Appels à projets clôturés en 2019

par BERRO Marine


AAP ECCOREV : lancement de l’appel d’offre 2019 - DL 21 décembre 2018 puis 25 janvier 2019

A lire sur le site ECCOREV : https://www.eccorev.fr/

Lancement de l’Appel d’Offre Interne 2019
Afin de poursuivre et de renforcer la coopération scientifique entre les unités membres de la fédération, ECCOREV lance, chaque année, un appel interne à projets concernant l’environnement. Cet appel est réservé aux équipes membres d’ECCOREV, mais des collaborations avec d’autres équipes ne sont pas exclues.

Vous trouverez sur le site de ECCOREV au niveau de la section « À la une ».

Calendrier :
21 décembre 2018 : date limite de contact avec le responsable d’axe
25 janvier 2019 : date limite de réception des projets
Fin février 2019 : réunion du CS qui classera les projets
A partir de mars 2019 : notification du financement sur un compte CNRS, AMU ou autre du laboratoire du porteur du projet

Liens


AAP - PAUSE- DL 08 Février 2019

Ci dessous les informations pour un aap pour l’accueil de chercheur en situation d’urgence.

Le Programme national d’aide à l’Accueil en Urgence des Scientifiques en Exil (PAUSE), créé le 16 janvier 2017, accorde des financements incitatifs aux établissements d’enseignement supérieur et aux organismes de recherche publics projetant d’accueillir des scientifiques en situation d’urgence et les accompagne dans leurs démarches. L’échéance du présent appel d’offres est fixée au 8 février 2019.

Le montant du financement, plafonné à 60% du montant total du projet (80% pour des cas exceptionnel), varie en fonction du statut et de l’expérience du bénéficiaire ainsi que de l’existence d’un projet d’accompagnement social par l’établissement d’accueil. La durée du financement est de 1 an, renouvelable une fois (éventuellement 2 fois pour les fin de thèse)
Catégorie 1 (doctorant, assistant de recherche), jusqu’à 20.000 euros ;
Catégorie 2 (post-doc, maître de conférences, ingénieur de recherche), jusqu’à 40.000 euros.
Catégorie 3 (professeur des universités, directeur de recherche), jusqu’à 60.000 euros.
Pour en savoir plus cliquez ici :


AAP Emplois Jeunes Doctorants 2019- Région Sud - DL début février 2019

Il est rappelé que :

- Pour les demandes présentées par les Organismes de recherche (EPST, EPIC, EPA) : le cofinancement régional par projet sera de 50% du montant subventionnable, dans la limite de 47.000 € sur trois ans.

- Pour les demandes présentées par les Universités et Ecoles :
o Le cofinancement régional par projet sera de 90% du montant subventionnable dans la limite de 84.000 € pour les projets cofinancés avec une micro entreprise, une TPE/PME1, une structure associative de moins de 250 salariés ou les fonds propres de laboratoires ;
o Il sera de 50% du montant subventionnable dans la limite de 47.000 € pour tout autre cas de figure (par exemple financement provenant d’un Idex, d’une ETI, d’un Etablissement Public, d’une Grande entreprise, d’une TPE/PME TPE/PME détenue
directement à 25 % ou plus par une entreprise ou un organisme public, d’une collectivité).

- La Région pourra d’autre part octroyer des financements, dans la limite de 94.000 € pour financer la majeure partie du salaire, sur examen d’un argumentaire dûment motivé (le cas échéant, le reste du financement doit être garanti par l’établissement présentant la demande).
Pour cette disposition, qui concernera au maximum 20% de l’ensemble des projets retenus, une attention particulière sera accordée aux champs thématiques suivants :
§ Sciences politiques et juridiques
§ Sciences humaines et sociales
§ Sciences économiques et de gestion
§ Sciences mathématiques & informatiques fondamentales

La Région ne financera que les activités Recherche à l’exclusion des activités complémentaires.

Liens
cliquer sur Nuage OSU


Appel à proposition de partenariats scientifiques PN Port Cros - DL 15 février

Vous trouverez ci joint un appel à proposition de partenariats scientifiques du PN Port Cros. La DL est le 15 février.
Les thématiques de recherches sont nombreuses et vous êtes plusieurs à pouvoir faire une proposition de partenariat.

Pour en savoir plus cliquez ici


AAP - Prematuration CNRS- DL 28 février 2019

La seconde vague du programme de prématuration pour l’année 2019 est annoncée.

Ce programme ( http://www.cnrs.fr/dire/programme-prematuration.htm) vise à financer des technologies de rupture valorisables mais encore trop amont pour être financées par les SATT(Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies)

Les projets sont à remonter avant le Jeudi 28 Février 2019 à l’INEE.

La sélection se fait ensuite en trois temps :
1. Par l’Institut,
2. Par un comité scientifique de présélection composé des 10 directeurs d’Instituts du CNRS, des représentants DRE et de CNRS Innovation,
3. Par un comité de Pilotage composé de représentant du monde socio-économique qui auditionne le porteur. Si votre dossier est sélectionné pour cette dernière étape, vous serez invité à défendre votre projet au CNRS (au siège à Paris).

La fiche à remplir est à retourner à
l’adresse générique inee.valorisation@cnrs.fr
Vous trouverez ici la lettre de cadrage interne au CNRS de la DRE (Direction des Relations avec les Entreprises).

Pour information, les dates des vagues de prématuration pour cette année sont (ces dates restent relativement identiques d’une année sur l’autre) :

Pour tout renseignement complémentaire (inee.valorisation@cnrs.fr).


AAP- DRIIHM- OHM DL 1er mars 2019 (minuit heure de Paris)

Le présent AAP vise à soutenir des études s’inscrivant dans le champ des sciences de l’environnement, telles que définies précédemment. Sont principalement concernés les domaines listés ci-après et pouvant être traités dans le cadre précis d’un ou plusieurs OHM.

Réponses aux changements globaux,
Echelles temporelles et dynamiques de la biodiversité,
De l’anthropisation à l’artificialisation des milieux et du vivant, Etudes de nouveaux biomes,
Environnement et santé, écologie de la santé,
Ecologie chimique et chimie écologique, écotoxicologie, Evaluation environnementale,
Durabilité et usages,
Aménités environnementales et approches économiques,
Politiques publiques et gestion durable des territoires.
L’esprit de cet Appel est d’encourager les équipes désireuses d’explorer de nouvelles pistes de recherche, tant sur un plan thématique que méthodologique, de les mettre en œuvre dans le cadre des OHM. 

Les soumissions des projets de recherche se font en ligne, à une seule et même adresse : http://www.driihm.fr, après identification du porteur de projet sur le site du labex DRIIHM. 

Engagement scientifique

Dans un délai d’un an après l’obtention des crédits, les projets financés feront l’objet :

- d’une présentation orale lors du séminaire de restitution des/de l’OHM concerné(s),

- d’un rapport succinct rendu à/aux OHM concerné(s) qui devra reprendre les questions initiales de la recherche, la méthodologie employée, exposer les résultats, leur discussion ainsi que leur mise en perspective dans le contexte OHM.

En matière de valorisation des résultats induits, les lauréats s’engagent à publier dans les deux années qui suivent le présent APR au moins 1 article dans une revue scientifique à comité de lecture. De plus, chaque partenaire scientifique du projet s’engage à faire mention des OHM et du LabEx DRIIHM dans toutes publications ou communications des résultats de ses recherches sous la forme : « Ce travail a bénéficié d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du Labex DRIIHM, programme « Investissements d’avenir » portant la référence ANR-11-LABX-0010 ».

