Axe 5 : Diversité et Fonctionnement : des Molécules aux Ecosystèmes

Animatrice d’axe : Catherine Fernandez (Aix-Marseille Université)

L’objectif général de cet axe est d’étudier les effets des changements globaux sur la biodiversité méditerranéenne à différents niveaux d’intégration biologique : molécules, organismes, populations et écosystèmes.

De manière plus précise, il s’agira de comprendre et anticiper les réponses biologiques aux stress liés aux changements climatiques ou à l’anthropisation des milieux naturels : événements climatiques extrêmes (choc thermique, stress hydrique, stress halin), invasions biologiques et fragmentation des habitats.

Ces objectifs nécessitent une approche interdisciplinaire appliquée à la biodiversité marine et continentale du bassin méditerranéen. Les processus fonctionnels seront abordés au niveau individuel (e.g. écophysiologie et écophysiologie moléculaire), populationnel (e.g. connectivité), et écosystémique (e.g. interactions intra- et inter-spécifiques).