Thierry Gauquelin

JPEG - 37.5 ko

Professeur Classe Exceptionnelle
Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Écologie Marine et Continentale (IMBE)
Aix Marseille Université, CNRS, IRD, Avignon Université
Equipe Diversité et Fonctionnement : des Molécules aux Ecosystèmes

Université d’Aix-Marseille - Campus Saint-Charles – Case 4
Bâtiment Sciences Naturelles – 1er étage
3, place Victor Hugo
13331 Marseille Cedex 03 - France
Tél : (33) 4 13 55 12 25 - Mobile : 06 44 33 68 68
Contact

Mon Equipe DFME

The Secret Life of plants

Twitter

Biosketch

Trois grandes phases ont marqué ma carrière universitaire :
- Une phase marocaine marquée par des recherches approfondies pour la préparation des thèses de troisième cycle et thèse d’Etat et une première expérience de l’enseignement universitaire et du développement d’enseignements
- Une phase toulousaine à l’Université Paul Sabatier en tant que maître de conférences, puis Professeur, marquée par une implication dans le management d’équipe de recherche, les responsabilités collectives universitaires et sociétales et la poursuite, le développement des recherches, notamment autour du modèle « Genévrier thurifère »
- Une phase marseillaise… en cours, avec une implication toujours importante dans des responsabilités au sein d’un laboratoire, mais aussi nationalement et internationalement et par le montage d’une station expérimentale O3HP.
La phase Marocaine

A l’issue de mon DEA (Toulouse, 1978) au cours duquel je m’étais intéressé à l’évolution des sols des hauts versants pyrénéens en liaison avec (déjà !) le changement climatique, j’ai eu l’opportunité d’obtenir un poste de VSNA de deux ans dans un lycée du Nord du Maroc en tant que professeur de biologie. Ceci m’a permis d’une part d’avoir une première expérience de l’enseignement mais également de poursuivre un travail de thèse de III° cycle, engagé dés 1979, et intitulé « Végétation et formations superficielles des montagnes du bassin occidental de la Méditerranée ».
A l’issue de cette thèse de III° cycle (1982), j’ai pu (1982-1987) rejoindre l’Université Cadi Ayyad de Marrakech en tant qu’assistant puis Maître Assistant. Cette période de ma carrière, particulièrement enrichissante, s’est concrétisée par une Thèse de Doctorat d’Etat, soutenue en 1988 à Toulouse. Dans ce travail je me suis focalisé sur le fonctionnement et la dynamique des écosystèmes forestiers de montagne méditerranéenne à partir du modèle « Genévrier thurifère », modèle dont j’ai poursuivi l’étude jusqu’à aujourd’hui. Dans cette Université dynamique en plein développement, j’ai pu aussi concevoir de nombreux enseignements, monter un laboratoire d’écologie, ciblé sur les relations sol-végétation et finalement assurer la formation des jeunes collègues marocains aujourd’hui aux commandes de plusieurs laboratoires marocains.
La phase Toulousaine

Nommé Maître de Conférences en 1989, à Toulouse, j’ai tout d’abord intégré le Laboratoire de Botanique et Biogéographie dirigé par André Baudière qui avait dirigé mes recherches…et forgé mon esprit scientifique et écologique depuis la Maîtrise, marqué par une forte culture naturaliste et botaniste. Puis ma carrière s’est poursuivi, toujours à Toulouse, au LET (Laboratoire d’Ecologie terrestre), dirigé par François Blasco et enfin à LADYBIO (Laboratoire Dynamique de la Biodiversité) dirigé par Eric Chauvet.
La première partie de cette expérience toulousaine a été plutôt marquée par le développement de recherches sur les Genévriers et les sols de montagne et sur l’encadrement de thèses. La deuxième a été par contre plutôt dominée par les tâches d’administration et d’animation de la recherche avec la responsabilité (2003-2006), de la Fédération de recherche en Ecologie de Toulouse (FR 2576 CNRS, regroupant 5 unités de recherche toulousaines du domaine de l’Ecologie-Environnement-Evolution), la direction conjointe du laboratoire souterrain de Moulis tout en conservant l’animation de l’équipe Communautés forestières et agraires du laboratoire Ladybio.
En 2005, j’obtiens une Promotion comme PR1, et en 2006, un nouveau challenge s’est offert à moi avec ma mutation volontaire à l’Université de Provence à Marseille.

La phase Marseillaise

Il s’est agi dans un premier temps d’animer une équipe de recherche au sein de l’IMEP (UMR CNRS-IRD 6116) en plein restructuration et dynamique positive mais rapidement, dans sa nouvelle configuration, j’ai pris en charge l’un des trois départements de l’IMEP (Département Processus fonctionnels et valorisation de la Biodiversité) et l’une des 3 équipes la constituant avec la charge de directeur délégué de l’IMEP (directeur T. Tatoni) et membre du comité de direction de cette unité (2008-2012).
En 2008, le projet ambitieux de la conception et de l’installation d’une plateforme expérimentale, l’O3HP (Oak Observatory at OHP) dévolu à l’étude de l’impact du changement climatique sur la forêt méditerranéenne, s’offre à moi. Sa direction et son animation me mobilisent aujourd’hui depuis maintenant 10 ans.
En 2011, je prends aussi de nouvelles responsabilités avec la responsabilité du programme BIODIVMEX au sein du chantier MISTRALS, couplé à un rôle de conseiller scientifique Biodiversité méditerranéenne au sein de l’INEE/CNRS, renforçant la dimension internationale de mes activités.
Ces deux responsabilités m’on conduit à proposer et organiser, depuis 2011, de nombreux workshops internationaux particulièrement chronophages, auxquels s’est ajoutée l’organisation du IV Colloque international sur les Genévriers dans Les Alpes.
Au niveau de l’IMBE, qui prend la suite de l’IMEP et dont j’ai participé à l’élaboration, je continue depuis 2013 à œuvrer au niveau de l’équipe dirigeante et de son comité de pilotage.
Depuis 2010, j’ai pu en même temps participer activement à 18 programmes de recherche dont 5 ANR.
En parallèle, les nombreuses expertises (ANSES, HCERES, etc), jurys de thèse et d’HDR, les ouvertures vers les relations art-science, ainsi que la mise en place d’enseignements et stages de terrain innovants se sont développées de manière substantielle.
Enfin, entre 2008 et 2010, j‘ai assuré la responsabilité de la spécialité « Biodiversité et Ecologie Continentale » du Master SET (Sciences de l’Environnement terrestre ; Université Aix Marseille I et III)

CV

2006 : Professeur à l’Université de Provence (Aix-Marseille I puis Aix Marseille Université) (mutation)
2005 : Professeur des Universités 1ere classe Université Paul Université Paul Sabatier
2000 : Professeur des Universités. (2ème classe) Université Paul Sabatier Toulouse
1989 : Doctorat d’Etat Université Paul Sabatier, Toulouse III
1989 : Maître de Conférences, Université Paul Sabatier, Toulouse.
1988 : Professeur de Sciences Naturelles (Adjoint d’Enseignement), Académie de Lille.
1987-1988 : Professeur de Sciences Physiques et Mathématiques Alençon
1982-1987 : Enseignant Chercheur, Département de Biologie, Faculté des Sciences, Marrakech, dans le cadre de la coopération culturelle franco-marocaine
1982 : Doctorat de III° Cycle Université Paul Sabatier, Toulouse III
1979-1981 : Professeur de Sciences Naturelles et de Physique, Nador (Maroc) en tant que Volontaire du Service Nationale Actif en Coopération.

Thématiques de recherche

Les thématiques des mes recherches conduites depuis maintenant plus de 35 ans relèvent principalement de l’écologie fonctionnelle, composante de l’écologie qui a peu à peu émergé au fil des dernières décennies. Plus précisément, ces recherches visent à mieux comprendre les processus fonctionnels gouvernant les écosystèmes méditerranéens ou montagnards, en mettant en avant les forçages climatiques (stress locaux ou changement climatique) et/ou anthropiques et en privilégiant la prise en compte du compartiment sol et des relations biodiversité-fonctionnement. Cette analyse fonctionnelle a aussi l’ambition de mieux comprendre la dynamique de ces écosystèmes afin d’en proposer une gestion durable.
Ceci n’a pu être abordé qu’en privilégiant successivement ou parallèlement plusieurs modèles d’étude, même si d’autres milieux, d’autres espèces ont pu aussi être abordés au fil des opportunités et des coopérations.
Ces modèles empruntés à l’espace méditerranéen (principalement France Méditerranéenne, Espagne, Algérie, Maroc) ont été :

-les hauts versants pyrénéens et les sols associés

-les steppes méditerranéennes

-les formations pré-steppiques à Genévrier thurifère et l’espèce Genévrier thurifère elle-même, voire l’ensemble du genre Juniperus

-Les chênaies méditerranéennes, principalement en Haute Provence

Ces recherches relèvent volontairement d’une écologie généraliste, prenant en compte l’ensemble des composantes abiotiques et biotiques des écosystèmes. Plus généralement, la question de la place de l’arbre dans l’écosystème, de son rôle dans leur fonctionnement ainsi que de leur adaptation dans des milieux fortement contraints a sous-tendu et sous-tend encore les recherches conduites.

Une autre évolution majeure au fil des ans a été celle du passage d’une écologie principalement descriptive des processus, des cycles et de la biodiversité - même si elles faisait déjà intervenir des dispositifs de mesure et des suivis d’écosystèmes - à une écologie plus expérimentale privilégiant la manipulation des écosystèmes dans leur environnement…notamment par rapport à l’impact du changement climatique, et ce, en particulier au niveau du site expérimental O3HP.

Ces thématiques et démarches, pour certaines assez nouvelles à l’époque ou elles ont été abordées, sont aujourd’hui au cœur des débats qui mobilisent la communauté scientifique des écologues, notamment pour ce qui concerne :
- la prise en compte des relations sol-végétation, au travers notamment l’étude du carbone organique du sol et celle des humus à la fois intégrateur des conditions environnementales et puits de carbone potentiel (Programme 4/1000 en cours), abordés de la Méditerranée au Québec..
- l’impact du changement climatique sur les écosystèmes forestiers et pelouses d’altitude
- la biodiversité édaphique et son rôle fonctionnel
- les relations homme-milieu en domaine méditerranéen marqué par une anthropisation très ancienne
-les approches expérimentales à développer « in natura » nécessitant une expertise technique pointue.

Dans les cinq dernières années, du fait de l’investissement important dans le montage de notre station expérimentale O3HP, les recherches ont plutôt concerné le Chêne pubescent, l’une des trois espèces arborées phares de la région méditerranéenne française. Les travaux ont ainsi concerné les effets de la sécheresse accrue prévue à l’horizon 2100 en région méditerranéenne et appliquée expérimentalement sur une parcelle donnée, sur divers processus (émission de Composés organiques volatils (COV) par les arbres, décomposition des litières et évolution des humus, croissance et phénologie des arbres, etc) .


Je me suis aussi investi dans un travail original (Thèse Coralie Mathaux) sur les très vieux genévriers qui colonisent les falaises du Sud de la France. La structure d’âge des populations, l’âge même des individus de même que l’adaptation de ces arbres à ces conditions particulièrement contraignantes ont été étudiés.

L’étude des humus et de la MO des sols a pu aussi dans cette période être abordée au travers de la thèse d’Antoine Cellier sur l’utilisation du compost pour « booster » la dynamique de la garrigue post-incendie et au travers de la thèse de Hussain Rizvi sur l’impact d’amendement calcaire sur la faune et les humus des forêts acides des Vosges.
Dans une équipe de l’IMBE (équipe DFME) où une des thématiques majeures abordée concerne les processus allélopathiques et leur importance dans la dynamique de la végétation et les relations interspécifiques, nous nous sommes aussi intéressé à l’influence des litières de différentes espèces – notamment du Chêne pubescent – sur la germination et croissance de différentes espèces cibles, et ce, dans un contexte de changement climatique en cours (Thèse Hazem Hashoum).