Ci dessous, la liste des OHM et de leur lettre de cadrage

Fiche de l’APR 2019 - OHM Bassin minier de Provence :
Fiche de l’APR 2019 - OHM Estarreja :
Fiche de l’APR 2019 - OHM Haut-Vicdessos :
Fiche de l’APR 2019 - OHM Littoral Méditerranéen :
Fiche de l’APR 2019 - OHMi Nunavik :
Fiche de l’APR 2019 - OHM Oyapock :
Fiche de l’APR 2019 – OHM Port Caraïbe :
Fiche de l’APR 2019 - OHM Pima County :
Fiche de l’APR 2019 - OHM Téssékéré :
Fiche de l’APR 2019 - OHM Vallée du Rhône :

N’oubliez pas de m’informer ainsi que vos chefs d’équipe si vous pensez soumettre un projet.
Bien à vous,

Marine


AAP- Agence de l’eau ZABR- DL 11 mars

Si vous avez des projets de recherche à proposer dans le cadre de l’accord cadre Agence de l’eau ZABR c’est le moment !
Vous avez jusqu’au lundi 11 mars 2019 au plus tard pour déposer votre sujet de recherche simplifié.
Le 1er comité de suivi Agence de l’eau ZABR a lieu Mercredi 13 mars de 14h00 à 17h00 : Echanges sur les sujets de recherches en gestation (présentation avec support PPT – 8 minutes/projet)

Vous trouverez sur la page du site ZABR dédié à l’accord cadre Agence de l’eau ZABR toutes les informations pour construire votre projet

Vous trouverez ci-dessous le calendrier de la procédure de co-construction des actions des recherches Agence de l’Eau 2020.

· Date limite de dépôt de votre sujet de recherche simplifié : 11 mars 2019
Télécharger la fiche résumé simplifiée à renvoyer à anne.clemens@zabr.org
· 1er comité de suivi Agence de l’eau ZABR Mercredi 13 mars de 14h00 à 17h00 : Echanges sur les sujets de recherches en gestation (présentation avec support PPT – 8 minutes/projet)
· Commission de coordination scientifique de la ZABR : semaine 19
discussion sur les projets proposés à la ZABR pour veiller à la bonne adéquation/ stratégie de la ZABR et de l’Agence de l’Eau

· Conseil de direction de la ZABR : semaine 21
identification des projets qui peuvent être labellisés ZABR

· Second comité de suivi : 4 juin 2019
échanges entre les porteurs de projets ZABR et l’Agence de l’Eau pour travailler sur la concordance des projets/ aux besoins de l’Agence de l’Eau

· Comité de pilotage Agence de l’Eau ZABR : 3 septembre 2019
pour décider des projets qui seront soumis à l’Agence de l’Eau

· Réception par l’Agence de l’Eau des demandes d’aide :

· Commission des aides de l’Agence de l’Eau : décembre 2019

Eléments pour formuler vos sujets de recherche en gestation
- La fiche ZABRAEdocsimple2020 à compléter (pièce jointe)
- Les besoins de connaissance de l’Agence de l’eau (pièce jointe)
- Les dynamiques de la ZABR

Une page dédiée sur le site web de la ZABR (chemin d’accès : Recherches ZABR – Accord Cadre) explique toute la procédure avec les documents de référence en hyper lien.

Point de contact de l’AAP : Anne CLEMENS directrice de la ZABR +33 (0)4 72 43 61 61
anne.clemens@zabr.org

Word - 67 ko
PDF - 144 ko

AAP- ERA Net FACCE Surplus - DL 19 mars 2019 puis 17 juillet 2019

3ème Appel à projets transnational sur l’agriculture résiliente et durable pour les systèmes alimentaires et non-alimentaires (FACCE SURPLUS)

La demande croissante de biomasse pour l’alimentation, l’énergie renouvelable et les matériaux est l’un des « Grands Défis » du 21e siècle. Convaincus que la bio économie doit être une vision européenne, l’ANR est associée à l’ERA-NET FACCE Surplus – Agriculture résiliente et durable pour les systèmes alimentaires et non-alimentaires et participe au 3ème appel à propositions de cette initiative.

Le présent appel à propositions vise à améliorer la collaboration et la coopération dans l’espace européen de la recherche dans le domaine de l’intensification durable de la production de biomasse alimentaire et non alimentaire et des systèmes de transformation décentralisée. Il vise également à soutenir l’innovation et la création de valeur à partir de la biomasse en synergie avec l’intensification écologiquement durable de la production de biomasse en tenant compte des conditions économiques, environnementales et sociales requises et de la résilience au changement climatique.

Huit pays participent à cet appel : l’Allemagne, la Belgique, l’Estonie, la France, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne et la Roumanie.

Les partenaires des projets sélectionnés seront financés directement par leurs organisations nationales (agences ou ministères) respectives. En conséquence, les réglementations nationales sont applicables. En particulier, les partenaires français doivent prendre connaissance du document « Modalités de participation pour les partenaires français », accessible sur cette page.

Pour plus d’information : [1]

Site de soumission : [2]


AAP : Projet d’Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur Français en Afrique (ADESFA)- DL 21 mars 2019

Ci dessous une information pour un AAP pour de la coopération Franco - Africaine.
Objectif principal de cet AAP :
Soutenir les initiatives de projection d’établissements français (diplomations conjointes, formation numérique, appui à la structuration pédagogique, administrative et financière de l’offre locale) pour accompagner la montée en gamme de l’offre de formation africaine existante.
Chers collègues,

Le gouvernement a annoncé une politique « Bienvenue en France » qui comporte trois volets. Le premier volet concerne l’accueil des étudiants étranger ; le second volet concerne la question des frais d’inscription pour les étudiants internationaux extra-communautaires.

L’objet de cet AAP concerne le troisième volet qui vise à renforcer les liens entre les établissements français et africains. Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a d’ores et déjà débloqué deux millions d’€uros afin d’appuyer l’exploration de projets structurants. L’Agence Française de Développement sera chargée dans les années qui viennent de prendre le relais pour financer des projets de manière plus conséquente.

Vous accéderez à l’appel à projet du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, dont les échéances sont extrêmement brèves,

PDF - 468.2 ko

Les dossiers doivent m’être envoyé (marine.berro@imbe.fr) en copie de votre envoie à la DRI (dri-secretariat@univ-amu.fr) pour enregistrement et signature du Président au plus tard le 21 mars 2019. Ils se chargerons d’envoyer les dossiers au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Les équipes de la DRI sont, bien entendu, à votre disposition pour vous apporter toutes les précisions dont vous auriez besoin.


AAP- ERANET-MARTERA- DL 29 mars 2019 puis 06 septembre 2019

2ème Appel à projets MarTERA sur les technologies marines et maritimes

Le but général de l’ERA-NET Cofund MarTERA est de renforcer l’Espace Européen de la Recherche (EER) dans le domaine des technologies marines et maritimes aussi bien que dans le champ de la croissance bleue « Blue Growth ». Les activités de recherche et d’innovation ne peuvent être significativement entreprises dans ces domaines à des niveaux seulement nationaux ou individuellement secteur par secteur.

MarTERA s’appuie sur un consortium de 18 ministères, agences et organismes de financements issus de 16 pays, chacun en charge du financement de projets de recherche et d’innovation dans le domaine des technologies marines et maritimes.

Le consortium MarTERA lance un deuxième appel conjoint pour financer des projets de recherche et innovation transnationaux sur les technologies marines et maritimes.

