Biosketch

Mon travail s’intègre dans les domaines de l’écologie et de la biologie de la conservation avec un intérêt particulier pour la composante acoustique des environnements naturels. Grace à un financement doctoral CNRS INEE, j’ai participé au développement d’outils acoustiques pour l’estimation et le suivie de la biodiversité, thèse effectuée au Museum national d’Histoire naturelle (France). J’ai continué cette recherche pendant trois ans à Purdue University (Indiana, USA) grâce à un financement NSF, au sein du Center for Global Soundscapes. J’y ai abordé la question de l’analyse des paysages sonores pour la détection de perturbations de l’environnement et de leur impact sur les communautés animales.

Aujourd’hui, mon objectif est que ces outils soient suffisamment développés, testés et critiqués pour qu’ils puissent etre un réel outil d’aide à la gestion des espaces naturels. En effet, l’analyse des paysages sonores ou ambiances sonores permet un accès unique aux communautés animales avec des mesures non invasives, multi-taxa, réplicables, avec une résolution spatiale et temporelle fine. Les récentes études montrent que cette approche permet d’avoir des informations sur la biodiversité, sa dynamique naturelle (rythme journée, saison, variations entre écosystèmes) et les modifications de la communautés animales due à une perturbations extérieures (espèces invasives, activités humaines, feu, etc..)