Participation des jurys de thèse ou HDR

Thèses :

  • 2018 J. Abadie (Aix Marseille Université) Ecologie historique des forêts méditerranéennes : déterminants du changement,t du couvert forestier et effet des usages passés sur les sols et la flore actuels (Président du Jury)
  • 2017 H. Hashoum (Aix Marseille Université) (Directeur de thèse) Impact du changement climatique sur les interactions biotiques en forêt méditerranéenne : approches chimique, écophysiologique et fonctionnelle.
  • 2017 N. Rodriguez (Aix Marseille Université) Aridification du climat méditerranéen et interactions biotique (Président du Jury)
  • 2016 F. Arène (Aix Marseille Université) « Ecologie comparative de la germination : des plantes à graines au genre Silene en région PACA (Président du Jury)
  • 2016 C. Brunel (Aix Marseille Université) Effet des pratiques sylvicoles sur les propriétés chimiques et microbiologiques des sols forestiers (Président du Jury)
  • 2016 A.L. Wahl (Université de Grenoble) Interactions between plants and arbuscular mycorrhizal fungi in mountain grassland ecosystems under current and future climate condition (rapporteur)
  • 2015 A. Sotoodeh (Université de Toulouse) : Histoire biogéographique et évolutive des genres Verbascum et Artemisia en Iran à l’aide de la phylogénie moléculaire (rapporteur)
  • 2015 M. Lempereur (CEFE Montpellier) : Variabilité saisonnière et interannuelle de la croissance du Chêne vert méditerranéen et vulnérabilité au changement climatique (rapporteur)
  • 2015 J.Puissant (Université Grenoble Alpes) Effets des changements climatiques sur la dynamique de la décomposition microbienne du carbone organique du sol en prairie subalpine calcaire (rapporteur)
  • 2015 P. Velayoudon (Université de la Nouvelle Calédonie et INP Toulouse) Valorisation des biodéchets pour la restauration de sites dégradés de Nouvelle-Calédonie (rapporteur)
  • 2014 M. Santonja (Aix Marseille Université) Relations Biodiversité-fonctionnement dans un contexte de changement climatique (Président du Jury)
  • 2014 A. Rancun (Aix Marseille Université) Diversité et fonctions des microorganismes associés à la litière de garrigue (Président du Jury)
  • 2014 S. Remal, (Université de Toulouse) Approche moléculaire et morphologique du genre Verbascum (rapporteur)
  • 2013 E. Delogu, (Université de Toulouse) Modélisation de la respiration du sol dans les agro-écosystèmes (rapporteur)
  • 2012 A. Cellier (Aix Marseille Université) Amendement d’un compost de boues de station d’épuration dans un écosystème méditerranéen après incendie (Directeur de thèse)
  • 2012 I. Boudiaf, (Université Montpellier 2) Analyse des facteurs microbiens régissant le caractère invasif d’Acacia mearnsii dans la subéraie du Parc National d’El-Kala (Nord Est Algérien » (rapporteur)
  • 2012 H. Rizvi (Aix Marseille Université) Amendements calco-magnésiens de bassins-versants forestiers acidifiés : effets sur la dynamique de la matière organique et l’activité biologique du sol (Directeur de thèse)
  • 2012 A. Auclerc (Université de Metz) Effets d’amendements calco-magnésiens sur la diversité des macroinvertébrés de sols forestiers et sur certains processus fonctionnels associés : cas du massif vosgien (rapporteur)
  • 2011 S. Ait Said (Tizi-Ouzou, Algérie) stratégies adaptatives de deux espèces du genre Pistacia aux conditions d’altitude, de salinité et d’aridité (co-directeur de Thèse)
  • 2011 B. Bouchra Douaihy (Beyrouth, Liban) Caractérisation écogéographique et génétique de Juniperus excelsa dans l’Est du Bassin Méditerranéen (rapporteur)
  • 2008 M. Cannac (Université de Corte) Quelles sont les réactions de Pinus laricio soumis aux brulages dirigés ? Contribution à la gestion des forêts (Rapporteur)
  • 2008 J.L.Rivera Nava (Université Paul Cézanne, Marseille) Stratégie Mère Porteuse chez Cupressus dupreziana A. Camus (Cyprès due Tassili) – Analyse, conséquences et perspectives (Président du Jury)
  • 2008 A. Marco (Université de Provence) Patrons d’espèces végétales introduites et déterminisme de leur variabilité dans les territoires urbanisés (Président de Jury)
  • 2008 A. Thabeet (Université de Provence) Réponse du pin sylvestre (Pinus sylvestris L.) aux changements climatiques récents en région méditerranéenne française (Président de Jury)
  • 2008 L. Cecillon (CEMAGREF Grenoble) Quels indicateurs pour évaluer la qualité de sols forestiers soumis à des contraintes environnementales fortes (rapporteur)
  • 2008 C. Guibert (Université Paul Sabatier, Toulouse) Macro-écologie et évolution des Carex en Suisse (rapporteur)
  • 2006 M.C. Bal (Université Toulouse Le Mirail) Constructions et dynamiques des espaces et des terrasses agro-pastoraux en zone intermédiaire des Pyrénées du Néolithique à nos jours (Président du Jury),
  • 2006 M .P. Julien (Université Toulouse III) Processus de colonisation des prairies permanentes par le frêne (Fraxinus excelsior L.) et conséquences sur la biodiversité (Président du Jury)
  • 2006 M. Gonzalez (Université Paul Sabatier, Toulouse) Diversité des plantes ligneuses de fragments forestiers dans les coteaux de Gascogne : importance des facteurs locaux et du contexte paysager
  • 2006 D. Corenblit (Université Paul Sabatier, Toulouse) Structure et dynamique du paysage fluvial dans les Pyrénées orientales) (Président de Jury)

HDR

  • 2016 H. Davi. (INRA Avignon) Vulnérabilité et adaptation des écosystèmes forestiers dans un contexte de changement climatique
  • 2016 V. Cheret (INP Toulouse) Télédétection et géomatique pour le suivi des milieux forestiers.(rapporteur)
  • 2014 L. Legal (Université de Toulouse) Dynamiques, évolution et génétique de la conservation : Des communautés aux populations (rapporteur)
  • 2013 J.P. Mevy (Aix Marseille Université) Métabolisme primaire et secondaire appréhendé à différentes échelles d’organisation de la plante : approche fonctionnelles et chémotaxonomiques (Tuteur)
  • 2012 H. Brustel (INP Toulouse) Conservation de la biodiversité forestière : contribution du modèle coléoptères saproxyliques dans les politiques publiques et la gestion des forêts (rapporteur)
  • 2011 B.Vila (Aix Marseille Université) Etude des interactions Biodiversité végétale et Patrimoine Scientifique
  • 2011 L. Affre (Aix Marseille Université) Contextes écologiques et Biodiversité (remarquable, ordinaire et invasive) (Président)
  • 2010 L. Ferrat (Université de Corte) Indicateurs des variations environnementales chez les végétaux (rapporteur)
  • 2009 B.Prevosto (Cemagref) Les boisements spontanés : dynamique, conséquences écologiques et gestion forestière (Président de Jury)
  • 2008 N. Montes (Université de Provence) Etude du fonctionnement des écosystèmes méditerranéens sous contrainte climatique et anthropique : rive sud vs rive nord de la Méditerranée.
  • 2008 V. Baldy (Université de Provence) Cycle des bioéléments dans des environnements contrastés : de la décomposition des litières à l’acquisition des ressources par les plantes
  • 2008 B. Fogliani (Université de Nouvelle Calédonie) Les végétaux terrestres de Nouvelle Calédonie : mécanismes adaptatifs, conservation et valorisation (Président du Jury)

Publications

2018

  • Saunier A. ; Ormeño E., Havaux M., Wortham H., Ksas B., Temime-Rousse B., Lecareux, C., Mevy J.P., Bousquet-Mélou A., Gauquelin T., Fernandez C.. Resistance of native oak to recurrent drought conditions simulating predicted climatic changes in the Mediterranean region. Plant, Cell &Environment.Accepté pour publication.https://doi.org/10.1111/pce.13331
  • Santonja M., Foucault Q., Rancon A., Gauquelin T., Fernandez C., Baldy V., Pascal M. Contrasting responses of bacterial and fungal communities to plant litter diversity in a Mediterranean oak forest. Soil Biology & Biochemistry. 125 : 27-36. https //doi.org/10.1016/j.soilbio.2018.06.020
  • Genard-Zielinski A-C, Boissard C., Ormeño E, Lathière J., Reiter I., Wortham H., Orts J.P., Temine-Roussel B., Guenet B., Bartsch S., Gauquelin T., Fernandez C. . Simulating precipitation decline under a Mediterranean deciduous Oak forest : effects on isoprene seasonal emissions and predictions under climatic scenarios. BioGeosciences accepted for publication

2017

  • Hafsi Z., Belhadj S., Derridj A., Mevy J.P., Notonier R., Tonetto A. et Gauquelin T. 2017. Morphological variability (needles, galbulus) among seven populations of the Juniperus oxycedrus L-species-complex in Algeria. Revue d’Ecologie, Terre et Vie, Société nationale de protection de la nature, 2017, 72 (4), pp.353-373. 〈hal-01681554〉
  • Hashoum H., Santonja M., Gauquelin T., Bousquet-Melou A.2017. Biotic interactions in a Mediterranean oak forest : role of allelopathy along phenological development of woody species, European Journal of Forest Research DOI10.1007/s10342-017-1066-z
  • Santonja M., Fernandez C., Proffit M., Gers C., Gauquelin T., Reiter I., Cramer W., Baldy V. 2017 Plant litter mixture partly mitigates the negative effects of extended drought on soil biota and litter decomposition in a Mediterranean oak forest. Journal of Ecology, 105(3):801-815 ·DOI : 10.1111/1365-2745.12711

2016

  • Belviso S., Reiter I., Loubet B., Gros V., Lathière J., Montagne D., Delmotte M., Ramonet, Kalogridisc., Lebegue B., Bonnaire N., Kazan V., Gauquelin T. , Fernandez C., And Genty B. 2016 A top-down approach of surface carbonyl sulfide exchange by a Mediterranean oak forest ecosystem in southern France Atmos. Chem. Phys., 16, 14909-14923 doi:10.5194/acp-16-14909-2016
  • Gauquelin T, Michon G, Joffre R, Duponnois R, Génin D, Fady B, Bou Dagher M, Derridj A, Slimani S, Badri W, Alifriqui M, Auclair L, Simenel R, Aderghal M, Baudoin E, Galiana A, Prin Y, Sanguin H, Fernandez C, Baldy V 2016 Crossing cultural and ecological approaches to understand Mediterranean forest dynamics facing global change Regional Environmental Change OnlineFirst, doi : 10.1007/s10113-016-0994-3
  • Mathaux C, Mandin J-P, Oberlin C, Edouard J-L, Gauquelin T, Guibal F 2016. Ancient juniper trees growing on cliffs : towards a long Mediterranean tree-ring chronology. Dendrochronologia 37:79-88, doi : 10.1016/j.dendro.2015.12.005
  • Sanguin H, Mathaux C, Guibal F, Prin Y, Mandin JP, Gauquelin T, Duponnois R 2016 Ecology of vertical life in harsh environments : The case of mycorrhizal symbiosis with secular cliff climbing trees (Juniperus phoenicea L.) J. Arid Environ., 134 : 132-135, doi 10.1016/j.jaridenv.2016.07.008

2015

  • Santonja M, Baldy V, Fernandez C, Balesdent J, Gauquelin T Potential Shift in Plant Communities with Climate Change : Outcome on Litter Decomposition and Nutrient Release in a Mediterranean Oak Forest. Ecosystems,18(7) :1253-1268 doi : 10.1007/s10021-015-9896-3
  • Santonja M, Fernandez C, Gauquelin T, Baldy V Climate change effects on litter decomposition : intensive drought leads to a strong decrease of litter mixture interactions - Plant and Soil, 393(1-2) :69-82 doi : 10.1007/s11104-015-2471