Les pays participant à cet appel 2019 (Allemagne, Belgique, Biélorussie, Espagne, France, Irlande, Malte, Norvège, Pologne, Roumanie et Turquie) soutiennent les 5 secteurs technologiques suivants :

Priorité 1 : technologies maritimes respectueuses de l’environnement
Priorité 2 : développement de structures et matériaux nouveaux

Priorité 3 : capteurs, systèmes d’automatisation, surveillance et observations
Priorité 4 : fabrication et production avancées
Priorité 5 : sûreté et sécurité

L’ANR financera uniquement des projets sur la Priorité 3 : capteurs, systèmes d’automatisation, surveillance et observations.

Ce second appel s’inscrit dans le cadre d’un agenda européen de recherche et d’innovation qui requiert une coopération large et systématique dans les registres du transport maritime, des activités hauturières, des ressources marines, de la sécurité maritime, des biotechnologies, de la désalinisation, de l’exploitation offshore de pétrole et gaz, de l’halieutique, de l’aquaculture, etc.

L’ambition de MarTERA est d’inciter au développement de technologies à fort impact potentiel dans des champs d’applications très diversifiés et venant en appui au développement durable du secteur marin et maritime. Cet appel couvre tous les secteurs marins et maritimes et toutes les régions géographiques. Les partenaires des projets sélectionnés seront financés directement par leurs organisations nationales (agences ou ministères) respectives. En conséquence, les réglementations nationales sont applicables. En particulier, les partenaires français doivent prendre connaissance du document « Modalités de participation pour les partenaires français », accessible sur cette page.

Pour plus d’information : ici


AAP - ADEME- dépollution - DL 02 Avril 2019 à 12h00

Travaux de dépollution pour la reconversion de friches polluées
Depuis 2010, l’ADEME contribue au renouvellement urbain par le soutien à la reconversion des friches polluées pour la création de logements, d’activité économique et d’équipements publics. Ces projets permettent de requalifier des secteurs délaissés pour leur donner un nouvel usage.
Entre 2010 et 2017, ce sont ainsi plus de 125 projets qui ont été lauréats des appels à projets « travaux de dépollution pour la reconversion des friches ».
Conforté par les conclusions du bilan des opérations aidées sur la période 2010-2016 (accessible par ce lien https://www.ademe.fr/reconversion-friches-polluees-service-renouvellement-urbain-enseignements-technico-economiques), l’ADEME lance une nouvelle édition de son appel à projets.
Sont concernés, tous les opérateurs publics et privés (collectivités, aménageurs, …) qui développent un projet de reconversion de friches urbaines pour la création de logements, d’activités économiques et d’équipements publics. Pour les usages dits « alternatifs » (qu’ils aient une finalité économique (ex : production d’énergie renouvelable) ou non économique (ex : renaturation, amélioration de la biodiversité ou de corridors écologiques), les porteurs pourront manifester leur intérêt à un accompagnement de l’ADEME via le formulaire adhoc (fourni en annexe 6), sans déposer de dossier.
Les projets déposés dans le cadre de cet appel à projets doivent concerner des opérations exemplaires dont la qualité sera appréciée à l’aune des 3 conditions additives suivantes (cf. modalités dans le texte de l’appel à projets) :
Dépollution : les terres polluées sont traitées au maximum en place (in situ) ou sur site ;
Conception intégrée : le projet est conçu de manière intégrée avec la gestion de la pollution et dans une démarche de développement durable ;
Cohérence territoriale : insertion territoriale, cohérence avec les documents de planification dont PLU et PLUI.
Par ailleurs, le caractère incitatif d’une aide publique à l’opération sera analysé.
Calendrier
2 avril 2019 à 12h00 : limite de dépôt des dossiers de candidature complets sur la plateforme dédiée ;
Fin décembre 2019 : annonce officielle des lauréats.

Recommandation pour le dépôt de dossier
Attention : Seul le coordinateur du projet peut déposer celui-ci. Si vous êtes un partenaire, merci de contacter le futur coordinateur afin que celui-ci puisse remplir et déposer le dossier.

Pour plus d’information voir le site del’ADEME en cliquant ici


AAP- CNRS- QVT- Qualité de vie au travail- DL 15 Avril 2019

Ci dessous le 3eme AAP -QVT du CNRS.

Vanina Beauchamp- Assali avait répondu et obtenu un financement pour l’organisation des 1er coulisses de l’IMBE. Un événement important de notre unité pour les nouveaux entrants.

N’oubliez pas de me dire si vous pensez y répondre
Bien à vous,

Marine

À qui cela s’adresse ?

Cet appel à projets s’adresse à l’ensemble des unités du CNRS.

Il s’agit d’un projet collectif associant chercheurs, ingénieurs et techniciens d’une unité ou de plusieurs unités.

Les unités lauréates de l’appel à projets 2018 ne pourront pas présenter de projet pour l’appel à projets 2019.

De quels projets s’agit-il ?

Chaque directeur d’unité destinataire de l’appel à projets sera invité à inscrire un point de débat à l’occasion d’un prochain conseil de laboratoire pour identifier les initiatives qui pourraient intéresser le laboratoire et de choisir parmi ces propositions, le projet qui pourrait être présenté pour recevoir un appui financier du fonds QVT.

Les équipes pourront s’appuyer sur un guide élaboré par la promotion 2014- 2015 des Jeunes talents du CNRS : Cahier de recettes pour mieux travailler ensemble – De la connaissance à la reconnaissance.

Thématique 2019

« Les 80 ans du CNRS, une date anniversaire à partager dans l’unité pour améliorer la QVT »

La qualité de vie au travail englobe des éléments variés du monde professionnel : relations avec les collègues et la hiérarchie, sens du travail, reconnaissance, environnement de travail, organisation du travail, conciliation des temps de vie.

Le dossier de candidature

Un comité de sélection étudiera les projets sur la base des critères suivants, après avis de la délégation régionale :

· pertinence du projet au regard des objectifs recherchés et du contexte de travail,

· caractère innovant du projet, originalité des moyens mis en œuvre,

· qualité de l’étude de faisabilité,

· approche participative et dynamique d’échange créée autour du projet,

· la qualité de présentation du dossier

· la pérennité du projet et les possibilités de transfert aux autres unités CNRS

Dossier à télécharger et à envoyer à DRH.SDS-QVT@cnrs.fr

Word - 709.2 ko

Informations appel à projets 2018 (format PDF)

Date limite d’envoi : 15 avril 2019

Les modalités de soutien

L’aide accordée prendra la forme d’une participation financière versée à l’unité au vu du devis (de 2.000 à 3.000 euros) pour un projet unique ou jusqu’à 10.000 euros pour les actions plus importantes.

Une unité ne pourra présenter qu’un seul dossier.

Le calendrier

La réunion du jury aura lieu courant juin 2019, permettant une mise à disposition des fonds durant l’été.

Une cérémonie en l’honneur des lauréats aura lieu lors du dernier semestre 2019.


AAP - Prematuration CNRS- DL 23 avril 2019

Ce programme ( http://www.cnrs.fr/dire/programme-prematuration.htm) vise à financer des technologies de rupture valorisables mais encore trop amont pour être financées par les SATT(Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies)

Les projets sont à remonter avant le Jeudi 28 Février 2019 à l’INEE.

La sélection se fait ensuite en trois temps :
1. Par l’Institut,
2. Par un comité scientifique de présélection composé des 10 directeurs d’Instituts du CNRS, des représentants DRE et de CNRS Innovation,
3. Par un comité de Pilotage composé de représentant du monde socio-économique qui auditionne le porteur. Si votre dossier est sélectionné pour cette dernière étape, vous serez invité à défendre votre projet au CNRS (au siège à Paris).

