Diffusion du savoir et médias

Diffusion du savoir (vulgarisation), responsabilités et activités au sein des sociétés savantes ou associations (depuis 2010)

  • Membre du CA de la Société Française d’Ecologie (2017)
  • Membre du CS des Petits débrouillards PACA
  • Conférences récentes grand Public et Public averti.
  • T. Gauquelin, « La forêt, une opportunité pour limiter le réchauffement climatique ? » Bibliothèque de l’Alcazar, Marseille, 20 Octobre 2016
  • T. Gauquelin, « Le Changement Climatique : Quelles conséquences sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes forestiers méditerranéens ? : L’apport des stations expérimentales in natura. Colloque CRPF Forêts et CC, Gardanne 23 septembre 2016
  • T. Gauquelin décembre 2015 Conférence « La Biodiversité, clé de sol » dans le cadre du colloque La « Terre vue du sol » organisé par Aix Marseille Université
  • T. Gauquelin, 27 janvier 2011. Epuisement des sols : notre sécurité alimentaire est-elle en danger. Conférence-débat organise à Marseille par La Provence et Wiki2D

Médias récents
Presse écrite et News Web :

  • - Carnets de Science, la revue du CNRS ()1 : article « Climat : ce que nous apprennent les forêts »
  • -National Geographic : http://news.nationalgeographic.com/2015/12/151211-paris-climate-lavender-wine-olives-truffles-provence/#.Vm80BE1TZ5M.
  • -Article La Provence, 10 novembre 2015 sur changement climatique et forêt méditerranéenne.
  • -La Marseillaise 13 Mars 2015. « Une perte de la biodiversité est une menace pour l’humanité » : Le regard de Thierry Gauquelin, spécialiste de la biodiversité en Méditerranée, sa richesse, sa réalité, son fonctionnement et son utilité.
  • -Revue Marseille, revue culturelle de la ville de Marseille. Octobre 2015. Gauquelin T. et Montes N. La végétation méditerranéenne face au changement climatique. p 74-77
  • -Une page dans la Provence 15 juin 2014
  • -Une de la Provence 20 Avril 2012 + 1 page complète intérieure sur O3HP et changement climatique.

Télévision, vidéo et radios :

Art et Sciences
J’ai beaucoup apprécié notamment grâce à l’IMERA (Institut Méditerranéen de Recherches Avancées d’Aix Marseille Université) qui accueille des artistes en résidence pour des séjours de longue durée (6 à 12 mois), de pouvoir collaborer d’une manière assez étroite avec plusieurs artistes sur des projets alliant Art et Science, notamment avec :
-Harold Vasselin, cinéaste sur un projet concernant l’O3HP
-Aline Veillat, Artiste en Art Visuel, sur un projet »Penser de bas en haut ; Quand le sol prend la parole »
-Abdessamad El Mountassir, sur un projet « Résistance naturelle « concernant les Euphorbes du Maroc