2014

  • Cellier A, Gauquelin T, Baldy V, Ballini C 2014 Effect of organic amendment on soil fertility and plant nutrients in a post-fire Mediterranean ecosystem. Plant Soil 376(1-2):211-228, doi : 10.1007/s11104-013-1969-5
  • Chomel M, DesRochers A, Baldy V, Larchevêque M, Gauquelin T 2014 Non-additive effects of mixing hybrid poplar and white spruce on aboveground and soil carbon storage in boreal plantations. Forest Ecology and Management 328:292–299, doi : 10.1016/j.foreco.2014.05.048
  • Chomel M, Fernandez C, Bousquet-Mélou A, Gers C, Monnier Y, Santonja M, Gauquelin T, Gros R, Lecareux C, Baldy V 2014 Secondary metabolites of Pinus halepensis alter decomposer organisms and litter decomposition during afforestation of abandoned agricultural zones. Journal of Ecology 102(2):411-424, doi : 10.1111/1365-2745.12205
  • Rizvi Shh, Gauquelin T, Gers C And Baldy V. 2014 Short-Term Changes in Humus Fungal Biomass, Mesofauna and CO2 Efflux Following Liming in a Microcosm Experiment. J Earth Sci Clim Change 2014, 5:7

2013

  • Aït Saïd S, Torre F, Derridj A, Gauquelin T, Mevy JP 2013 Gender, Mediterranean drought and seasonality : photosystem II photochemistry in Pistacia lentiscus L. Photosynthetica 51 (4):552-564, doi : 10.1007/s11099-013-0055-9
  • Tahiri H, Otto T, Eddouks M, Revel J-C, Jalut G, Alifriqui M, Gauquelin T, Hafidi M 2013 Étude pédo-anthracologique dans la région de Toufliht (Haut Atlas Marocain) : Mise en évidence d’un paléo-incendie et d’un changement de la couverture forestière vers 4500 – 4000 BP (5300 – 4200 cal. BP). La Terre et la Vie 68(3):231-242

2012

  • Cellier A, Francou C, Houot S, Ballini C, Gauquelin T, Baldy V 2012 Use of urban composts for the regeneration of a burnt Mediterranean soil. J Env Management 95:S238-S244, doi : 10.1016/j.jenvman.2010.10.042
  • Rizvi SH, Gauquelin T, Gers C, Guerold F, Pagnout C, Baldy V 2012 Calcium-magnesium liming of acidified forested catchments : effects on humus morphology and functioning. Appl Soil Ecol 62:81-87, doi : 10.1016/j.apsoil.2012.07.014

2011

  • Ait Said S, Fernandez C, Greff S, Derridj A, Gauquelin T, Mevy JP 2011 Inter-population variability of leaf morpho-anatomical and terpenoid patterns of Pistacia atlantica desf. ssp. atlantica growing along an aridity gradient in Algeria. Flora 206 (4) : 397–405
  • Ait Said S, Fernandez C, Greff S, Torre F, Derridj A, Gauquelin T, Mevy JP 2011 Chemoecological variability of terpenoid composition in leaves of Pistacia lentiscus L. from increasing altitude conditions Molecules 16(3) : 2646-2657.

2008

  • Montes N., Maestre Ft, Ballini C, Baldy V , Gauquelin T , Planquette M, Greff S, Dupouyet S, Perret JB 2008. On the relative importance of the effects of selection and complementarity as drivers of diversity-productivity relationships in mediterranean shrublands. Oikos, 117 : 1345-1350
  • Belhadj S., Derridj A., Auda Y., Gers C., Gauquelin T. Analyse de la variabilité morphologique chez huit populations spontanées de Pistacia atlantica En Algérie. 2008 Botany (Formerly Canadian Journal of Botany) 86 : 520-532.

2007

  • Belhadj S., Derridj A., Aigouy T., Gers C., Gauquelin T. and Mevy J.P. 2007. Comparatve morphology of leaf epidermis of eight populations of Atlas Pistachio (Pistacia Atlantica Desf., Anacardiaceae). Microscopy Research And Technique ; 70 (10) : 837-846
  • Belhadj S., Derridj A., Civeyrel L., Gers C., Aigouy T., Otto T., Gauquelin T, 2007. Pollen morphology and fertility of Wild Atlas Pistachio (Pistacia Atlantica Def., Anacardiaceae), Grana, 46 : 148-156

2006

  • Cassagne N., Gauquelin T., Gers C. 2006. Endemic Collembola, privileged bioindicators of forest management. Pedobiologia,50 : 127-134
  • Fabre A., Gauquelin T., Vilasante F., Ortega A., Puig H. 2006. Phosphorus content in five representative landscape units of the Lomas de Arequipa (Atacama Desert - Peru). Catena, 65 : 80-86

2004

  • Cassagne N., Bal-Serin M.C., Gers C., Gauquelin T. 2004 Changes In Humus Properties And Collembolan Communities Following The Replanting Of Beech Forests With Spruce. Pedobiologia , 48, 3 : 267-277

2003

  • Adams R.P., Mumba L.E., James S.A., Pandey R.N., Gauquelin T., Badri W. 2003. Geographic variation in the leaf oils and DNA fingerprints (RAPDS) of Juniperus thurifera l. from Morocco and Europe. Journal Of Essential Oil Research. 15 : 148-154.
  • Cassagne N., Gers C., Gauquelin T. 2003 Relationships between Collembola, soil chemistry and humus types In forest stands (France) Biology And Fertility of Soils. 37 (6) : 355-361.

2002

  • Remaury M., Oliva P., Guillet B., Martin F., Toutain F., Dagnac J., Belet J.M., Dupré B., Gauquelin T. 2002 Nature and genesis of spodic horizons characterized by color and organic content inverted in a subalpine Podzolic Soil (Pyrenees Mountains, France), Bull. Soc. Geol. France.173 (1) : 77-86
  • Gauquelin T., Bertaudiere-Montes V., Badri W., Montes N. 2002 Sex ratio and sexual dimorphism in mountain dioecious thuriferous juniper (Juniperus thurifera L., Cupressaceae). Botanical Journal of the Linnean Society 138 : 237-244.
  • Montes N., Bertaudiere V., Badri W., Zaoui E., Gauquelin T. 2002 Biomass and nutrient content of a semi-arid mountain ecosystem : The Juniperus Thurifera L. woodland of Azzaden Valley (Morocco). Forest Ecology And Management 166 : 35-43.
  • Poveda M., Souqual Mc, Fauvel M-T, Gamisans J., Gauquelin T. 2002 Alkane composition diversity among populations of dwarf forms of Juniperus communis L. , Comparison between Western Europe and Northern American populations. Botanical Journal Of The Linnean Society 140 : 165-168.

2001

  • Bertaudiere V., Montes N., Badri W., Gauquelin T. 2001. La structure multicaule du Genévrier thurifère : avantage adaptatif à un environnement sévère. C. R. Acad. Sci. Paris, Sciences De La Vie, 324 : 627-634.

2000

  • Montes N., Gauquelin T, Badri W., Bertaudiere V. Et El Zaoui H. 2000 A non destructive method to estimate the aboveground forest biomass in woodlands. Forest Ecology And Management, 130 1-2 : 37-46
  • Cassagne N., Remaury M., Gauquelin T., Fabre A. 2000 Forms and profile distribution of soil phosphorus In Alpine Inceptisols and Spodosols (Pyrenees, France). Geoderma, 95 : 161-172.
  • Jalut G., Esteban Amat A., Bonnet L., Gauquelin T., Fontugne M., 2000 Holocene climatic changes in the Western Mediterranean from South-East France to South-East Spain. Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology : 255-290.

1999

  • Remaury M., Benmouffok A, Dagnac J., Gauquelin T. 1999 Pedogenesis and distribution of humic substances in Pyrenean soils, France. Analusis 27, N° 5 : 402-404.
  • Gauquelin T., Bertaudiere V., Montes N., Badri W., Asmode J.F. 1999 Endangered stands of thuriferous juniper in the Western Mediterranean Basin : Ecological Status, conservation and management. Biodiversity And Conservation 8 : 1479-1498.
  • Bertaudiere V., Montes N., Edouard J.L., Gauquelin T. 1999 Dendroécologie du Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) . Exemple de la thurifèraie de la Montagne de Rié (Pyrénées, France). Annals of Forest Science 56 : 685-697

1998

  • Gauquelin T., Jalut G., Iglesias M., Valle F. 1998 Phytomass and carbon storage in the steppes of Eastern Andalusia, Spain. Ambio. 27 (2) : 99-103.
  • Blasco F., Gauquelin T., Rasolofoharinoro M., Denis J., Aizpuru M. , Caldairou V. 1998 Recent advances in mangrove studies using remote sensing data. Australian Journal Of Marine And Freshwater Research , 49 : 287-296
  • Rasolofoharinoro M., Blasco F., Bellan M.F., Aizpuru M., Gauquelin T., Denis J. 1998 A Remote sensing based methodology for mangrove studies In Madagascar. Int. J. Of Remote Sensing 19 (10) : 1873-1886
  • Puig H., Fabre A. Et Gauquelin T. 1998 Distribution spatiale des plantules et des jeunes plants d’Iryanthera Hostmannii (Benth) Warb en forêt tropicale humide de Guyane Française. C. R. Acad. Sci. Paris, Sciences De La Vie, 321 : 429-435.

1997

  • Jalut G., Esteban Amat A., Riera I Mora S., Fontugne M., Mook R., Bonnet L. Gauquelin T. 1997 Holocene climatic changes in the western Mediterranean : installation of the Mediterranean climate. C. R. Acad. Sci. Paris, Sciences De La Terre Et Des Planètes, 325 : 327-334.

1996

  • Gauquelin T., Jalut G., Iglesias M., Valle F., Fromard F., Dedoubat J.J. 1996 Phytomass and carbon storage in the Stipa tenacissima steppes of the Baza basin, Andalusia, Spain. Journal of arid environments 34 : 277-286.
  • Gauquelin T., Gers C. & Deharveng L. 1996 Physico-chemical heterogeneity of superficial soil layers in conifer plantations versus original broad leaf forests in Ariege (Pyrenees, France) Commun. Soil Sci. Plant Anal. 27 (9&10) : 2361-2380.

1992

  • Gauquelin T., Fromard F., Badri W. Et Dagnac J. 1992 Apport d’éléments minéraux au sol par l’intermédiaire de la litière, des pluies et des pluviolessivats dans un peuplement à Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) Du Haut-Atlas occidental (Maroc). Annales des Sciences Forestières, 49 (6) : 599-614

Articles soumis ou en révision

  • Bartsch S., Guenet B., Boissard C., Lathière J, Peterschmitt J-Y, Stegehuis A., Reiter I-M, Gauquelin T., Baldy V., Fernandez C. Impact of annual and seasonal precipitation and air temperature on gross primary production in Mediterranean ecosystems in Europe. BioGeosciences resoumis après Révision majeures.
  • Mathaux C., Buquet C., Mandin J.P., Mevy JP1, Guibal F.1, Gauquelin T. Leaf morphology and foliar water absorption by Juniperus phoenicea trees growing on cliffs : an advantage to adverse conditions. Soumis à Ecohydrology.