La fiche à remplir est à retourner à
l’adresse générique inee.valorisation@cnrs.fr
Vous trouverez ici la lettre de cadrage interne au CNRS de la DRE (Direction des Relations avec les Entreprises).

Pour information, les dates des vagues de prématuration pour cette année sont (ces dates restent relativement identiques d’une année sur l’autre) :

Pour tout renseignement complémentaire (inee.valorisation@cnrs.fr).


AAP- Agence de l’eau - Eau et biodiversité - DL 15/05/2019

Appel à projets « Eau et biodiversité 2019 » - Fiche

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a mené des appels à projets en faveur de la biodiversité en 2017 et 2018, qui ont permis le financement de 104 projets pour 8,5 millions d’euros de subventions. Dans le cadre de son 11ème programme (2019 – 2024), l’agence Rhône Méditerranée Corse a souhaité poursuivre ses actions dans le domaine de la biodiversité et lance un nouvel appel à projets en 2019. Elle cible en priorité les projets des collectivités, associations de protection de la nature, conservatoires et gestionnaires d’espaces naturels qui agissent pour la reconquête de la biodiversité des milieux aquatiques. Les lauréats verront leurs projets financés jusqu’à 70%.

CALENDRIER
- Jusqu’au 15 mai 2019 : dépôt des projets
- De juin à décembre 2019 : sélection des projets et décisions de financement.

Pour plus d’info : ici :

COMMENT CANDIDATER ?
> Téléchargez et remplissez le formulaire de demande d’aides et retournez-le à la délégation régionale dont vous dépendez

Word - 124.9 ko

> Télécharger le règlement

PDF - 325.5 ko

> Pour tout renseignement : contact.biodiversite@eaurmc.fr

A QUI S’ADRESSE CETTE INITIATIVE ?
Sur les territoires des bassins Rhône-Méditerranée et Corse, cette initiative s’adresse aux :

collectivités et leurs groupements, syndicats mixtes ou établissements publics (EPTB, EPCI),
associations (CEN, gestionnaires d’espaces naturels, chasse, pêche…)
conservatoire du littoral, conservatoires botaniques...
fondations privées,
établissements publics de l’Etat (parcs nationaux),
industriels (respect de l’encadrement communautaire),
organismes consulaires.
QUELS PROJETS SONT SOUTENUS ?
Tout projet visant :

La restauration du fonctionnement global des milieux des trames bleue et turquoise permettant la reconquête des habitats.
La restauration des corridors écologiques favorisant la circulation des espèces-cibles au cours de leur cycle de vie.
Les études opérationnelles sur la « trame turquoise » préalables à la définition d’actions à mener à cette échelle.
Les études faisant le lien entre le fonctionnement des milieux et la qualité de la biodiversité.
Les actions relatives à la préservation ou la restauration des milieux marins ne relèvent pas de cette initiative et seront soutenues dans le cadre des aides classiques du 11ème programme de l’agence, indépendamment de cet appel à projets..

QUELLES SONT LES AIDES DE L’AGENCE DE L’EAU ?
L’agence de l’eau attribue des aides jusqu’à 70% du montant hors taxes des dépenses éligibles du projet (sauf cas particuliers).

L’agence consacre une enveloppe financière de 4 M€ à cette initiative.


AAP -ECOS Sud Argentine- DL 31 mai

Ci joint une information pour l’AAP ECOS sud Argentine.
La DL est le 31 mai

Pour plus d’information, cliquer ici


AAP- ANR SARGASSUM- DL 01/06/2019 à 14h

Bonjour à tous,

Ci dessous un premier AAP sur les SARGASSES lancé par l’ANR

En concertation avec les services de l’état, l’Agence Nationale de la Recherche et plusieurs structures régionales et internationales, telles que l’ADEME, les collectivités territoriales de Guadeloupe, Martinique et Guyane, ainsi que les agences brésiliennes FAPESP et FACEPE) se mobilisent pour lancer un appel à projets « recherche, développement et innovation » sur la problématique des échouages d’algues sargasses . Cet appel « SARGASSUM » sera focalisé sur quatre thèmes.

Caractérisation des sargasses : Physiologie, génétique, biochimie, morphologie, démographie
Prévision de la formation des bancs de sargasses et des trajectoires en mer et en proche littoral
Techniques de collecte en mer et au sol et procédés de traitement et de valorisation innovants
Impacts économiques, sanitaires et environnementaux et stratégies de gestion et d’adaptation
Cet appel à projets a pour objectif d’apporter des solutions pragmatiques à l’échouage des sargasses et enrichir les connaissances sur ce phénomène qui affecte plus particulièrement les îles du bassin caribéen. Cette initiative conjointe, première du genre par le périmètre de la communauté scientifique et économique qu’elle vise, doit permettre de créer une communauté de savoirs et d’expertises de référence sur la thématique des sargasses.

Les modalités de soumission semblent un peu compliqué donc merci de me dire à l’avance si vous pensez y répondre pour que j’étudie l’ensemble des documents et pour vous ainsi vous aider au mieux dans le montage du projet.
La date limite de soumission est le 01 juin 2019 à 14h

Bien à vous,

Marine

http://www.agence-nationale-recherche.fr/Sargasses


AAP - FIR EC Invités2020- DL 04 Juin 2019

lancement de la campagne d’accueil d’enseignants-chercheurs invités 2020.
Vous trouverez l’ensemble des documents (dossier de candidature, grille de rémunération, procédure de remboursement Frais de mission, document Stratégie internationale d’AMU) ainsi que le MODUS OPERANDI relatifs à cette campagne en suivant le lien AMUbox : https://amubox.univ-amu.fr/s/EgJD8WRHP7HZ578

Les candidatures, accompagnées de l’avis du directeur de l’unité de recherche, devront être transmises (en version électronique) au plus tard le 04 juin 2019 à la DRV Pôle 1 à l’adresse suivante : drv-pole1-aap@univ-amu.fr à l’attention de Mme Eléa ROPIOT pour un examen prévu au CAcR du 04 juillet 2019.

Ø Une attention particulière sera portée aux candidatures dans le cadre des partenariats stratégiques internationaux d’AMU.


AAP - Bourse Mobilité Chapman- DL 15 juin

Ci dessous une info issu de l’Hebdo du CNRS.

Dans le cadre de l’accord d’échange de chercheurs et enseignants-chercheurs entre l’Université Chapman en Californie et le CNRS, l’Université Chapman offre une bourse pour accueillir un chercheur/enseignant-chercheur d’une unité rattachée à l’Institut des sciences humaines et sociales, au cours du trimestre de printemps. Date limite de candidature : 15 juin 2019.

Pour en savoir plus : http://www.inshs.cnrs.fr/fr/scholarship-grant-visiting-chapman-university-spring-2020


AAPs « Avenir Littoral » en OCCITANIE - DL 28 juin

Lancement de l’Appel à Projets « Avenir littoral » en Occitanie

Le Préfet de région veut faire de l’innovation un levier essentiel de développement du littoral. C’est pourquoi, dans le cadre du plan Littoral 21, signé entre l’Etat, le Conseil régional Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et la Caisse des Dépôts et Consignations en mars 2017, il lance l’appel à projets « Avenir littoral », doté de 900 k€ pour l’année 2019. Cet appel à projets vise à soutenir le développement de solutions innovantes par et pour les acteurs du littoral, afin d’accompagner l’émergence de nouvelles filières économiques maritimes en région. Elles représenteront des sources d’emploi durables tout en répondant aux défis climatique, démographique et économique.

