert obtenu du responsable d’axe, le porteur doit impérativement soumettre son projet à : Joëlle Cavalieri (cavalieri@eccorev.fr) en mettant Thierry HEULIN (thierry.heulin@cea.fr) et les responsables d’axe contactés en copie. Soumettre le texte par courriel avant le 24 janvier 2020

Plus d’information : https://www.eccorev.fr


AAP- Préannonce - SOLSTICE- transformations sociétales face au changement climatique- Janvier 2020

Objectif : l’appel SOLSTICE sollicite des contributions interdisciplinaires suries aspects sociétaux du changement climatique de la part de consortia dont le coordinateur est un expert dans le domaine des Sciences Sociales et des Humanités. Etant donné le caractère crucial du changement climatique à échelle globale, SOLSTICE a notamment pour objectif de produire des connaissances pouvant avoir un impact sur les politiques et la société. Cet impact ne doit pas se limiter à des publications scientifiques mais devrait potentiellement impulser des changements comportementaux à tous les niveaux de la société.
Cet appel à propositions de recherche a également pour objectif d’attirer des scientifiques travaillant dans des domaines qui ne sont habituellement pas associés à la recherche sur le changement climatique, afin de développer des approches à la fois innovantes et combinant plusieurs disciplines.
Plusd’infossur les thématiques liées à l’appel : https://anr.fr/fileadmin/documents/2019/JPIClimate EST White Paper 2019-02.pdf


AAP - CNRS MITI- Adaptation du vivant à son environnement - DL 13 Janv 2020- Midi

Adaptation du vivant à son environnement : AAP2020
Date limite de dépôt des candidatures : lundi 13 janvier 2020 à midi (heure de Paris)

Le CNRS, via la Mission pour les initiatives transverses et interdisciplinaires, lance un appel à projets dans le cadre du défi Adaptation du vivant à son environnement. L’objectif de ce dernier est de soutenir des recherches interdisciplinaires visant à étudier les adaptations de tout organisme vivant en réponse aux évolutions de leur environnement et intégrant plusieurs échelles d’analyses.

Tous les êtres vivants font et ont fait face dans le passé à des changements plus ou moins rapides et de plus ou moins forte amplitude de leur environnement induisant différents processus d’adaptation selon les organismes concernés et les conditions. Ces adaptations autorisent voire optimisent le fonctionnement des individus (performance, survie, reproduction) en réponse à leur nouvel environnement et ses variations.

Le terme adaptation doit être compris ici dans son sens le plus large incluant des aspects évolutifs et/ou des processus relevant de mécanismes de stress, de plasticités génomique ou phénotypique, d’acclimatation, de développement de nouvelles stratégies moléculaires de résistance, de résilience ou encore de changements de comportements individuels ou collectifs. Tout organisme vivant peut être considéré dans le cadre de cet appel à projets, allant des réponses moléculaires et cellulaires, physiologiques à des changements de comportements biologiques ou sociaux d’individus ou de populations. Les facteurs environnementaux peuvent être biotiques, abiotiques ou sociaux.

Pour aborder les questions d’adaptation du vivant à son environnement dans leur complexité, les projets soumis dans le cadre de cet appel à projets devront :
- Énoncer clairement les facteurs et conditions de changements environnementaux étudiés dans le cadre du projet,
- Combiner plusieurs échelles d’analyses (temporelles, spatiales, du moléculaire au compartiment cellulaire, à la cellule, à la pluricellularité, à l’individu, aux populations ou à l’échelle globale) et développer une démarche intégrative des données acquises aux multiples échelles,
- S’inscrire dans une démarche interdisciplinaire. Dans ce contexte les domaines scientifiques mobilisables sont nombreux : biologie expérimentale, théorique, computationnelle, synthétique, sciences de l’environnement, physiologie, anthropologie, sciences humaines et sociales, physique, instrumentation, ingénierie, chimie, modélisation mathématique, calcul scientifique sur des données complexes, analyse statistique, informatique.

L’interdisciplinarité, la prise de risque, la rupture et le caractère exploratoire sont les critères clefs pris en compte dans la sélection des projets.

Critères d’éligibilité
 Le projet doit être porté par une chercheuse ou un chercheur permanent, une enseignante-chercheuse ou un enseignant-chercheur permanent, appartenant à une unité du CNRS.

 Le consortium doit réunir au moins deux unités issues d’au moins deux instituts différents du CNRS. A titre exceptionnel, les unités pluridisciplinaires souhaitant fédérer deux équipes travaillant dans des disciplines différentes peuvent postuler mais cette configuration devra être dument justifiée. Le consortium peut impliquer des partenaires d’autres organismes de recherche que le CNRS, des partenaires étrangers ou des industriels, mais ceux- ci ne peuvent pas être financés.

 L’interdisciplinarité, la prise de risque, la rupture et le caractère exploratoire seront les critères clefs pris en compte dans la sélection des projets.

 La demande budgétaire, sur deux ans maximum, ne doit pas excéder 30 k€ par an. Seuls quelques projets, sur la base d’une argumentation solide, seront soutenus à ce montant. La demande budgétaire ne peut concerner que des dépenses de mission/fonctionnement/équipement/prestations de service en lien avec le projet.