Articles dans revues à comité de lecture (IF<1,2)

  • Gauquelin T., Idrissi Hassani M. Et Lebreton Ph. 1988 Le Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L. (Cupressacées) : analyse biomètrique et biochimique ; propositions systématiques. Oecologia mediterranea XIV (3/4) : 31-42.
  • Gauquelin T. et Dagnac J. 1988 Caractéristiques édaphiques des groupements à Genévrier thurifère des Atlas marocains : étude des niveaux superficiels des sols sous couvert et hors couvert. Oecologia mediterranea XIV (3/4) : 43-56.
  • Fromard F. Et Gauquelin T. 1993. - Thuriferous juniper stands in Morocco : research and conservation for an endangered environment and species. Unasylva (International journal of forestry and forest industries) 172, Vol. 44 (1) : 52-58. (article paru en 3 langues, dans les versions française, anglaise, espagnole de la revue)
  • Badri W., Gauquelin T., Minet J., Savoie J.M. 1994 Données météorologiques nouvelles sur la Massif de l’Oukaimeden (2570 m, Haut Atlas de Marrakech, Maroc) : un exemple de climat de haute montagne méditerranéenne. Publications de l’Association Internationale de Climatologie, vol. 7 : 190 - 198.
  • Gauquelin T. et Savoie J.M. 1994. - Evolution de l’humidité du sol en relation avec le couvert arboré dans un écosystème à Juniperus thurifera L. du Haut Atlas de Marrakech (Maroc). Revue Valdôtaine Hist. Nat. , supplément au n° 48 : 209-218.
  • Baudiere A. et Gauquelin T. 1994 Evolution récente des sols et de la végétation sur les hauts sommets du bassin occidental de la Méditerranée. Revue Valdôtaine Hist. Nat. , supplément au n° 48 : 13-28.
  • Gauquelin T. et Lebreton Ph. 1998 Systématique de Juniperus thurifera L. : le cas de la population pyrénéenne de la Montagne de Rié (Haute Garonne, France).J. Bot. Soc. bot. Fr. 5 : 105-109.
  • Gauquelin T., Bertaudiere V., Cambecedes J., Largier G. 2003. Le Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) dans les Pyrénées : Etat de conservation et perspectives. Acta Bot. Barc. (49) : 83-94.
  • Cambecedes J., Gauquelin T., Roques A., Thebaut C., Burrus M., Gardes M., Gryta H., Joachim J., Bertaudiere-Montes V., Renaux T., Largier G. (2005). Approche intégrée de la conservation des populations pyrénénennes de Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) Bull. Soc. Hist. Nat. Toulouse 141-2 : 189-195.
  • Belhadj S, Derridj A, Moriana A, Gijon M, Mevy JP, Gauquelin T 2011 Comparative analysis of stomatal characters in eight wild atlas pistachio populations (Pistacia atlantica Desf. ; Anacardiaceae) International Research Journal of Plant Science (ISSN : 2141-5447) Vol. 2(3) : 060-069.
  • Leguedois S, Party JP, Dupouey JL, Gauquelin T, Gegout JC, Lecareux C, Badeau V, and Probst A 2011 « La carte de végétation du CNRS à l’ère du numérique », Cybergeo : European Journal of Geography : http://cybergeo.revues.org/2468
  • Hilaire C., Orts JP, Boer M, Gauquelin T. 2012. Le domaine de l’Observatoire de Haute-Provence (OHP) : hermas et chênaie pubescente, du XVIIIe siècle à nos jours Courr. Sci. Parc Nat. Rég. Lubéron, 11 :8-21.
  • Sanguin H, Khoulissa S, Zarik L, Gryta H, Boumezzough A, Ouahmane L, Hafidi M, Ouhammou A, Prin Y, Dreyfus B, Cambecèdes J, Miché L, Gauquelin T, Duponnois R 2013 Rôles potentiels de la symbiose mycorhizienne dans la conservation des populations méditerranéennes de Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L). Ecologia Mediterranea 39(1):99-107
  • Rizvi SHH, Gauquelin T, Gers C, Baldy V 2014 Short-term changes in humus fungal biomass, mesofauna and CO2 efflux following liming in a microcosm experiment. J Earth Sci Clim Change 5:208, doi : 10.4172/2157-7617.1000208
  • Mathaux C., Mandin J.-P., Edouard J.-L., Gauquelin T., Guibal F. 2015. Juniperus phoenicea growing on cliffs : dendrochronology and wiggle-matching applied to the oldest trees in France. Tree Rings in Archaeology, Climatology and Ecology 13, 76-81.
  • Hafsi Z., Belhadj S., Derridj A. , Mevy J.P. , Notonnier R., Tonetto A., Gauquelin T. 2017 Étude de la variabilité morphologique (aiguilles, galbules) du complexe spécifique Juniperus oxycedrus L., le Genévrier oxycèdre, au sein de sept populations d’Algérie Revue d’Ecologie 72 (4) 353-373

Revues nationales et/ou de vulgarisation

  • Gauquelin T., Savoie J.M., Le Gallo J.Y. Et Hamdi R. 1987 Contribution à l’étude systématique de Juniperus thurifera L. dans quelques stations de son aire de répartition. Bull. Fac. Sc. Marrakech, (Sect. Sci. Vie) III : 159 -174.
  • Gauquelin T.1989 Les peuplements d’altitude à Genévrier thurifère des Atlas marocains : structure et dynamique. Acta Biologica montana IX : 209-216.
  • Baudiere A. et Gauquelin T. 1990 Successions, substitutions, écotones et systèmes phytomorphogénétiques pyrénéens d’altitude. Monografias del Instituto Pirenaico de Ecologia, 5 : 353-366.
  • Gauquelin T, Savoie J.M., Barreau D., Baudiere A. 1993 Commentaire phytogéographique de quelques groupements végétaux rencontrés dans le Sud du Maroc septentrional. Bulletin de la Société Botanique du Centre-Ouest , 24 : 391-414.
  • Dupont R. et Gauquelin T. 1995 Présence d’Adoxa moschatellina L. dans le département de l’Aude. Le Monde des Plantes, 454 : 22.
  • Sanz B., Valle F., Jalut G., Gauquelin T., Iglesias M.1996 Relacion entre vegetacion actual y lluvia polinica en la Hoya de Baza (Granada, Espana). Monogr. Fl. Veg. Béticas 9 : 97-122.
  • Gauquelin T., Bertaudiere V., Montes N. et Badri W. 1998 Cycle biogéochimique et hétérogénéité édaphique des groupements forestiers présteppiques à Genévrier thurifère du Haut Atlas de Marrakech (Maroc). Ecologie, 29 (1-2) : 177-180.
  • Remaury M., Gauquelin T., Dagnac J. 1998 Podzols des formations subalpines à Pins à crochets dans les Pyrénées (France). Ecologie, 29 (1-2) : 187-192.
  • Schwal B., Largier G., Gauquelin T., Le Caro Ph 2000 Observation d’une nouvelle localité de Bellevalia romana (L.) Reichenb. Dans le département de la Haute-Garonne (France). Le Monde des Plantes, 470 : 21-22.
  • Gauquelin T., Badri W., Bertaudiere V., Montes N. 2003 Le Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.), un élément menacé de la biodiversité du bassin occidental de la Méditerranée. Naturalia Maroccana 1 (1) : 87-92.
  • Badri W. Et Gauquelin T. 2003 Le Genévrier thurifère en danger. Montagnes marocaines n° 11 : 28-30.
  • Gers C., Cassagne N., Bal-Serin Mc Et Gauquelin T. 2004 Futaie régulière ou irrégulière : impact sur la faune du sol et les humus. Forêt-entreprise, 160 : 27-30
  • Gauquelin T. 2005 Un joyau botanique pyrénéen peut-être gravement affaibli. Le Courrier de la nature, Février 2005.
  • Baudiere A. et Gauquelin T. 2005 Evolution actuelle de la végétation des milieux supraforestiers oriento-pyrénéens. Bull. Soc. Hist. Nat. Toulouse 141-2 : 5-14.
  • Gauquelin T., Delpoux M., Durrieu G., Fabre A., Fontes J., Gouaux P., Le Caro Ph., O’Donoghue M-H. 2005 Histoire du service de la carte de la végétation de la France. Revue pour l’histoire du CNRS. n°13 : 78-87.
  • Gauquelin T., Jalut G., Largier G. 2005 La biodiversité des Pyrénées : pourquoi une telle diversité végétale dans les Pyrénées ? N° spécial (n° 223) de la revue Pyrénées, consacré au Conservatoire Botanique Pyrénéen.
  • Gauquelin T., Boer M., Baldy V., Fernandez C., Montes N., Santonja M., Orts J-P, Reiter I. (2011). L’O3HP, Oak Observatory at OHP, un site expérimental pour l’étude du fonctionnement et de la biodiversité de la chênaie pubescente face aux changements climatiques. Forêt Méditerranéenne, XXXII (2) : 127-132.
  • Gauquelin T., Chondroyannis P., Boukhoud N., Bouyssou M., Brunel C., Danneyrolles V., Delforge Q., Guiraud M., Marchand C., Mathaux C., Orighoni H., Quent M., Sbeiti A., Sinet R. 2012 Le Genévrier thurifère, espèce partagée au Nord et au Sud de la Méditerranée. Forêt méditerranéenne XXXIII, n°3.
  • Gauquelin T. 2016 Le changement climatique : quelles conséquences sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes forestiers méditerranéens ? L’apport des stations expérimentales in natura. Forêt méditerranéenne t. XXXVII, n° 4,
  • Gauquelin T. 2017 Le changement climatique remodèle les paysages de la forêt méditerranéenne The Conversation (Octobre 2017)
  • Gauquelin T. et Cramer W. 2018 La forêt française et ses sols pour limiter les gaz à effet de serre. The Conversation, 5 juin 2018.

Ouvrages individuels et direction d’ouvrages collectifs

  • Gauquelin T., Asmode J.F., Largier G. éditeurs 2000 Actes du Colloques « Le Genévrier thurifère dans le bassin occidental de la Méditerranée : Systématique, Ecologie, Dynamique, Gestion ». Les Dosssiers Forestiers, publication de l’Office National des Forêts n°6, 291 p.
  • Gauquelin T., Dutoit T. 2013. : Actes du IVe Colloque international sur le Genévrier thurifère. 5-8 octobre 2011, Mont-Dauphin et Saint-Crépin (Hautes-Alpes, France). Ecologia mediterranea n°39. Fascicule 1. 218p.

Chapitres d’ouvrages

  • Fromard F., Dagnac J., Gauquelin T., Cheret V 1991.- Results of researches about decay of firs (Abies alba Mill.) in the Pyrenees. New data about nutritional and physiological disturbances.In Acid deposition : Origins, Impacts and Abatement Strategies, International research papers, Volume 2, J.W.S. Longhurst Ed. and Springer verlag : 109-122
  • Gauquelin T. et Savoie J.M. 1991 L’écologie et la régénération du Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) dans le Haut Atlas de Marrakech (Maroc). « Conservation des ressources végétales » Proceedings ; M. Rejdali et V.H. Heywood Eds, Actes éditions, 1991 : 157-158.
  • Dambrine E., Ulrich E., Cenac N., Durand P., Gauquelin T., Mirabel P., Nys C. Probst A., Ranger J. Et Zephoris M. (1995) - Atmospheric Deposition in France and possible Relation with Forest Decline. Chapitre de "Forest decline and atmospheric deposition effect in the French mountains. Springer, Berlin Heidelberg New York. 461 p. Landmann G., Bonneau M., eds : 177-200.
  • Gauquelin T. 1999 Le Genévrier thurifère (Juniperus thurifera), une espèce emblématique des Monegros. in Manifesto cientifico por los Monegros. Volumen monografrico del Boletin de la Sociedad Entomologica aragonesa ; A. Melic & J. Blasco-Zumeta (Eds) : 107-110.
  • Belhadj S., Derridj A. Gauquelin T. 2008 Pistachio use in Algeria In Following Pistachio Footprints (Pistacia vera L.). Cultivation and culture, Folklore and history, Traditions and uses. Published by ISHS Scripta Horticolturae N. 7 : 16-23.
  • Gauquelin T. 2010. La région Midi-Pyrénées, de la diversité dans la continuité. Guide des plantes protégées de la Région Midi-Pyrénées. Editions Biotope.
  • Gauquelin T. 2011 Specificity and universality of Forestal Mediterranean ecosystems. The Mycorrhizal Symbiosis in Mediterranean Environment : Importance in Ecosystem Stability and in Soil Rehabilitation Strategies. Mohamed Hafidi (University Cadi Ayyad. Marrakech, Morocco) and Robin Duponnois (Institut de Recherche pour le Développment, Montpellier, France) editors ; Environmental Science, Engineering and Technology series. Nova publishers : 195 pp.
  • Probst A, Obeidy C, Gaudio N, Belyazid S, Gégout J-C, Alard D, Corket E, Party J-P, Gauquelin T, Mansat A, Nihlgård B, Leguédois S, Sverdrup HU 2015 Evaluation of Plant Responses to Atmospheric Nitrogen Deposition in France Using Integrated Soil-Vegetation Models. In : de Vries W, Hetteling J-P, Posch M (eds.) Critical Loads and Dynamic Risk Assessments, Environmental Pollution, Springer, doi : 10.1007/978-94-017-9508-1_13, pp. 359-379
  • Gauquelin T. 2015 Land-cover vegetation in France mapped to 1:200,000 scale by the Service de la Carte de la Végétation (CNRS, Toulouse) from 1947 to 1991 in Cartographie des habitats terrestres en Europe : une vue d’ensemble. Service du Patrimoine Naturel doi:10.2800/11055
  • Gauquelin T., Michon G., Joffre R., Duponnois R., Genin D. , Fady B., Bou Dagher M., Derridj A., Slimani S., Badri W., Alifriqui M., Auclair L., Simenel R., Aderghal M.,, Baudoin E., Galiana A., Prin Y., Sanguin H., Fernandez C., Baldy V. 2016 Mediterranean forests, biocultural heritage and climate change : a social-ecological perspective. In : Thiébault S. (ed.), Moatti Jean-Paul (ed.). The Mediterranean region under climate change : a scientific update. Marseille : IRD ; AllEnvi, 2016, p. 339-348. (Synthèses). ISBN 978-2-7099-2219-7
  • Gauquelin T. et al. 2016 Fonctionnement des systèmes forestiers méditerranéens et changement climatique Les effets du changement climatique sur l’agriculture et la forêt en PACA. Cahier thématique du GREC PACA http://www.air-climat.org/wp-content/uploads/2017/06/GREC-PACA-Publication-agriculture-foret-HD-43Mo.pdf