L’appel à projets « Avenir littoral » est lancé le 29 mai 2019 avec le soutien du Pôle Mer Méditerranée et vise le développement de solutions sur les quatre thématiques suivantes :
L’entrepreneuriat dans le numérique pour l’innovation dans le domaine maritime, notamment afin de proposer des solutions pour une gestion portuaire globale.
L’accompagnement de l’innovation dans les filières halio-alimentaires, en particulier sur l’élevage durable d’espèces marines.
La professionnalisation des filières maritimes dans le domaine de l’innovation de rupture, notamment sur des motorisations marines innovantes et le développement d’équipements énergétiques portuaires multi fonctionnels.
L’appui aux PME dans le domaine de l’innovation collaborative, notamment pour le développement de nouveaux schémas d’exploitation d’espèces marines.
L’appel à projets s´adresse aux entreprises et associations loi 1901 basées en région Occitanie ou celles, françaises ou européennes, qui souhaitent s’y implanter ou développer des partenariats durables avec les acteurs du territoire. Les entreprises peuvent être de toute taille et de tout statut juridique. Une attention particulière sera portée sur la capacité des projets à générer de nouvelles activités maritimes et leur complémentarité avec le tissu économique existant.

Le planning de l’appel à projets est le suivant :
Lancement : 29 mai
Réunion d’information : 14 juin à 14h
Date limite de dépôt des dossiers : 28 juin à 16h
Pré-sélection des dossiers et instruction technique et financière : entre le 1er juillet et mi-août.
Durant cette période, le jury de sélection se réserve le droit d’auditionner les porteurs de projets pré-sélectionnés

Annonce des projets sélectionnés : 2 septembre.

Vous trouverez ci-après les documents permettant de consulter et répondre à ces appels à projets : ici /

Une réunion d’information est prévue le vendredi 14 juin à 14h à Montpellier dans les locaux de la Préfecture de l’Hérault.
Lien d’inscription : https://tinyurl.com/y6k6ltj4

Une foire aux question est ouverte en ligne : https://tinyurl.com/y5hfxljs

Vous pouvez aussi retrouver toutes ces informations sur notre site internet :
https://www.polemermediterranee.com/Actualites/Appel-a-projets/Lancement-de-l-Appel-a-Projets-Avenir-littoral-le-29-mai-a-10h

Contacts au Pôle Mer Méditerranée : Émilie Correa : correa@polemermediterranee.com / Julie Person : person@polemermediterranee.com


AAP- Institut Polaire Français- Campagne Eté et hivernage DL 15 juillet 2019

APPEL À PROJETS SCIENTIFIQUES 2020

L’Institut polaire français soutient et met en œuvre chaque année plus de quatre-vingts projets de recherche dans les régions polaires. Pour la campagne d’été 2020- 2021 et Hivernage 2021.

Le Conseil des programmes scientifiques et technologiques (CPST) évalue les dossiers soumis.
L’Institut polaire sélectionne les projets sur la base de cette évaluation et de leur faisabilité sur le terrain.
Tous les champs disciplinaires sont concernés.
Les projets peuvent être pluriannuels (4 ans maximum).

Les dossiers, pour tous les sites : Arctique, îles subantarctiques et Antarctique sont à soumettre en ligne (www.institut-polaire.fr) avant le 15 juillet 2019

Les dossiers d’actualisation de projets en cours, les demandes de renouvellement de projets arrivés à terme et les nouvelles soumissions sont à déposer avant le 15 juillet 2019.

Le dépôt se fait en ligne à cette adresse : https://sciences.ipev.fr/proposals/

Les demandeurs dépositaires d’un nouveau projet sont invités à prendre contact avec Catherine Étienne (cetienne@ipev.fr).

Plus d’info : https://www.institut-polaire.fr/blog/2019/05/06/lancement-de-lappel-a-projets-scientifiques-2020/


AAP - SCAR- Bourse jeune chercheur- DL 17 juillet

Le Comité scientifique pour la recherche (SCAR) lance son programme de bourses 2019 pour les chercheurs en début de carrière dans l’Antarctique.

Le SCAR offrira 5 à 6 bourses d’un montant maximum de 15 000 dollars chacune pour 2019, avec un soutien supplémentaire de l’Inde, de la Corée et de la France. Une nouvelle bourse SCAR/OMM est également disponible en 2019. Les bourses permettent à des chercheurs en début de carrière de se joindre à une équipe de projet d’un autre pays, ce qui ouvre de nouvelles possibilités et crée des partenariats qui durent plusieurs années et sur plusieurs saisons sur le terrain en Antarctique.
La date limite pour les demandes de bourses est fixée au 17 juillet 2019.

Plus d’informations en cliquant https://www.scar.org/awards/fellowships/information/


AAP - Prematuration CNRS- DL 22 aout 2019

Ce programme ( http://www.cnrs.fr/dire/programme-prematuration.htm) vise à financer des technologies de rupture valorisables mais encore trop amont pour être financées par les SATT(Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies)

Les projets sont à remonter à l’INEE.

La sélection se fait ensuite en trois temps :
1. Par l’Institut,
2. Par un comité scientifique de présélection composé des 10 directeurs d’Instituts du CNRS, des représentants DRE et de CNRS Innovation,
3. Par un comité de Pilotage composé de représentant du monde socio-économique qui auditionne le porteur. Si votre dossier est sélectionné pour cette dernière étape, vous serez invité à défendre votre projet au CNRS (au siège à Paris).

La fiche à remplir est à retourner à
l’adresse générique inee.valorisation@cnrs.fr
Vous trouverez ici la lettre de cadrage interne au CNRS de la DRE (Direction des Relations avec les Entreprises).

Pour information, les dates des vagues de prématuration pour cette année sont (ces dates restent relativement identiques d’une année sur l’autre) :

Pour tout renseignement complémentaire (inee.valorisation@cnrs.fr).


AAP - ERC Advanced Grant 2019 - DL 29 aout 2019

L’appel ERC Advanced 2019 est ouvert. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 29 août 2019.

L’appel ERC Advanced s’adresse à des chercheurs reconnus en tant que leader d’exception menant un projet de recherche exploratoire et faisant preuve d’un excellent “track-record” sur les 10 dernières années. Les candidats peuvent demander jusqu’à 2.5 millions d’euros, ainsi qu’une somme additionnelle d’un montant d’un million d’euros maximum, pour 5 ans.

Pour rappel, lors de l’appel Advanced 2018, la France se situait en troisième position en nombre de lauréats avec 31 bourses obtenues sur 245 candidatures, soit un taux de succès moyen de 12.6% (supérieur à celui européen de 10.9%).

Vous trouverez ci-joint une note de présentation de l’appel ERC Advanced rédigée par les membres du comité de pilotage du Club des ERC du site d’Aix-Marseille, le CERCle.


AAP- FIR colloques - FIR édition AMU- DL 02 septembre pour faire remonter les projets en interne

Je vous informe du lancement de l’appel à projet FIR colloques et FIR Editions dans le cadre du soutien d’AMU aux colloques scientifiques se tenant en 2020.

Comme en 2019, l’édition 2020 ne comportera qu’un seul appel à projet.
La Commission de la Recherche attribuera une enveloppe aux Composantes qui la répartiront entre les colloques qui auront été retenus.

