Juliet Abadie

Doctorante écologie forestière IRSTEA - IMBE
Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (IRSTEA)
UR RECOVER – Equipe EMR, Aix-en-Provence

Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Écologie Marine et Continentale (IMBE)
Aix Marseille Univ, CNRS, IRD, Univ Avignon, IMBE, Marseille, France
Equipe Ecologie de la Conservation et Interactions Biotiques (ECIB)

Contact : juliet.abadie@irstea.fr / juliet.abadie@imbe.fr
04 42 66 99 68

Mini-bio

par ABADIE Juliet

Je suis actuellement en thèse au sein de l’unité de recherche sur les écosystèmes méditerranéens et les risques (RECOVER – EMR) de l’Institut national de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture (IRSTEA). Mon travail de thèse, financé par une demi-bourse de la région PACA, doit être soutenu en juin 2018. Je m’intéresse à l’écologie du paysage et particulièrement aux changements d’occupation du sol et à la continuité temporelle des usages et leur impact sur la flore vasculaire. En partenariat avec des chercheurs de l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (IMBE – AMU/CNRS/IRD) et les gestionnaires du Parc naturel régional du Luberon (PNRL), mon travail de recherche actuel est centré sur l’évolution du couvert forestier depuis 1860 sur le territoire du PNRL et les facteurs de ce changement, ainsi que la relation entre la continuité temporelle forestière et la distribution spatiale des plantes vasculaires et leur traits d’histoire de vie, et les caractéristiques des sols forestiers. Mon projet pourrait également inclure d’autres zones d’étude situées dans le Nord-Est de la France afin de comparer les résultats entre forêts des régions tempérée et méditerranéenne. J’ai suivi une formation en biologie des organismes et écologie (Licence) et en gestion des espèces et des milieux naturels (Master).

Thématique de recherche

par ABADIE Juliet

Effet de l’histoire des usages sur la distribution spatiale des espèces végétales :

Écologie historique
Écologie du paysage
Plantes vasculaires
Traits d’histoire de vie
Pédologie
Forêt méditerranéenne

Contacter Juliet ABADIE : juliet.abadie@irstea.fr / juliet.abadie@imbe.fr

CV

par ABADIE Juliet

Expérience

2014 - aujourd’hui : Doctorante en Écologie historique forestière (thèse 2014-2018 financée par la région PACA & IRSTEA), IRSTEA-EMR (Écosystèmes Méditerranéens et Risques) & IMBE, ED251 (Sciences de l’Environnement), France

IRSTEA – Unité RECOVER

Activités d’enseignement

Mission d’enseignement : 64h d’octobre à décembre 2016
Licence 2 : TP de biologie végétale, histologie et physiologie
Licence 1 : Informatique (C2i)

Formation

2012 : Master en Biodiversité et Écologie (Expertise naturaliste et gestion de la biodiversité), UPMC (Paris 6) & MNHN (Muséum national d’Histoire naturelle), France

2010 : Licence en Sciences de la Vie et Écologie, Université de Rennes 1, France

Thématique de recherche

par ABADIE Juliet

Sujet de recherche doctorale :

Écologie historique des forêts méditerranéennes : déterminants du changement du couvert forestier et effet des usages passés sur les sols et la flore actuels

Après des siècles de déforestation en Europe, la couverture forestière est en forte progression depuis le début du XIXe siècle, notamment en région méditerranéenne. À l’aide de cartes historiques, on peut définir la continuité temporelle et les usages passés des forêts actuelles et démontrer des différences écologiques entre forêts selon leur histoire, notamment au niveau des sols et de la flore herbacée. Bien connues dans les régions tempérées, ces différences existent-elles en région méditerranéenne, et sont-elles comparables à celles des régions tempérées ? Ces différences sont-elles directement liées à la continuité temporelle, ou sont-elles indirectement liées aux conditions environnementales ayant conduit à la reconquête forestière et à la répartition actuelle des forêts anciennes et récentes ? Les différents usages passés ont-ils le même effet sur les écosystèmes forestiers ? Les cartes d’Etat-Major sont-elles le meilleur outil sur lequel se baser ?

Afin de répondre à ces questions, l’objectif général de la thèse est d’analyser les déterminants du changement du couvert forestier et l’effet de la continuité temporelle et des usages passés sur les sols et la flore des forêts actuelles en région méditerranéenne.

Le premier volet identifie les déterminants biophysiques et socio-économiques de la distribution des usages (forêt, pâture, culture) et de la reconquête forestière, à partir de données cartographiques de 1860 (carte d’État-Major), 1958 et 2010. Il apparaît notamment que les forêts se sont maintenues sur les terres les moins productives et que la reconquête forestière s’est faite sur des sols peu productifs, et à proximité des forêts préexistantes.