Actes publiés de conférences internationales, congrès et colloques

  • Gauquelin T. et Baudiere A. 1981 Le carbone organique des formations superficielles des nappes de débris supraforestiers, révélateur de l’évolution locale des versants. 106° congrès National des Sociétés savantes, Perpignan,1981, Géographie : 87-100.
  • Gauquelin T. et Fromard F. 1984 Limites de crédibilité du paramètre carbone organique dans les sols des milieux supraforestiers pyrénéens : études statistiques. Ecologie des milieux montagnards et de haute altitude, Documents d’Ecologie pyrénéenne, III-IV, 1984 : 389-396.
  • Baudiere A., Gauquelin T., Serve L. 1986 La régression des pelouses culminales et les facteurs de la géomorphogenèse sur les hautes surfaces planes oriento-pyrénéennes.-XXIX° Symposium international I.V.V. (Internationale Vereinigung für Vegetationskunde) : Végétation et Géomorphologie, Bailleul.Colloques phytosociologiques , J. Cramer éditeur : 13 : 149-171.
  • Gauquelin T. 1986 Végétation et formations superficielles dans les milieux supraforestiers du Haut Atlas de Marrakech : Etude d’un transect (Massif de l’Oukaimeden). XXIX° Symposium international I.V.V. (International Vereinigung für Vegetationskunde) : Végétation et Géomorphologie, Bailleul. Colloques phytosociologiques , J. Cramer éditeur : 13 : 307-323.
  • Gauquelin T., Gautrand M., Fromard F. 1991 Climat de pollution et modification de la composition des précipitations par le couvert forestier dans une sapinière du Pays de Sault (Aude). Journées de travail DEFORPA : Le Bilan ; Pulnoy (54) - 8-10 Oct 1991.
  • Fromard F. Et Gauquelin T. 1991 Un écosystème forestier fortement menacé : les formations à Genévrier thurifère des Atlas marocains. Bilan des connaissances et perspectives. Contribution volontaire au 10ème Congrès Forestier Mondial, Paris, Septembre 1991.
  • Badri W., Gauquelin T., Fromard F. & Dagnac J. 1994 Composition chimique des eaux de pluie et des pluviolessivats sur le versant Sud-Ouest du massif du Tizrag (Haut Atlas occidental, Maroc). IV° Conférence Internationale de Limnologues de Langue française (CILEF) ; Marrakech 25-28 Avril 1994. Hydroécologie appliquée
  • Badri W., Zaoui E., Hafidi M., Gauquelin T. 1994 Biomasse et minéralomasse aérienne d’un peuplement à Genévrier thurifère du Haut Atlas de Marrakech.(2èmes Journées de l’arbre, Marrakech, Avril 1994) Publications du Laboratoire d’Ecologie végétale, Faculté des Sciences Marrakech : 32-40.
  • Ouhmidou R., Alifriqui M., Haloui B., Ouhammou A., Peyre C., Fromard F., Gauquelin T. 1994 Synthèse cartographique de la végétation du Haut Atlas occidental (2èmes Journées de l’arbre, Marrakech, Avril 1994 Publications du Laboratoire d’Ecologie végétale, Faculté des Sciences Marrakech : 21-26.
  • Badri W., Gauquelin T., Savoie J.M. 1994 Interception des précipitations, égouttement et écoulement dans une Thurifèraie du Haut Atlas de Marrakech (Maroc). (2èmes Journées de l’arbre, Marrakech, Avril 1994)Publications du Laboratoire d’Ecologie végétale, Faculté des Sciences Marrakech : 41-47.
  • Van Campo E., Guiot J., Changhui P., Jalut G., Gauquelin T., Iglesias M., Chedaddi R. 1994 Variation du réservoir continental de carbone associée aux Changements Glaciaire-Interglaciaire. Séminaire « Ecosystèmes et Changements globaux » CNRS/INRA ; Dourdan 17-19 mai 1994. Dossier de l’Environnement de l’INRA 8 : 243-251.
  • Gauquelin T. 1995 Current research and proposals about thuriferous juniper stands in Atlas mountains of Morocco regarded as a ecological pattern for endangered environments in semi-arid or sub-humid mountain areas. Communication sur invitation à l’Atelier « Les effets du changement global sur l’Environnement et la Société du Maghreb » organisé par le Potsdam Institute for Climate Impact Research, 22-23 mars 1995, Potsdam. Proceedings édités par le Potsdam Institute for Climate Impact Research,
  • Gauquelin T. et Lathuilliere L. 1995 Les formations relictuelles à Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) des milieux pré-steppiques remarquables dans les Alpes du Sud et au Maroc. Actes du Colloque Bio’mes 1995 des 7émes rencontres de l’ARPE Provence-Alpes-Côte d’Azur., 25 et 26 Octobre 1995 : 145- 150.
  • Baudiere A. et Gauquelin T. 1998 Evolution récente des formations superficielles et de la végétation associée sur les hautes terres catalanes. Procesos biofisicos actuales en medios frios. A. Gomez Ortiz, F. Salvador Franch, L. Schutle, A. Garcia Navarro (editores). Publications de la Universitat de Barcelona : 27-41.
  • Badri W. et Gauquelin T. 1998 The hydrological cycle and changes of soil water storage in a thuriferous juniper (Juniperus thurifera L.) stand in the moroccan high atlas mountains.Cycle de l’eau et variations du stock d’eau dans le sol dans une station à Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) dans le Haut Atlas du Maroc. Proceedings of the International Conference on Ecohydrology of high mountains areas, Kathmandu, Nepal 24-28 mars 1996. Suresh R. chalise (Chief editor) Publications of the International Centre for Integrated Mountain development, Kathmandu, Nepal : 315-321.
  • Oliva P., Dupre B., Remaury M., Gauquelin T., Martin F., Darrozes J. 1999 A Chemical Weathering Study of a Small Mountainous Granitic Watershed (Estibère, France) : Water Chemistry, Soil and Rock Mineralogy, Strontium-87/Strontium-86-Isotopic Composition. Ninth Annual V. M. Goldschmidt Conference, August 22-27, 1999, Cambridge, Massachusetts, abstract n° 7547.
  • Cassagne N., Gauquelin T., Gers C., Deharveng L. 2000 Humus changes in conifer plantations versus original broad leaf forests in Pyrenees (France) : a physico-chemical versus mesofaunal approach. Proceedings 10th IHSS, Toulouse : 969-970.
  • Gauquelin T., Asmode J.F., Largier G. 2000 Le Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) dans le bassin occidental de la Méditerranée : répartition et enjeux. Actes du Colloque « Genévrier thurifère », 26 et 27 Septembre 1997, Marignac (Haute-Garonne). Les Dossiers Forestiers, publication de l’ ONF n° 6 : 14-24.
  • Labatut G. , Lefevre A.C., Montes N., Gauquelin T. 2000 Le Genévrier thurifère dans la haute-Ariège. Actes du Colloque « Genévrier thurifère », 26 et 27 Septembre 1997, Marignac (Haute-Garonne). Les Dossiers Forestiers, publication de l’ ONF n° 6 : 42-46.
  • Jalut G., Esteban Amat A., Gauquelin T., Aubert S., Iglesias M., Bouchette A., Belet J.M. 2000 Rôle du genévrier thurifère dans la mise en place de la couverture végétale du sud de l’Europe à la fin du dernier épisode glaciaire. Actes du Colloque « Genévrier thurifère », 26 et 27 Septembre 1997, Marignac (Haute-Garonne). Les Dossiers Forestiers, publication de l’ ONF n° 6 : 160-170.
  • Bertaudiere V., Montes N., Gauquelin T. 2000 Approche dendrochronologique du Genévrier thurifère : exemple de la Montagne de Rié (Pyrénées, France) - Dynamique du peuplement et senibilité de l’arbre au climat. Actes du Colloque « Genévrier thurifère », 26 et 27 Septembre 1997, Marignac (Haute-Garonne). Les Dossiers Forestiers, publication de l’ ONF n° 6 : 186-194.
  • Badri W., Zaoui H., Montes N., Gauquelin T. 2000 Estimation de la phytomasse et de la minéralomasse aérienne d’une population à Juniperus thurifera du Haut Atlas de Marrakech. Comparaison avec d’autres thuriféraies du Haut Atlas Occidental. Actes du Colloque « Genévrier thurifère », 26 et 27 Septembre 1997, Marignac (Haute-Garonne). Les Dossiers Forestiers, publication de l’ ONF n° 6 : 180-185.
  • Montes N., Gauquelin T., Bertaudiere V., Badri W. 2000 Evaluation et cartographie du stock carboné souterrain dans une formation à Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) du Haut Atlas (Maroc) : le cas de la vallée de l’Azzaden. Actes du Colloque « Genévrier thurifère », 26 et 27 Septembre 1997, Marignac (Haute-Garonne). Les Dossiers Forestiers, publication de l’ ONF n° 6 : 195-203
  • Badri W et Gauquelin T. 2000 Essai de germination de graines de genévrier thurifère du Maroc. Actes du Colloque « Genévrier thurifère », 26 et 27 Septembre 1997, Marignac (Haute-Garonne). Les Dossiers Forestiers, publication de l’ ONF n° 6 : 144-147.
  • Gauquelin T. 2004 Conférence d’ouverture : Le Genévrier thurifère ou la connaissance écologique au service de la conservation. IIième Colloque International “ Le Genévrier thurifère et les Forêts d’altitude dans les Montagnes du Pourtour Méditerranéen Naturalia Maroccana 2 (1-2) : 19-23.
  • Badri W., Gauquelin T., Bertaudiere V., N. Montes. 2004 Structure et dégradation des peuplements à Genévrier thurifère dans les différents massifs atlasiques. IIième Colloque International “ Le Genévrier thurifère et les Forêts d’altitude dans les Montagnes du Pourtour Méditerranéen. Naturalia Maroccana 2 (1-2) : 33-40.
  • Annes D., Bertaudiere-Montes V., Creus J., T Gauquelin. 2004 Le Genévrier thurifère dans les Monegros (Aragon, Espagne) : structure des populations et dynamique. IIième Colloque International “ Le Genévrier thurifère et les Forêts d’altitude dans les Montagnes du Pourtour Méditerranéen ; Naturalia Maroccana 2 (1-2) 75-80.
  • Asmani A., Derridj A., Gauquelin T., L. Civeyrel. 2004 Le pin noir en Algérie (Pinus nigra ssp. Mauretanica Mayre et Peyer.) : Inventaire du peuplement et conservation. IIième Colloque International “ Le Genévrier thurifère et les Forêts d’altitude dans les Montagnes du Pourtour Méditerranéen. Naturalia Maroccana 2 (1-2) : 89-99.
  • Adams Rp, Pandey Rn, Gauquelin T., W. Badri. 2004 Systematics of Juniperus thurifera using DNA fingerprinting and leaf essential oils : comparison of the Moroccan J. thurifera with populations from Spain and France. IIième Colloque International “ Le Genévrier thurifère et les Forêts d’altitude dans les Montagnes du Pourtour Méditerranéen. Naturalia Maroccana 2 (1-2) : 183-192
  • Schwal B., Gauquelin T., Gers C., Hubschman J. 2005 Structure et dynamique spatiales, biodiversité végétale et gestion durable en contexte d’agriculture intensive ; le cas des paysages du Lauragais (fin XIX e- fin XX e) Actes du colloques 1eres rencontres naturalistes en Midi-Pyrénées, Cahors 14-15 novembre 2003. p 182.
  • Cassagne N., Gauquelin T., Gers C., Deharveng L. 2005 Changement du type d’humus entre des plantations d’Epicéa et des forêts originelles de Hêtre dans les Pyrénées, France. Comparaison physico-chimique et mésofaune du sol. Actes du colloques 1ères rencontres naturalistes en Midi-Pyrénées, Cahors 14-15 novembre 2003. p 183-184.
  • Gauquelin T. 2006 Les genévriers du Monde et du bassin occidental de la Méditerranée : diversité, stabilité, expansion, régression. Conférence Inaugurale Actas del III coloquio internacional sobre los sabinares y enebrales (Género Juniperus) Soria 24-26 de Mayo de 2006 ; Junta de Castilla y Leon : ecología y gestión forestal sostenible, Tomo 1, : 25-32
  • Bertaudière-Montès V., Montès N., Alifriqui M. Gauquelin T. 2006 Dendroecology of a Mediterranean Mountain Juniper, Juniperus thurifera, along an altitudinal gradient in the Moroccan High Atlas Actas del III coloquio internacional sobre los sabinares y enebrales (Género Juniperus) Soria 24-26 de Mayo de 2006 ; Junta de Castilla y Leon : ecología y gestión forestal sostenible, Tomo 1 : 337-338
  • Cambecèdes J., Gauquelin T., Loustalot-Forest F., Mignaut T., Delbos D., Largier G., 2006. Evaluation de l’impact du feu sur une population de genévrer thurifère : mise en place de protocoles de suivis sur la thuriferaie de la Montagne de Rié, victime d’un incendie accidentel en 2003. in : Actas del III coloquio internacional sobre los sabinares y enebrales (Género Juniperus) Soria 24-26 de Mayo de 2006 ; Junta de Castilla y Leon : ecología y gestión forestal sostenible, Tomo 1, 487-492.
  • Badri W., Gauquelin T., Bertaudière V., Montes N. , Fougrach G. 2006 Etat et Dynamique des peuplements à Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) dans les Atlas marocains. Actas del III coloquio internacional sobre los sabinares y enebrales (Género Juniperus) Soria 24-26 de Mayo de 2006 ; Junta de Castilla y Leon : ecología y gestión forestal sostenible, Tomo II : 111-118
  • Badri W., Gauquelin T., Bertaudière V. Montés N. 2006 Potentialités ligneuses d’un peuplement à Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) du Haut Atlas de Marrakech (Maroc). Actas del III coloquio internacional sobre los sabinares y enebrales (Género Juniperus) Soria 24-26 de Mayo de 2006 ; Junta de Castilla y Leon : ecología y gestión forestal sostenible, Tomo II : 329-336
  • Montes N., Vila B., Badri W., Gauquelin T., Bertaudière-Montès V. 2006 Diversity of Juniperus thurifera L. tree shapes : origins and consequences on biomass allocations. Actas del III coloquio internacional sobre los sabinares y enebrales (Género Juniperus) Soria 24-26 de Mayo de 2006 ; Junta de Castilla y Leon : ecología y gestión forestal sostenible, Tomo II : 337-344
  • Gauquelin T. 2013. : Editorial : Actes du IVe Colloque international sur le Genévrier thurifère. 5-8 octobre 2011, Mont-Dauphin et Saint-Crépin (Hautes-Alpes, France). Ecologia mediterranea n°39. Fascicule 1 : 5
  • Cambecèdes J., Samhat P., Fallour-Rubio D., Candy F. Gauquelin T. 2013 Quel avenir pour la thurifèraie pyrénéenne de la Montagne de Rié (Marignac, France) après l’incendie de 2003 ? Actes du IVe Colloque international sur le Genévrier thurifère. 5-8 octobre 2011, Mont-Dauphin et Saint-Crépin (Hautes-Alpes, France). Ecologia mediterranea n°39. Fascicule 1 : 81-88
  • Sanguin H., Khoulissa S., Zarik L., Gryta H., Boumezzough A., Ouahmane L., Hafidi M., Ouhammou A., Prin Y., Dreyfus B., Cambecèdes J., Miché L., Gauquelin T., Duponnois R. 2013 Rôles potentiels de la symbiose mycorhizienne dans la conservation des populations méditerranéennes de Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) Actes du IVe Colloque international sur le Genévrier thurifère. 5-8 octobre 2011, Mont-Dauphin et Saint-Crépin (Hautes-Alpes, France). Ecologia mediterranea n°39. Fascicule 1 : 99-108
  • Mathaux C, Mandin JP, Edouard JL, Gauquelin T, Guibal F in press Juniperus phoenicea growing on cliffs : dendrochronology and wiggle-matching applied to the oldest trees in France. TRACE Dendrosymposium 2014, Aviemore, Scottish Highlands, United Kingdom : Vol. 10.