Calendrier et modalités de dépôt pour l’édition 2020 :
dépôt des dossiers par les unités de recherche à votre DRV Campus : au plus tard le 19 septembre 2019 en version électronique (PDF) signée par le Directeur d’unité
Si plusieurs colloques sont présentés par un même laboratoire, merci de bien vouloir indiquer votre classement.
Vous trouverez les formulaires de candidatures ainsi que les fiches budgétaires à remplir en suivant le lien AMUBox : https://amubox.univ-amu.fr/s/ZE99XnwyaLTNGc6

* Vos interlocuteurs habituels de DRV Campus se tiennent à votre disposition pour le montage de votre dossier :

- Campus Aix : Absa D’AGARO, Christine BURON, Pascale EMANUEL
- Campus Marseille Centre : Béatrice FAURE
- Campus Timone : Stéphane BERIOU
- Campus Etoile : Sandra CHEHADE
- Campus Luminy : Cyrielle BOISSET


AAP -conjoint CESAB - sDiv 2019 « SYNERGY »- DL 04 septembre

JOINT CALL CESAB-sDiv SYNERGY

« Coexistence and stability in high-diversity communities »

CESAB and sDiv are instruments of the French FRB (Foundation for research on Biodiversity) and German iDiv (German Centre for Integrative Biodiversity Research). These two centers offer a place and some time to host groups of researchers for a better use of existing data, information and knowledge to foster theoretical and synthetic thinking in biodiversity research. They are now proposing a joint call called “synergy” to fund two theory driven groups of 5-7 researchers for two years that will share their meetings between the two centers.

The main topic of the call will be “Coexistence and stability high-diversity communities”. Modern coexistence theory provides a useful framework for understanding the coexistence of dominant species, but is limited to few interacting species, and is not predictive or extendable to novel or real setting contexts. This joint call aims at fostering a synthesis to understand coexistence and stability in typical high-diversity communities that are often composed of relatively few dominant species and many low-abundance species. Such a focus could include new theories, methods of data collection and analysis. Modeling approaches, both mechanistic and statistical, could be novel or extend existing frameworks. Understanding the consequences of global change as a driver of diversity change would be a desirable applied outcome.

Two groups of 5-7 researchers will be funded for four meetings each. They will have two joint meetings (one at the beginning and one at the end) to foster synergies and complementarities between groups and work plans. The PI of each group must be associated with a French research institute or with iDiv (the German Centre for Integrative Biodiversity Research).

Pre-Proposal : You will be able to submit a full proposal only if you are invited to after a successfully reviewed pre-proposal. Whether you can submit a full proposal will be decided by the sDiv and CESAB scientific boards within two weeks following the pre-proposal deadline. The pre-proposal includes : (a) Information about the PI. (b) A brief description of the aims, scope and scientific objectives of the planned project, its approach, and its synthesis aspect. (c) A list of researchers who have agreed to participate.

More information can be found on our website.
Pre-Proposal deadline : September 4th

Contact : cesab@fondationbiodiversite.fr


AAP - FRB Phytopharmaceutiques- DL 10 septembre à 12h00

L’appel à projets de recherche & innovation « Produits phytopharmaceutiques : de l’exposition aux impacts sur la santé humaine et les écosystèmes » est lancé conjointement par la direction de la recherche et de l’innovation du Ministère de la transition écologique et solidaire, la direction générale de l’enseignement et de la recherche du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, la direction générale de la santé du Ministère des solidarités et de la santé et la direction générale à la recherche et l’innovation du Ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation.

Cet appel, dont la dotation financière prévue est de 2M €, est financé à partir des crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses affectés à l’AFB afin d’appuyer les actions du plan Écophyto 2+.

Cet appel à projets vise à soutenir les efforts de recherche dans le domaine de la connaissance des impacts des produits phytopharmaceutiques sur la santé et sur les écosystèmes. Les recherches pourront permettre de mieux caractériser les liens entre les expositions à ces substances aux niveaux rencontrés dans l’environnement et la survenue d’effets, en particulier chroniques, notamment du fait des expositions à des faibles doses, sur les organismes et/ou les écosystèmes. Les résultats obtenus devront permettre d’appuyer les politiques publiques et notamment la réduction des risques liés aux produits phytopharmaceutiques, conformément au plan Ecophyto 2+.
Plus d’information


AAP -PSPC - régions - DL 11 septembre

L’appel à projets PSPC-Régions (Projet Structurant Pour la compétitivité – Régions) est lancé et se clôture le 11 septembre 2019 à 12h.

Le PSPC-Régions succède au Fonds Unique Interministériel (FUI) dans une nouvelle phase de la politique des pôles de compétitivité. Il est donc appelé à être récurrent, avec deux appels prévus par an dès 2020. Le PSPC-Régions mobilise des financements étatiques et régionaux et est opéré par BPIFrance.

Cet appel à projets collaboratifs finance les développements de produits et services innovants en ligne avec les politiques nationales (CSF) et régionales (SRI et SRDEII).

En résumé :
Type de projets attendus :
Projets de R&D conduits par un consortium qui rassemble au minimum deux partenaires industriels ou de services dont une PME ou une ETI et un partenaire de recherche. Ils présentent des budgets totaux compris entre 1 et 4 Millions d’Euros.
Projets, devant conduire à une mise sur le marché, visant des retombées économiques et technologiques directes sous forme de nouveaux produits, services et technologies, et des retombées indirectes en termes de structuration durable de filières.

Aide :
Taux d’aide pour les entreprises :

https://gallery.mailchimp.com/45d1ed838477dfcab25f15c89/images/b6419d7a-16b8-46ab-af3f-694ed4f23ab5.jpg

*la labellisation de votre projet par le Pôle Mer Méditerranée vous permettra d’avoir une bonification de l’aide attribuée au projet, jusqu’à 15% (PME).

Le soutien apporté par l’Etat aux bénéficiaires se fait sous forme d’aides d’État constituées de subventions et/ou d’avances récupérables. Les Collectivités Territoriales financent les projets selon des modalités qui leur sont propres.

https://gallery.mailchimp.com/45d1ed838477dfcab25f15c89/images/0c56961c-97c2-4fa6-90a1-08184a500860.jpg

Calendrier de labellisation :
5 juillet : informer le Pôle de votre idée de projet
15 juillet : fournir au Pôle une 1ère version de FIS
21 août : fournir au Pôle une 2ème version
6 septembre : présentation du projet devant le comité de pilotage du Pôle
Par ailleurs, le Pôle organise un webinaire pour vous informer sur cet appel le 21 juin 2019 de 14h à 15h30.

Cahier des charges de l’AAP :
https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Appels-a-projets-concours/Appel-a-projets-Projets-Structurants-Pour-la-Competitivite-PSPC-Regions-n-1-46227

Communiqué de presse :
http://regions-france.org/wp-content/uploads/2019/06/CP-PSPC-Regions.pdf

Contact : votre référent DAS et/ou Manon Pedroni (pedroni@polemermediterranee.com)


AAP- AAP - Ministère- changement climatique - 20 septembre 2019 puis automne 2020

François de Rugy, ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires et des relations avec les Collectivités territoriales, en lien avec le Plan urbanisme, construction, architecte et le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema), lancent un appel à manifestation d’intérêt « mieux aménager les territoires en mutation exposés aux risques naturels.
Annoncé par François de Rugy lors des Assises nationales des risques naturels le 25 mars dernier, face au changement climatique, l’objectif est de faire émerger, dans le cadre d’un concours national, des projets d’aménagement exposés à des risques naturels aux conceptions innovantes.

« Face à la croissance des risques naturels, nous devons sans attendre travailler à atténuer l’impact du changement climatique pour nos territoires » précise le ministre d’Etat.

« Afin de renforcer la résilience de nos territoires face aux risques naturels, il est essentiel d’accompagner les collectivités territoriales dans leurs projets innovants car ils correspondent aux besoins spécifiques de chaque bassin de vie » déclare Jacqueline Gourault.

