Biosketch

Mon projet de thèse portant sur l’évolution de la famille multigénique amylase chez les drosophiles du groupe obscura, réalisé au sein du laboratoire « Populations, Génétique et évolution » (CNRS Gif sur Yvette, 78) sous la direction de marie-Louise Cariou, m’a permis d’obtenir un doctorat en « sciences de la vie, spécialité évolution moléculaire » de l’université de Tours (37), en février 2000.
Deux années de poste ATER à l’université d’Orsay (91) m’ont permis de mettre ma formation technique et conceptuelle en évolution moléculaire au service de deux petits projets : l’un sur la diversité d’un bivalve invasif des rivières (réalisé également dans le laboratoire PGE, CNRS Gif sur Yvette), et l’autre (réalisé dans l’Institut de Génétique et Microbiologie, sous la direction de P. Forterre) pour tenter de caractériser une topoisomérase IV.
Maître de conférences (à l’université de la Méditerrannée puis à l’université Aix-Marseille) depuis fin 2001, mes projets s’intègrent dans le domaine de l’Evo-Dévo. Je me consacre à l’étude de mécanismes cellulaires et moléculaires chez les éponges en vue d’en comprendre l’évolution à l’échelle des métazoaires.