Posters

  • Gauquelin T., Jalut G.,Valle F., Iglesias M., Senz B., Merce J., Fromard F., Dedoubat J.J. 1993 Les steppes à Stipa tenacissima de la dépression de Baza (Andalousie, Espagne) : Approche méthodologique des relations phytomasse aérienne - pluie pollinique actuelle. Poster aux XII Jornadas de Fitossociologia de Lisboa (29 Sept.-1 Oct. 1993)
  • Humbert S., Gauquelin T., Bedos A. 1995 Xatardia scabra, endémique des éboulis des Pyrénées orientales : répartition, habitat et faune associée. Poster présenté au IVème colloque international de Botanique Pyrénéo-cantabrique, Uniuversité d’Oviedo, 11-13 septembre 1995.
  • Humbert S., Deharveng L. et Gauquelin T. (1995).- Mise en place d’une banque de données sur les Phanérogames endémiques du versant nord des Pyrénées. Poster présenté au IVème colloque international de Botanique Pyrénéo-cantabrique, Uniuversité d’Oviedo, 11-13 septembre 1995.
  • Gauquelin T. et Badri W. (1996).- Cycle de l’eau et variations du stock d’eau dans le sol dans une station à Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) dans le Haut Atlas du Maroc. Poster à l’International Conférence on Ecohydrology of high Mountain Areas, Kathmandu, Nepal, 23-28 Mars 1996.
  • Remaury M., Gauquelin T., Fabre A. et Dagnac J. (1997).- Analyse des matières organiques et conséquences sur la distribution du phosphore dans quelques sols de l’étage subalpin des Pyrénées. Poster au Colloque Analyse et diversité des substances humiques naturelles, 27-28 novembre 1997, Dijon.
  • Cambecedes J., Gauquelin T., Roques A., Thebaud C., Burrus M., Gardes M., Gryta H., Joachim J., Bertaudière-Montes V., Renaux T., Largier G. Approche intégrée de la conservation des populations pyrénénennes de Genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) VII colloque international de botanique pyrénéeo-cantabrique. Bagnères de Bigorre (France. 8,9,10 juillet). Poster.

Responsabilités scientifiques

Responsabilités nationales

  • -Membre du CNU 67ème section (2005-2007) et membre élu (suppléant) depuis 2015
  • -Expert ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) au sein du groupe de travail « Changement climatique et santé des travailleurs (depuis septembre 2015)
  • -Expert AERES Evaluation Unité de recherche (LSTM) (2014)
  • -Expert HCERES Evaluation des formations (Sciences, Technologies, Sciences de l’Ingénieur déposé par l’Université de Lorraine) (2016).
  • -Expert pour ARD (Communauté de recherche académique Rhone Alpes) (2015)
  • -Expert AAP Chercheurs d’Avenir Région Languedoc Roussillon (2013)
  • -Expert AAP Biodiversité Région Nord Pas de Calais (2014)
  • -Expert PEDR Université Franche Comté (2015)
  • -Expert « Primes Université Pierre et Marie Curie » (2012)
  • -Expertises individuelles des chercheurs et ingénieurs IRSTEA, Grenoble (2013)

Concernant le recrutement des enseignants-chercheurs :

  • (Vice-Président 67ème section de la Commission de spécialistes Université Paul Sabatier Toulouse (1998-2004) et membre en 35eme section)
  • -Participation à des comités de sélection : par exemple récemment :
  • -Université de Rennes. Poste n°0306 : Maître de conférences « Structure des communautés et invasibilité » Section 67 (2015)
  • -Institut National Polytechnique de Toulouse (INPT) : poste Professeur « Biotechnologies Environnementales ». (2013)
  • -Université Toulouse III. Poste de MCF en pédologie (2013)
  • -Université de Savoie-Chambéry. Poste de MCF « le rôle des zones humides dans le contrôle des flux de nutriments entre bassin versant amont, lac et sédiment. » (2013)
  • -Université de Nancy. Poste Pr Ecologie des communautés végétales et Biologie de la conservation. (2012)

Expertises internationales

  • -Organismes Internationaux
  • -Expert ANR, Programme ARIMNET 2 2015-2016
  • -Expert COST (Action FP1106 STReESS) 2016
  • -Expert COST (Action Profound) 2016-2017
  • -Expert ECOS Nord (Programme franco-mexicain)
  • -Expertise de dossiers du programme ‘Établissement de nouveaux chercheurs universitaires’ du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT) (2013) .

Conseils scientifiques et d’administration

Actuelles

  • -Président du Comité scientifique du Conservatoire Botanique Pyrénéen, Conservatoire Botanique National Midi-Pyrénées.
  • -Membre du Comité Scientifique Français de la Désertification (depuis 2017)
  • -Membre du Conseil Scientifique du Conservatoire Botanique National Alpin (CBNA)( depuis 2013)
  • -Membre du Conseil Scientifique du Parc Naturel Régional du Luberon (depuis 2010)
  • -Membre du Conseil Scientifique de l’Ecole d’Ingénieurs de Purpan (depuis 2012)
  • -Membre du Conseil Scientifique de la Réserve Naturelle Géologique de Haute-Provence (depuis 2012)
  • -Membre du Conseil scientifique de la Réserve de Biosphère du Mont-Ventoux (depuis 2017)
  • -Membre du GREC PACA (Groupe régional d’experts sur le climat en Provence-Alpes-Côte d’Azur) (depuis sa création 2015)
  • -Membre de MEDECC (Mediterranean Experts on Climate and environmental Change)
  • -Membre du Think Tank « Bioagriculture et Biofertlisants » en cours de structuration et de développement (création en 2017)
  • -Membre d’un groupe d’experts « Plan Bleu » sur « l’état de l’environnement et du développement en Méditerranée (2017….) »
  • -Membre du Conseil Scientifique des Petits débrouillards PACA
  • -Membre Expert Comité français UICN (Liste rouge des forêts méditerranéennes)
  • -Membre du GDR d’Ecologie Chimique
  • -Membre du Comité Consultatif de Gestion de la Réserve Biologique Forestière Dirigée (RBD) de la Montagne de Rié

Passées

  • -Président élu (Octobre 2001- Décembre 2004) du Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel Midi Pyrénées (CSRPN)
  • -Membre du CA de la Société Française d’Ecologie (jusqu’en 2017)
  • -Membre de la Commission Régionale de la Forêt et des Produits Forestiers (CRFPF) de la Direction Régionale de l’Agriculture et de la Forêt (DRAF) Midi-Pyrénées. ;
  • -Membre de la Commission Scientifique Consultative Régionale de l’ONF Midi-Pyrénées. ;
  • -Membre du Conseil Scientifique du Parc Naturel Régional d’Ariège
  • -Membre du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
  • -Membre du bureau du GDR 2968 Phénologie

Activités éditoriales récentes

ISRN Forestry ; Mycorhiza ; Ecological Engineering ; Regional Environmental Change. ; Biodiversity and Conservation ; African Journal of Ecology ; Dendrobiology ; Annals of Forest Science ; Ecologia Mediterranea ; CR de Biologies ; Ecological Applications ; Applied Journal Research. Acta Botanica Gallica
- Membre du comité éditorial d’Ecologia Mediterranea
- Membre du comité éditorial et de rédaction du Monde des Plantes

Responsabilités collectives

Responsabilités collectives

1. Présentation générale des responsabilités
Mon engagement dans les responsabilités collectives s’est notamment concrétisé autour de 4 éléments que je souhaite développer ici :

1. La conception, la réalisation et le management de l’infrastructure expérimentale O3HP

Le site O3HP (Oak Observatory at OHP) est un site expérimental développé au sein d’une forêt de chênes pubescents (Quercus pubescens Willd.) sur le site de l’OHP (Alpes de Haute-Provence, France). Les objectifs principaux du dispositif sont d’évaluer la réponse des forêts méditerranéennes au changement climatique.
Le dispositif de l’O3HP est organisé autour de trois éléments (i) un système de passerelles instrumentées (ii) un système d’exclusion de pluie (iii) un réseau de capteurs environnementaux
L’O3HP est un plateau technique expérimental porté par l’OSU Institut Pythéas, la fédération de recherche ECCOREV (Ecosystèmes Continentaux et Risques Environnementaux), l’UMR IMBE (Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale) et le Labex OT-MED (Objectif Terre-Bassin Méditerranéen).
l’O3HP a été officiellement inséré dans le SOERE F-ORE-T.
L’O3HP bénéficie d’un Ingénieur de Recherche CNRS ECCOREV, Ilja Reiter, recruté comme chef de projet à l’O3HP et d’un Assistant-Ingénieur (AI) CNRS IMBE, Jean Philippe Orts, à temps plein.
L’O3HP est ou a été l’outil privilégié et central de 2 ANR, l’ANR SecPrime2 en cours et l’ANR Canopée aujourd’hui terminée.
L’O3HP est concerné par différents projets ECCOREV (CARE et TRANS C3), OT-MED (AMC), ESA (ATMOFLEX).
Il a permis la réalisation de plusieurs thèses de Doctorat et est le siège de nombreux stages de master.