Afin d’aboutir à des propositions d’aménagement de 8 sites à l’automne 2020, l’appel à manifestation d’intérêt se déroule en 3 étapes :

1. Appel à manifestation d’intérêt : les collectivités territoriales sont appelées à proposer des secteurs de renouvellement urbain, exposés à un risque naturel. La date limite de dépôt des candidatures est le 20 septembre 2019. A l’issue de la sélection nationale (automne), 8 sites seront retenus.

Toute commune ou établissement public intercommunal à fiscalité propre du territoire national peut candidater à la première étape dès lors qu’il est :

concerné par un ou plusieurs risques naturels majeurs,
confronté à des enjeux de renouvellement urbain ou d’intervention sur des espaces bâtis existants (reconversion de friche, projet d’aménagement d’espaces publics, projet d’implantation d’équipements, …).
2. Élaboration d’un dossier de site : Avant l’automne 2020, les collectivités retenues explorent avec l’appui du Cerema les enjeux de leur projet au regard de leurs objectifs et de l’exposition aux risques naturels et constituent un dossier de site qui servira de support au concours d’idée.

3. Concours d’idées : A l’automne 2020, des équipes pluridisciplinaires proposent des idées de construction ou d’aménagement au regard des dossiers de site. Un jury sélectionne, pour chaque site, les idées les plus innovantes. Un prix sera remis aux lauréats par le ministre d’Etat.

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/changement-climatique-francois-rugy-et-jacqueline-gourault-lancent-appel-manifestation-dinteret


AAC -IMéRA (AMU) et partenaires - DL 26 septembre à 13h00

La Fondation de l’Université d’Aix-Marseille, l’IMéRA est membre du Réseau Français des Instituts d’Etudes Avancées (RFIEA), du Réseau européen NETIAS qui regroupe les principaux instituts d’études avancées européens, et du réseau mondial UBIAS (University-Based Institutes for Advanced Study).
L’IMéRA et ses partenaires lancent 4 appels à candidatures pour des résidences de 5 ou 10 mois en 2020-2021, en lien avec chacun des 4 programmes thématiques de l’institut :
Art, science et Société
Méditerranée
Phénomènes globaux et régulation
Regards croisés, explorations de l’interdisciplinarité

A chaque programme sont associés des résidences dans le cadre général et un ensemble de résidences spécifiques cogérées par les partenaires locaux, nationaux ou internationaux. Parmi ces résidences spécifiques, figurent des chaires qui sont réservées à des chercheurs confirmés.
Les 4 appels sont ouverts aux scientifiques de toutes les disciplines, ainsi qu’aux artistes et écrivains pour les programmes « Art, sciences et société » et « Méditerranée ».
Date limite des candidatures : 26 septembre 2019 à 13h (heure française).

Vous trouverez toutes les informations en suivant le lien : https://amubox.univ-amu.fr/s/TgHgPYQTyZX4Do7
Les candidats déposent leur candidature par le système de candidature électronique en ligne sur le site : candidatures-imera.univ-amu.fr.

Contact :
Raouf Boucekkine
Directeur - IMéRA, Institut d’Études Avancées
Aix Marseille Université


AAC- Prix Irène Joliot-Curie - DL 26 septembre 2019

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Airbus lancent la 18e édition du Prix Irène Joliot-Curie. Ce prix s’inscrit dans la volonté de promouvoir les femmes dans le monde des sciences et de la technologie et de les encourager à embrasser ces métiers.

Le Prix Irène Joliot-Curie 2019 comporte trois catégories :

Ÿ La catégorie « Femme scientifique de l’année » récompense une femme ayant apporté une contribution remarquable dans le domaine de la recherche publique par l’ouverture de son sujet, l’importance de ses travaux et la reconnaissance dans son domaine scientifique tant au plan national qu’international – dotation : 40 000 €.

Ÿ La catégorie « Jeune Femme scientifique » met en valeur et encourage une jeune femme qui se distingue par un parcours et des travaux qui en font une spécialiste de talent dans son domaine – dotation : 15 000 €.

Ÿ La catégorie « Femme, recherche et entreprise » récompense une femme qui a développé des innovations scientifiques et/ou techniques dans une fonction de recherche & développement, en travaillant au sein d’une entreprise, ou en contribuant à la création d’une entreprise. – dotation : 15 000 €.

Les dossiers de candidatures ainsi que le règlement sont disponibles sur le site esr.gouv.fr/pijc2019

La date de clôture des candidatures est fixée au jeudi 26 septembre 2019 à minuit.

Créé en 2001, le Prix Irène Joliot-Curie est destiné à promouvoir la place des femmes dans la recherche et la technologie en France. Il est décerné par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et par Airbus. A cette fin, il met en lumière les carrières exemplaires de femmes de sciences qui allient excellence et dynamisme.

Depuis 2011, la portée scientifique du Prix a été renforcée par un partenariat avec l’Académie des sciences et l’Académie des technologies, en charge de la constitution du jury qui désignera les lauréates. Le jury de cette 18e édition sera présidé par Catherine Cesarsky, Haut conseiller scientifique au CEA et membre de l’Académie des sciences.


AAP- Ministère- littoraux résilients- 31 octobre 2019

Ci dessous, un AAP du Ministère,
L’APPEL A PROJETS EN BREF TERRITOIRES CONCERNÉS : Métropole et DROM

MONTANT GLOBAL DE L’ENVELOPPE : 1 million d’euros

CHAMP DE L’APPEL A PROJETS : Solutions fondées sur la nature pour des territoires littoraux résilients

BÉNÉFICIAIRES : acteurs publics (collectivités territoriales, établissements publics, services de l’État...) et privés (associations, acteurs socio-économiques, propriétaires de sites...)

PLAFOND DU TAUX D’AIDE DU MTES : jusqu’à 70 % des dépenses éligibles hors taxes, dans le cas général

MONTANT D’AIDE DU MTES PAR PROJET : jusqu’à 250 000 euros HT

DATE LIMITE DE DÉPÔT DES CANDIDATURES : 31 octobre 2019

DÉLAI DE MISE EN ŒUVRE TECHNIQUE DU PROJET : 3 ans maximum à compter de la contractualisation

Cet appel à projet s’inscrit pleinement dans le Plan biodiversité, présenté le 4 juillet 2018 par le Gouvernement. Il répond à l’un des cinq enjeux du plan : préserver la mer et le littoral. Il participe à la mise en œuvre du programme d’actions 2017-2019 de la Stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte.

Doté d’un millions d’euros cet appel à projet s’adresse aux acteurs publics (collectivités territoriales, établissements publics, services de l’État, etc.) et privés (associations, socio-économiques, prioritaires de sites, etc.) en France métropolitaine et outre-mer.

Cet appel à projets, issu notamment des réflexions du groupe de travail « artificialisation » du Comité France Océan, a vocation à mettre en lumière des opérations démonstratives et exemplaires qui valorisent le rôle essentiel joué par les espaces naturels littoraux dans la prévention des risques côtiers, la protection de la biodiversité et le maintien de l’attractivité des territoires. Ces solutions fondées sur la nature, en plus d’être des alliés incontournables dans notre adaptation au changement climatique, contribuent à l’objectif de « zéro artificialisation nette », un engagement fort du Gouvernement.

La date limite de dépôt des dossiers de candidature : 31 octobre 2019.