Le second volet précise les différences écologiques entre les forêts selon leur continuité temporelle (forêt ancienne, récente ou très récente) et les usages passés (forêt, pâture ou culture), à partir de relevés floristiques et pédologiques. Les forêts anciennes et récentes se répartissent selon la productivité des sols et accueillent des espèces qui se distinguent par leurs traits et leurs exigences écologiques.

Si ce travail s’appuie sur la carte d’État-Major, il s’avère que l’écologie historique des forêts méditerranéennes nécessite également des approches in situ afin d’appréhender la complexité des usages anciens du paysage.

Ce travail a pour objet d’étude le Parc Naturel Régional du Luberon (PNRL) et repose sur l’exploitation de la carte de l’occupation du sol de 1860, digitalisée à partir de la carte d’Etat-Major par le PNRL en 2011, ainsi que l’analyse de données floristiques et pédologiques recueillies sur le terrain au cours de l’année 2015 et de données issues de bases de données existantes : floristiques (SILENE) ; traits de vie et préférences écologiques (BASECO, Baseflor, Pignatti).

Rattachement ED251
Direction : Dr Thierry Tatoni (IMBE)
Co-direction : Dr Laurent Bergès (IRSTEA)

Thèse financée par une demi-bourse Région PACA et par IRSTEA

IRSTEA - RECOVER

Juliet Abadie

Articles

par ABADIE Juliet

Abadie, J., Dupouey, J.L., Avon, C., Gachet, S., Salvaudon, A., Tatoni, T. & Bergès, L. (in prep) Mediterranean forest plant species respond to past land use and time since abandonment : A case study in the Regional Natural Park of Luberon (southern France)

Abadie, J., Avon, C., Dupouey, J.L., Lopez, J.M., Tatoni, T. & Bergès, L. (in prep) Past land use effect on forest understory vegetation and soils in the Mediterranean region : should we use historical maps or in situ land use remnants ?

Rochel, X., Abadie, J., Avon, C., Bergès, L., Chauchard, S., Defever, S., Grel, A., Jeanmonod, J., Leroy, N. & Dupouey, J.L. (in prep.) Quelles sources cartographiques pour la définition des forêts anciennes en France ? Revue Forestière Française

Thomas, M., Bec, R., Abadie, J., Avon, C., Bergès, L. & Dupouey, J.L. (in prep.) Changements à long terme des paysages forestiers dans cinq parcs nationaux métropolitains et le futur parc national de Champagne-Bourgogne. Revue Forestière Française

Mony, C., Abadie, J., Gil-Tena, A., Burel, F. & Ernoult, A. (2018) Effects of connectivity on animal‐dispersed forest plant communities in agriculture‐dominated landscapes. Journal of Vegetation Science

Abadie, J., Dupouey, J.L., Avon, C., Rochel, X., Tatoni, T. & Bergès, L. (2017) Forest recovery since 1860 in a Mediterranean region : drivers and implications for land use and land cover spatial distribution. Landscape Ecology, 1-17

Gil-Tena, A., Nabucet, J., Mony, C., Abadie, J., Saura, S., Butet, A., Burel, F. & Ernoult, A. (2014) Woodland bird response to landscape connectivity in an agriculture-dominated landscape : a functional community approach. Community Ecology, 15

Communications

par ABADIE Juliet

2017

Abadie, J., Bergès, L., Avon, C., Gachet, S., Tatoni, T. « Are there ancient forest species in the Mediterranean area ? ». Poster. International Conference Into the Woods, 18-20 avril 2017, Padova (Italie).

Abadie, J., Avon, C., Dupouey, J.L., Tatoni, T., Bergès, L. « Past land use effect on forest understory vegetation in the Mediterranean region : should we use ancient maps or in situ land use remnants ? » International Conference Into the Woods, 18-20 avril 2017, Padova (Italie).

2016

Abadie, J., Bergès, L., Avon, C., Gachet, S., Tatoni, T. « Effects of past land use on Mediterranean forest understory vegetation ». Poster. Colloque SFE, 24-28 octobre 2016, Marseille.

Abadie, J., Avon, C., Bergès, L., Chauchard, S., Dupouey, J.L., Rochel, X., Salvaudon, A., Tatoni, T. « Évolution du couvert forestier du Luberon depuis 1860 : rôle des facteurs naturels et humains ». Colloque international Géohistoire de l’environnement et des paysages, 12-14 octobre 2016, Toulouse.

Abadie, J. « Effet de l’occupation passée du sol sur la flore des forêts méditerranéennes ». Journée des Doctorants de l’IMBE, 30 juin 2016, Faculté Saint-Jérôme, Marseille.

Abadie, J., Bergès, L., Avon, C., Salvaudon, A., Dupouey, J.L. & Tatoni, T. « Évolution du couvert forestier depuis 1860 : rôles des facteurs naturels et humains. » Poster. Congrès de l’Ecole Doctorale Sciences de l’Environnement, 27-28 avril 2016, Marseille.