2. La responsabilité du programme Biodivmex au sein du Chantier MISTRALS et le rôle de Conseiller scientifique au sein de l’INEE (CNRS) (2011-2015)

Le chantier MISTRALS (Mediterranean Integrated STudies at Regional And Local Scales) est un programme interdisciplinaire d’observation et de recherche dédié à la Méditerranée
Initié en 2008, MISTRALS est un “chantier” décennal d’observations systématiques et de recherches dédié à la compréhension du fonctionnement environnemental du Bassin Méditerranéen sous la pression du changement global.
L’un des programmes du chantier MISTRALS est BioDivMex (BioDiversity of the Mediterranean eXperiment) qui s’attache au suivi de la biodiversité spécifique de la région méditerranéenne, de sa vulnérabilité aux pressions anthropiques et climatiques, qui exercent des impacts multiples, souvent néfastes, sur les habitats caractéristiques et in fine sur la diversité des communautés animales, végétales et microbiennes.

3. Directeur délégué de l’IMEP et Responsable du Département 3 de l’IMEP (2008-2012)

Venant de Toulouse, j’ai rapidement accepté de m’investir dans le management de l’IMEP et j’ai pris la responsabilité d’un des 3 départements, département III « Processus fonctionnels et valorisation de la Biodiversité” qui intégra une équipe de microbiologistes de l’IRD.
3 équipes constituaient ce département pluridisciplinaire qui comprenait 21 Enseignants-chercheurs, 4 chercheurs IRD et 9 ITA :IATOS :
- Equipe Diversité fonctionnelle des communautés végétales
- Equipe Ecologie microbienne et biotechnologies
- Equipe Génétique adaptative et écophysiologie
Je me suis dans ce cadre dés 2010 fortement investi dans le projet de Laboratoire IMBE, pour le quadriennal (2012-2015) qui s’en ai suivi, IMBE où j’ai continué à œuvrer au niveau du Comité de direction, puis Comité de Pilotage… auquel je participe toujours dans l’IMBE (2017….)

4. Directeur (2003-2006) de la Fédération de recherche en Ecologie de Toulouse (FRET) (FR CNRS 2576)

Créée au 1er janvier 2003 par le CNRS, la fédération de recherche en écologie de Toulouse a eu pour mission et objectifs de fédérer les forces vives de l’écologie toulousaine afin de développer une politique scientifique cohérente et ambitieuse, de lui donner une lisibilité accrue et de mutualiser et rationaliser des services communs aux unités de recherche qui lui sont rattachées.
Le potentiel de recherche est composé d’environ 130 permanents, dont 45 personnels de soutien à la recherche.
La fédération de recherche comprenait 15 ITA et IATOS, répartis sur Toulouse et Moulis.

La fédération regroupait 5 unités mixtes de recherche :
• EDB ou Évolution & Diversité Biologique - Dir. Pr Brigitte CROUAU-ROY, UMR UPS/CNRS
• LADYBIO ou Dynamique de la Biodiversité - Dir. Dr Éric CHAUVET, UMR UPS/CNRS
• LEH ou Laboratoire d’Écologie des Hydrosystèmes - Dir. Pr Jean-Luc ROLS, UMR UPS/CNRS
• CESBIO ou Centre d’études Spatiales de la Biosphère– Dir. Dr Jean-Claude MENAUT, UMR UPS/CNRS/IRD/CNES
• DYNAFOR ou Dynamique Forestière – Dir. Dr Gérard BALENT. UMR INP/INRA

J’ai eu aussi en charge la responsabilité et la gestion du Laboratoire souterrain de Moulis en Ariège, Laboratoire dont il a fallu à cette époque préciser les tâches et le projet scientifique au regard des évolutions scientifiques, du personnel et des connexions avec l’Université Paul Sabatier.

Responsabilités et mandats locaux et régionaux

-Participation aux conseils de composantes, de laboratoires…
- Membre élu du conseil d’OSU Institut PYTHEAS (2016….)
- Membre nommé du Conseil Scientifique de l’OSU Institut Pythéas (2013-2017)
- Membre du Conseil Scientifique de la Fédération de Recherche Eccorev (depuis 2011)
- Membre élu CCU élu IMEP et IMBE 2008-2017
- Membre Comité de Pilotage et Comité de Direction IMEP et IMBE (depuis 2008)

4. Responsabilités et mandats internationaux et nationaux)

-Participations à des instances nationales - CNU, CNRS…-, -
- Membre nommé du CNU 67ème section (2005-2007) et membre élu (suppléant) depuis 2015
- Conseiller Scientifique INEE/CNRS (2011-2014)
- Responsabilités exercées dans les Agences Nationales (HCERES, ANR, ...)
- Expert ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) au sein du groupe de travail « Changement climatique et santé des travailleurs (depuis septembre 2015)
- Expert AERES Evaluation Unité de recherche (LSTM) (2014)
- Expert HCERES Evaluation des formations (Sciences, Technologies, Sciences de l’Ingénieur déposé par l’Université de Lorraine) (2016).

Activités d’enseignement

J’ai tout au long de ma carrière universitaire, et sans interruption, effectué chaque année un service complet statutaire d’enseignement (192 h), avec de nombreuses années un nombre d’heures complémentaires conséquent pouvant atteindre 100 h. J’ai toujours considéré cette activité d’enseignement comme une composante du métier d’enseignant-chercheur à la fois motivante, valorisante d’un point de vue personnel et enrichissante. Le fait que j’ai eu l’opportunité d’enseigner à tous les niveaux du collège au Doctorat, dans des contextes et environnements très variés m’a permis d’appréhender de manière globale la pédagogie adaptée à l’enseignement de l’écologie dans toutes ses composantes et m’a plus précisément permis de concevoir et mettre en œuvre des enseignements cohérents et évolutifs.
Ma formation et ma volonté de développer une écologie généraliste m’ont aussi conduit à privilégier une approche holistique de l’écologie sans pour autant que les mécanismes et les composantes fines des structures et des systèmes puissent être laissés de côté.
J’ai aussi tant à Toulouse qu’à Marrakech participé activement, même si je n’en ai pas assuré la responsabilité, à l’élaboration des différentes et nombreuses offres de formation qui nous ont été demandés au fil des ans.

Enseignements dans le secondaire

L’enseignement des Sciences de la Vie et de la Terre dispensé en Lycée au Maroc de même que ceux de mathématiques et Physique dispensés en collège en France avant mon intégration comme Maître de conférences m’ont certainement apporté une expérience pédagogique que j’ai pu mettre à profit tout au long de ma carrière universitaire. Elles m’ont aussi apporté une connaissance des programmes du secondaire nécessaire à la mise en place de maquettes et d’enseignement cohérents de licence.

Enseignements à l’Université Cadi Ayyad de Marrakech (1982-1987)

Au côté des enseignements classiques de botanique, phytogéographie, écologie générale dispensés aux étudiants de premier et deuxième cycles (avec souvent des effectifs très importants), j‘ai plus particulièrement conçu des enseignements de pédologie, de climatologie qui n’existaient pas encore et que nous avons pu élaborer dans le cadre de la mise en place d’un nouveau cursus de maîtrise. Nous avons d’autre part créé et dispensé de nouveaux enseignements de terrain qui combinaient description phytogéographique et écologique des milieux étudiés et manipulation et mesures sur ce même terrain (principalement plaine de Marrakech et Atlas marocains).

Enseignements à l’Université Paul Sabatier de Toulouse (1989-2007)

A l’Université Paul Sabatier de Toulouse, j’ai principalement enseigné (cours, TD, TP) l’Ecologie, la Pédologie, la Floristique, la Foresterie, dans différents cadres et pour différents niveaux.
Ces enseignements ont tous eu pour objectif une vision intégrée de l’écologie, abordée d’un point de vue global. Ils se sont au maximum appuyés sur des journées ou des stages de terrain qui ont d’ailleurs été reconnu comme un point fort des enseignements dispensés en Ecologie/Environnement à l’Université Paul Sabatier. Ceci m’a renforcé dans l’idée que la confrontation à la réalité terrain est indispensable en Ecologie même quand il s’agit d’avoir une réflexion plus théorique sur les processus et les théories qui la gouvernent.

J’ai eu durant cette période la responsabilité de 3 Unités d’enseignement (UE) :
- « Biodiversité et Adaptation des végétaux » dans la L3 Organismes et Biosphère Mention Biologie générale et Sciences de la Terre et de l’Univers,
- « Dynamique et Biodiversité des Ecosystèmes terrestres » en M1 Mention Ecologie du domaine SVS (avec 3 journées de terrain)
- « Relations Sol-Végétation » du Master Professionnel « Ingénierie de l’Environnement » Labellisé IUP (M1 et M2)
et co-responsabilité puis la responsabilité de 2 UE
- « Bases Géologiques de l’Aménagement & Sciences du Sol » en M1 Mention Ecologie du domaine SVS
- « Végétation du Sud de l’Europe » du M1 d’Ecologie avec un stage terrain de 6 jours en France et Espagne, qui l’a fallu concevoir et organiser pendant de très nombreuses années (1990-2006) (stage réalisé au Laboratoire Arago de Banyuls)

S’y ajoutent des cours dans différentes autres unités d’enseignement de Master mais aussi dans la préparation du CAPES et Agrégation (pédologie et édaphologie) et du DEA/Master 2 d’Ecologie Toulouse.
Soulignons enfin que, jusqu’en 1996, une partie importante de mon enseignement était dévolu à l’étude systématique et évolutive des principales familles de la flore française et comprenait de nombreuses sorties floristiques.

Enseignements à l’Université de Provence, puis Aix Marseille Université

L’enseignement dispensé à Marseille a concerné les mêmes thématiques déjà développées à Toulouse, à savoir l’écologie générale, l’écologie fonctionnelle, les cycles biogéochimiques, les relations phylogénétiques chez les végétaux auxquelles se sont aussi ajoutés des thématiques relatives à la « Valeur et conservation de la biodiversité » ou « Environnement et Société » :
Ces enseignements ont évolué de deux manières depuis 2006 :
- Un glissement des enseignements de L1, L2 vers des enseignements de L3 et Master, voire DESU et préparation CAPES
- Une part croissante des enseignements dispensés à distance.
- Une part croissante des enseignements de terrain

J’ai ainsi dés 2007 pu concevoir un important cours de L1 intitulé « Panorama du Monde vivant » dispensé devant la totalité des étudiants inscrits en Biologie
J’ai aussi assuré la responsabilité d’une UE de L2 « Cycles biogéochimiques » jusqu’à 2013.
Concernant la licence, je me suis investi aussi dans l’UE de première année intitulé UE d’ouverture au cours de laquelle les étudiants préparent un rapport écrit et oral sur un sujet de leur choix entrant dans les thématiques proposées. Je propose ainsi depuis plusieurs années sur 2 sites de l’Université les deux thématiques suivantes : « Le bois l’arbre, la forêt » et « Le sol vivant », chacune de ces thématiques étant suivi par une quinzaine d’étudiants.
En 2008, j’ai co-organisé un stage de terrain en Tunisie à destination des étudiants de M2 BIOECO, stage qui s’est ensuite perpétué pendant plusieurs années.

