Thématiques de recherche

Grâce à des collaborations étroites avec des laboratoires de Géosciences comme le CEREGE (Aix Marseille Université) et ISTERRE (Observation des Sciences de l’Univers de Grenoble), j’ai pu développer une démarche multidisciplinaire autour des archives sédimentaires continentales, telles que les lacs et les tourbières avec pour objectifs :
-  La reconstitution de l’évolution des paysages de montagne au cours du dernier cycle climatique, et plus spécifiquement sur les derniers 20 000 ans,
-  Une meilleure compréhension des interactions passées entre les communautés végétales, les changements climatiques et les activités humaines (depuis la fin du Néolithique)
-  La reconstitution des relations étroites entre les dynamiques de bassin versant, les écosystèmes forestiers et l’environnement lacustre.

Spécialisé en analyse des microfossiles contenus dans les sédiments, j’ai axé mes travaux sur la comparaison entre les données paléoécologiques, géochimiques, sédimentologiques et géomorphologiques afin d’appréhender la question de la trajectoire des écosystèmes (et de leurs résiliences face aux changements globaux) à la fois à travers les composantes biotiques et abiotiques de l’environnement.
Enfin, je souhaite développer, à partir de ces études paléo-environnementales, des applications vers le domaine de la gestion des risques (notamment l’érosion, dans les territoires de montagne) et de la conservation des zones humides.