Toute demande d’informations sur le présent appel à projets pourra être adressée, avant la date de limite de dépôt des dossiers de candidature, à l’adresse suivante : elm2.deb.dgaln@developpement-durable.gouv.fr

ATTENTION :
Sont éligibles, les projets :
- d’adaptation des territoires littoraux exposés aux évolutions du trait de côte mettant en œuvre des opérations matures de solutions fondées sur la nature et ayant déjà fait l’objet majoritairement d’études préalables. Les solutions techniques expérimentales ne sont pas éligibles ;
- inscrits dans l’esprit de la SNGITC qui recommande de valoriser des opérations de gestion souple du trait de côte et de protéger et de restaurer les écosystèmes côtiers qui constituent des espaces de dissipation de l’énergie de la mer et contribuent à limiter les impacts des risques littoraux sur les activités et les biens ;
- dont l’exécution technique sera achevée au plus tard dans les trois ans suivants la date de contractualisation de l’aide.

Vous trouverez ces informations : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/appel-projets-des-solutions-fondees-sur-nature-des-territoires-littoraux-resilients

Ci joint le règlement de l’AAP

PDF - 229.9 ko

AAP -Agir pour le vivant- DL 03 Nov 2019

L’appel à projets citoyens Agir pour le vivant est ouvert !
Le but du programme Initiative Citoyen est d’encourager l’engagement citoyen individuel et collectif de chacun des membres d’AgroParisTech – élèves, alumni, enseignants-chercheurs, personnel administratif et technique.

C’est dans ce cadre que nous sélectionnons et valorisons des projets d’intérêt général, solidaires et responsables au service des enjeux vitaux de l’Homme et de la Planète. Les projets soutenus pourront bénéficier d’une aide financière (5 000 euros maximum) réservée à des dépenses d’investissement matériel et immatériel et de fonctionnement courant (hors prestations extérieures).

Nous encourageons des solutions face au changement global (biodiversité, climat, alimentation, énergie, etc.). Cette année particulièrement, nous soutenons les projets visant à s’adapter au changement global et à ses impacts de tous ordres écologiques, sociaux et économiques.

Pour qui ?
Elèves, alumni, enseignants-chercheurs, personnel administratif et technique AgroParisTech porteur d’un projet qui :
- propose des solutions d’adaptation au changement global (biodiversité, climat, alimentation, énergie, etc.)
- soit déployé par une équipe de plusieurs personnes (au moins 2) dont au moins une est membre d’AgroParisTech ;
- est développé en France et / ou à l’international ;
- n’a pas démarré avant la date de soutien ;
- prévoit une démarche de suivi, d’évaluation et de bilan de fin de projet.

Comment postuler ?
En remplissant le formulaire en ligne ici : agroparistech-innovation.vianeo.com
Les candidatures seront sélectionnées par un jury composé d’experts internes et externes.

Critères d’évaluation et de sélection des projets :
- l’intérêt pour la société civile et la réponse à un / des besoin(s) identifié(s) ;
- l’originalité du sujet et le caractère innovant ;
- la faisabilité technique et financière du projet ;
- la complémentarité des membres de l’équipe (étudiants, enseignants-chercheurs, personnel administratif et technique, alumni) : rôle et responsabilités de chacun dans le projet ;
- la diversité et le nombre de partenariats mobilisés ;
- les impacts sociaux et les résultats attendus ;
- la démarche active de diffusion, de valorisation et de communication du projet ;
- la qualité et la clarté de la présentation et notamment du budget et du plan de financement.

Clôture de l’appel à projets : dimanche 3 novembre 2019 (inclus)

Diffusion des résultats : au plus tard le vendredi 20 décembre 2019

https://fondation.agroparistech.fr/actualite/agir-pour-le-vivant-lappel-a-projets-citoyens-est-ouvert/


AAP -PRIMEQUAL-Qualité de l’air, changement climatique et énergie-DL 08 novembre à 11h00

Le programme PRIMEQUAL
(programme de recherche inter-organismes pour une meilleure qualité de l’air)
lance un nouvel appel à propositions de recherche sur le thème
« Qualité de l’air, changement climatique et énergie : Vers des approches intégrées aux plans scientifique, technologique, politique, économique, sanitaire, environnemental et social »

L’objectif est d’apporter un éclairage scientifique renouvelé et élargi sur les articulations entre la qualité de l’air (intérieur et extérieur), sujet central de l’APR, le changement climatique et l’énergie, ainsi que sur le large faisceau de relations qu’ils entretiennent. L’APR est ouvert à une très large diversité de thématiques. Il en est attendu des projets transversaux qui abordent, dans une démarche intégrative, ces trois domaines.

Les projets de recherche pourront s’inscrire :
- dans un ou plusieurs des trois objectifs généraux ci-après :
1. Compréhension des interactions (et rétroactions)
2. Analyse des politiques publiques
3. Identification d’actions
- et/ou dans une ou plusieurs des questions thématiques ci-après :
1. Activités agricoles – Quelle agriculture résiliente pour demain ?
2. Aménagement et dynamiques territoriales
3. Mobilités et transports
4. Gestion des déchets – Quelles bonnes filières retenir ?
5. Quels bâtiments pour concilier les enjeux de qualité de l’air et du changement climatique ?
6. Politiques publiques – Échelles, acteurs, interventions

Le texte de l’APR est disponible sur : http://www.primequal.fr/fr/actualites

La date de clôture est fixée au 8 novembre 2019 à 11h.


AAC-Mobilité Canada-Mourou-Strickland- DL 29 Novembre

Appel Canada hors Québec, le Québec ayant des programmes spécifiques avec la France*

En 2018, l’Ambassade de France au Canada a mis en place un programme bidirectionnel de mobilité pour des chercheurs entre la France et le Canada. Cette même année, Donna Strickland (Université de Waterloo, Canada) et Gérard Mourou (Ecole polytechnique, CNRS – France) ont reçu le prix Nobel de physique, la plus haute distinction scientifique. Ce prix leur a été attribué conjointement pour leurs travaux collaboratifs sur les lasers, et plus précisément sur “l’amplification par dérive de fréquence”. L’objectif du programme de mobilité de l’Ambassade étant d’initier des partenariats scientifiques entre équipes françaises et canadiennes, il apparaissait donc approprié de faire référence, dans son intitulé, à ces deux chercheurs prestigieux et à leur collaboration couronnée de succès. L’Ambassade de France au Canada remercie les Professeurs Donna Strickland et Gérard Mourou de leur patronage et nous souhaitons à l’ensemble des lauréats de cet appel à projets de suivre leurs traces !

L’intitulé de ce programme fait référence à deux physiciens ; il est cependant ouvert à tous les chercheurs quels que soit leurs domaines de recherche.

Eligibilité :

Les candidats doivent :

avoir obtenu un poste permanent depuis moins de 10 ans, ce qui correspond approximativement et de manière non exclusive, à la tranche d’âge 35-45 ans.
Être attachés à un laboratoire ou département d’une université ou d’un centre de recherche canadien ou français.
Financement :

1 vol aller-retour en classe économique entre le Canada et la France ou entre la France et le Canada
une contribution aux frais de séjour (3 indemnités journalières maximum)
S’il vous plait lire attentivement le Guide à destination des chercheurs avant envoi de votre candidature. Merci d’envoyer votre dossier complet en 1 seul fichier PDF : Formulaire candidature, lettre d’invitation de l’institution d’accueil, court CV à :

assistant.science@ambafrance-ca.org

Pour tout renseignement, même courriel ou Tél : +1 613-562-3794

Date limite de candidature : 29 novembre 2019, 23:59 PST (Canada)

Plus d’info : https://francecanadaculture.org/fr/higher-education-gp/appel-a-candidature-programme-de-mobilite-mourou-strickland-2020/