A partir de 2013, j’ai participé à la mis en place d’un stage de terrain pour les étudiants du master SET 1ere année, stage se déroulant à Barcelonnette . En 2017, lors de la mise en place d’un Master 2 à distance, j’ai conçu et organisé un stage de 5 jours dans le cadre d’une UE intitulée Ecole de Terrain, stage qui s’est déroulé dans la région de Banyuls et des Albères.

Je me suis d’autre part investi depuis 2014 dans un DESU »Biodiversité, villes et territoires » où j’enseigne la biodiversité forestière en salle et sur le terrain. Il s’agit d’une initiative particulièrement intéressante proposée conjointement par Aix-Marseille Université (responsabilité T. Tatoni) et le Centre de valorisation des ressources humaines (CVRH) d’Aix en Provence, qui vise à délivrer à des agents du Ministère de l’Ecologie ou des collectivités territoires qui travaillent sur des dossiers de conservation ou d’aménagement une formation et une culture plus poussée concernant la biodiversité, ses enjeux et ses méthodes d’appréhension.
Enfin, depuis 2014 aussi, je participe aux enseignements de la préparation au CAPES SVT au sein de l’ESPE avec un cours d’Ecologie forestière, complétée par une sortie terrain.
J’ai à cœur aussi de toucher des publics différents et j’interviens, par exemple, depuis deux ans à l’Ecole du Paysage de Marseille pour une initiation aux sols et à la pédologie, avec une ouverture vers les sols urbains.
Dans plusieurs UE, j’ai pu aussi mettre en place des travaux pratiques originaux concernant la biodiversité du sol, peu ou pas enseignée jusque là et dont l’importance fonctionnelle et patrimoniale est aujourd’hui largement reconnue.
Certains des enseignements dispensés sur le terrain profitent de la structure O3HP que nous avons pu mettre en place à l’OHP. l’O3HP constitue ainsi aujourd’hui une opportunité et un outil incontournable pour un certain nombre d’enseignements en Ecologie et Environnement dispensés à l’AMU et dans un cadre international et aussi du collège à la formation permanente. La visite de cette plateforme par les étudiants permet d’illustrer de manière convaincante les différentes étapes d’une démarche scientifique de la genèse et conception du projet aux résultats scientifiques, en passant par la réalisation pratique des installations

Au niveau des responsabilités, j’ai pu assurer la responsabilité de la spécialité BIOECO du Master SET (Sciences de l’Environnement terrestre) entre 2008 et 2010.

Direction, animation, montage de formations

J’ai pu assurer la responsabilité, entre 2008 et 2010 de la spécialité BIOECO du Master SET (Sciences de l’Environnement terrestre). La spécialité « Biodiversité et Ecologie Continentale » de ce Master propose aux étudiants une formation pluridisciplinaire de haut niveau dans les disciplines de la biologie des populations animales et végétales, de la microbiologie, de la génétique et de l’écologie en milieu continental terrestre et aquatique. Le M1 regroupe chaque année une trentaine d’étudiants et l’effectif du M2 est limité à une vingtaine d’étudiants.
- J’ai été responsable de 5 UE à Toulouse et Marseille
- J’ai été Président (pendant 3 ans) de la commission pédagogique Biologie générale et Sciences de la terre chargée notamment de statuer sur la validation d’acquis de postulants à l’inscription à l’Université Paul Sabatier.
- J’ai pu aussi bien à Toulouse que Marseille concevoir, organiser et dispenser plusieurs stages et sorties de terrain dans différentes UE.

Diffusion, rayonnement, activités internationales

Diffusion des connaissances vers les scolaires et lycéens
A L’O3HP, nous accueillons régulièrement des stagiaires de collège et lycée mais aussi des classes de collège qui développent des projets pédagogiques autour de nos dispositifs expérimentaux.
Diffusion des connaissances vers les Professeurs du secondaire
Je participe régulièrement, via les projets académiques PASS, mais aussi au travers de sessions de plusieurs jours de « Graines de Science » (la Main à la Pâte) à la formation des enseignants maîtres d’école ou professeurs du secondaire. Je fais aussi partie du conseil scientifique des « Petits débrouillards » PACA et intervient dans ce cadre sur les actions pédagogiques à mettre en œuvre dans le domaine de l’Ecologie-Environnement .
Diffusion des connaissances dans la communauté internationale
Dans les dernières années, je suis intervenu dans des formations internationales par exemple en participant au programme ERASMUS + « Educational Network on Soil and Ecology and Management » dont des écoles d’été sont organisés à Marseille ou à l’OHP.
J’ai aussi assuré des enseignements théoriques et de terrain dans le cadre de l’ETEC (Ecole thématique en Ecologie chimique) du CNRS en 2014.
Enfin, j’ai, dans le cadre du programme Biodivmex dont j’avais la responsabilité, organisé en 2012 un Workshop d’une semaine à Malte. 30 doctorants, post-doctorants et jeunes chercheurs de 13 différents pays du bassin méditerranéen ont été invités pour bénéficier d’enseignements théoriques et pratiques sur la biodiversité méditerranéenne.

Diffusion du savoir et médias

Diffusion du savoir (vulgarisation), responsabilités et activités au sein des sociétés savantes ou associations (depuis 2010)

  • Membre du CA de la Société Française d’Ecologie (2017)
  • Membre du CS des Petits débrouillards PACA

- Conférences récentes grand Public et Public averti.

  • T. Gauquelin « Cycle de conférences AMU sur l’intelligence animale et végétale »L’union bactéries-légumineuses fait la force" Aix en Provence le 4 juillet 2018.
  • T. Gauquelin ’ Le changement climatique et la biodiversité méditerranéenne" Université du réseau régional des espaces naturels, Barcelonette, 28-29 juillet 2018.
  • T. Gauquelin "Le changement climatique : Quelles conséquences sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes forestiers méditerranéens ?, Rendez-vous aux jardins, la Méditerranée, un jardin à ciel ouvert. Salagon Musée et Jardins, Mane (Alpes de Haute Provence), 3 juin 2018
  • T. Gauquelin, « La forêt, une opportunité pour limiter le réchauffement climatique ? » Bibliothèque de l’Alcazar, Marseille, 20 Octobre 2016
  • T. Gauquelin, « Le Changement Climatique : Quelles conséquences sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes forestiers méditerranéens ? : L’apport des stations expérimentales in natura. Colloque CRPF Forêts et CC, Gardanne 23 septembre 2016
  • T. Gauquelin décembre 2015 Conférence « La Biodiversité, clé de sol » dans le cadre du colloque La « Terre vue du sol » organisé par Aix Marseille Université
  • T. Gauquelin, 27 janvier 2011. Epuisement des sols : notre sécurité alimentaire est-elle en danger. Conférence-débat organise à Marseille par La Provence et Wiki2D

Médias récents
Presse écrite et News Web :

- Revue en ligne Atlantico : point de vue sur l’augmentation des surfaces forestières

- Revue Marianne Aout 2018

- Revue en ligne Atlantico

- France Inter Le temps d’un bivouac Aout 2018

  • - Carnets de Science, la revue du CNRS ()1 : article « Climat : ce que nous apprennent les forêts »
  • -National Geographic : http://news.nationalgeographic.com/2015/12/151211-paris-climate-lavender-wine-olives-truffles-provence/#.Vm80BE1TZ5M.
  • -Article La Provence, 10 novembre 2015 sur changement climatique et forêt méditerranéenne.
  • -La Marseillaise 13 Mars 2015. « Une perte de la biodiversité est une menace pour l’humanité » : Le regard de Thierry Gauquelin, spécialiste de la biodiversité en Méditerranée, sa richesse, sa réalité, son fonctionnement et son utilité.
  • -Revue Marseille, revue culturelle de la ville de Marseille. Octobre 2015. Gauquelin T. et Montes N. La végétation méditerranéenne face au changement climatique. p 74-77
  • -Une page dans la Provence 15 juin 2014
  • -Une de la Provence 20 Avril 2012 + 1 page complète intérieure sur O3HP et changement climatique.

Télévision, vidéo et radios :

Art et Sciences
J’ai beaucoup apprécié notamment grâce à l’IMERA (Institut Méditerranéen de Recherches Avancées d’Aix Marseille Université) qui accueille des artistes en résidence pour des séjours de longue durée (6 à 12 mois), de pouvoir collaborer d’une manière assez étroite avec plusieurs artistes sur des projets alliant Art et Science, notamment avec :
-Harold Vasselin, cinéaste sur un projet concernant l’O3HP
-Aline Veillat, Artiste en Art Visuel, sur un projet »Penser de bas en haut ; Quand le sol prend la parole »
-Abdessamad El Mountassir, sur un projet « Résistance naturelle « concernant les Euphorbes du Maroc

Colloques et Workshops

Je suis à l’initiative des Colloques internationaux consacré au Genévrier thurifère et espèces affines dans le Bassin méditerranéen, dont la 6ème édition se tiendra cette année 2018 à Batna en Algérie.
J’ai organisé (avec Jean Francois Asmodé, OGE) la première édition de ces colloques, à Marignac dans les Pyrénées en septembre 1997. Ce premier colloque a permis de structurer une communauté scientifique mais aussi de gestionnaires autour de cette espèce phare et largement concernant les forêts de haute montagne dans le bassin méditerranéen. Ce colloque dont les actes ont été édités dans « les Dossiers forestiers » de l’ONF a réuni plus de 80 participants de différents pays du Bassin méditerranéen.
J’ai aussi organisé le 4ème colloque à Saint Crépin dans les Alpes en Octobre 2011. Ce colloque a réuni plus de 100 participants et les actes ont été publiés dans un numéro spécial d’Ecologia Mediterranea (39-1 ; 2013) dont j’ai été le co-éditeur
J’ai aussi participé activement à l’organisation et au comité scientifique des deux colloques (2001 et 2014) organisés à Marrakech et au comité scientifique du Colloque 3 organisé à Soria (Espagne) en 2006.

Dans le cadre de Biodivmex (Chantier MISTRALS) dont j’avais la responsabilité, j’ai aussi organisé différents workshops en France ou à l’étranger :
-Workshop I de BioDivMeX, Marseille les 8 et 9 novembre 2011 afin de réunir la communauté scientifique internationale du pourtour méditerranéen travaillant sur des problématiques de la Biodiversité Méditerranéenne (BDM) (52 personnes).
-Workshop II BioDivMex, septembre 2012 à Malte (Gozo). 30 doctorants, post-doctorants et jeunes chercheurs de 13 différents pays du bassin méditerranéen ont été invités pour bénéficier d’enseignements théoriques et pratiques de haut niveau.
- Workshop III Biodivmex, Malte 2014, concernant l’ Ecologie et Biologie marine : 30 participants
- Workshop IV « la remarquable biodiversité du bassin méditerranéen : paradoxe ou intox ? », avril 2014. 40 participants.
J’ai enfin organisé récemment 4 autres meetings :
- 2 Workshops d’une semaine (2013 et 2014) impliquant une vingtaine de chercheurs, organisés dans le Sud de la France et en Italie (Bari) dans le cadre d’un programme ENVIMED intitulé STEXMED que j’ai coordonné. Ces workshops ont eu pour objectif (i) de mettre en place un réseau de chercheurs méditerranéens concernés par des stations expérimentales de terrain en milieu forestier (ii) de partager notre expertise dans le montage de telles structures.
- Un séminaire intitulé « Un IBP (Indice de Biodiversité potentielle) pour l’ensemble des forêts du pourtour méditerranéen ? », organisé les 26 et 27 septembre 2016 avec le concours financier de Biodivmex. Réunissant 33 personnes d’horizons et de pays divers, il a permit de discuter de la manière dont on peut évaluer (notamment par des indices) la biodiversité des forêts méditerranéennes.
- un Meeting « Juniperus trees », qui a réuni à Marseille, en septembre 2017, pendant 3 jours (dont une journée de terrain) 30 chercheurs venant de 11 pays différents spécialistes des Genévriers (Ecologie, Génétique, gestion, relations homme-milieu, etc). Ce meeting a permis de structurer un réseau de chercheurs internationaux concernés par ces problématiques et de poser les bases d’une étude bibliométrique large concernant ce taxon et sur la mise en place dun site Web consacré à ce genre Juniperus.