 L’accord de la direction d’unité du porteur est requis.

Modalités administratives et financières

page2image2261195088
Les crédits sont alloués au porteur ou à la porteuse et versés à son unité de rattachement CNRS. Ils sont de type subvention d’Etat, ce qui implique qu’ils doivent être entièrement consommés avant le 31 décembre 2020 et qu’aucun frais de gestion ne pourra être prélevé. Le porteur les engage pour l’ensemble des partenaires.

Les demandes d’équipement informatique standard ou de bureautique ne seront pas prises en compte. Pourtoutéquipement,lesdemandesenlienavecleprojetdevrontêtreargumentées,enparticulierauregarddes

plateformes existantes.

Aucun CDD, salaire de doctorant ou post-doctorant ne pourra être financé. À titre exceptionnel, une gratification de stage (3 à 6 mois) pourra être accordée. Le ou la stagiaire est recruté(e) par une unité CNRS. Sa convention de stage est établie par la Délégation Régionale dont il dépend. Les crédits correspondant étant directement notifiés à la DR, il est inutile de comptabiliser le montant de la gratification de stage demandée dans le budget global du projet scientifique.

Le projet pourra être renouvelé pour une seconde année après évaluation par le comité scientifique et selon le budget de la Mission pour les initiatives transverses et interdisciplinaires.

Plus d’info : http://www.cnrs.fr/mi/spip.php?article1499

PDF - 393.2 ko
Word - 38.4 ko

AAP - jointcall CESAB-CIEE Synergy « Biodiversity in a time of global change »- DL 31 Janv 2020

Nous avons le plaisir de vous confirmer le prochain lancement du jointcall Synergy CESAB-CIEE « Biodiversity in a time of global change ».
L’appel à projets ouvrira le 3/12/19, pour financer 2 groupes de 8 chercheurs pour 2 réunions chacun, réparties sur 2020 et 2021.

Vous trouverez ci-joint le texte du call, que vous pourrez retrouver sur le site de la FRB dès la semaine prochaine dans sa rubrique « appels à venir ».

Le calendrier est le suivant :
- 03/12/19 : ouverture de l’appel
- 31/01/20 : clôture des soumissions
- 06/03/20 : annonce des résultats
- Automne 2020 : 1ère réunion des groupes à Vancouver
- 1er semestre 2021 : 2ème réunion des groupes au Cesab

Le comité scientifique de l’appel est constitué
- Côté CESAB, de Stéphane Dray, Thierry Oberdorff and Wilfried Thuiller + Nicolas Mouquet ;
- Côté CIEE, d’Alison Derry, Alison Specht, et Arne Mooers + Diane Srivastava

La prochaine réunion du CS_CESAB vendredi 15/11 à la FRB sera l’occasion d’échanger sur ce 3ème appel Cesab pour l’année 2019.

Plus d’info : https://www.fondationbiodiversite.fr/appel/appel-a-projets-frb-cesab-ciee-la-biodiversite-a-lere-du-changement-global/

PDF - 632.3 ko
PDF - 650.1 ko
PDF - 461.2 ko

AAP - ECCOREV- DL 21 Dec 2019- puis 24 Janv 2020

L’AAP Eccorev est ouvert
Il s’agit de petits projets incitatifs à effet « starter » limités à 1 an permettant de préparer une réponse à d’autres appels à projets européens, nationaux ou régionaux. L’objectif visé est donc de favoriser la coopération entre les membres de la FR ECCOREV et/ou ceux d’ITEM en vue de préparer des projets plus larges. Toute recherche interdisciplinaire dans les domaines de l’environnement couverts par la FR ECCOREV et/ou ITEM est éligible. Les demandes de financement de réunions préparatoires à des projets plus larges, ainsi que les réunions et colloques interdisciplinaires sont également éligibles.

Les demandes de co-financement d’équipements peuvent aussi être déposées dans le cadre de cet AOI, selon les mêmes critères.
Il est également possible de co-soumettre un projet à cet AOI et à l’APR du Labex DRIIHM (en particulier pour les OHM BMP, Litmed et Vallée du Rhône), ouvert du 1er Novembre au 15 Décembre 2019 ( http://driihm.in2p3.fr/). Il faudra bien évidement distinguer le financement demandé à chacun des appels d’offre.

Calendrier
Avant le 21 décembre 2019, il est impératif que le porteur identifie l’axe de la FR ECCOREV auquel son projet se rattache, qu’il contacte le responsable d’axe correspondant (c’est-à-dire les trois axes thématiques, les axes transversaux et les infrastructures) et lui soumette un petit descriptif de son pré- projet (objectifs, méthodologie, équipes concernées, budget demandé).

L’avis du responsable d’axe est une condition d’éligibilité du projet, sans celui-ci le projet ne sera pas retenu.
Une fois le feu vert obtenu du responsable d’axe, le porteur doit impérativement soumettre son projet à : Joëlle Cavalieri (cavalieri@eccorev.fr) en mettant Thierry HEULIN (thierry.heulin@cea.fr) et les responsables d’axe contactés en copie. Soumettre le texte par courriel avant le 24 janvier 2020

Plus d’information : https://www.eccorev.fr