Clémentine Mutillod

Doctorante

Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Écologie Marine et Continentale (IMBE)

UMR IMBE | Aix Marseille Université, CNRS, IRD, Avignon Université

IUT Avignon, Site Agroparc BP 61207
337 chemin des Meinajaries
84911 Avignon cedex 09
France

clementine.mutillod@imbe.fr
LinkedIn
ResearchGate

Biosketch

Mes travaux de recherche s’inscrivent dans les domaines de l’écologie de la conservation et de la restauration.
Plus particulièrement, je m’intéresse aux effets du ré-ensauvagement de grands herbivores sur la flore et l’entomofaune en comparaison avec le pâturage par des herbivores domestiques et l’abandon des terres sur les pelouses sèches de moyenne montagne.
En effet, les changements climatiques et d’utilisation des terres, tels que la déprise agricole, ont entraîné une diminution de la biodiversité et notamment celle des milieux ouverts et semi-ouverts ainsi que des fonctions écologiques qui en découlent. Afin de pallier à ces déclins, la volonté a été grandissante de restaurer ces habitats et ces fonctions, en se tournant parfois vers la restauration passive (« laisser-faire » la nature) ou le ré-ensauvagement (« rewilding » - le fait de réintroduire ou d’introduire des espèces ingénieurs ou clés de voûtes).
Le ré-ensauvagement est de plus en plus médiatisé, cependant, peu d’études font état des ressemblances, des différences et de leurs explications, entre les effets de la restauration et du ré-ensauvagement.
Ainsi, mon travail est centré sur la comparaison et la compréhension des points clés de la restauration écologique et du ré-ensauvagement.

CV

Actuellement : Doctorante à l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (13) ; Restaurer ou ré-ensauvager les écosystèmes ? Le cas des pelouses sèches du Causse Méjean.

Formations et diplômes
Master 2 Biodiversité, Ecologie, Evolution Spécialité Ecosystèmes et Anthropisation, Université Paul Sabatier et Ecole Nationale Supérieure Agronomie de Toulouse, Toulouse (31).

Master 1 Biodiversité, Ecologie, Evolution - Université Claude Bernard, Lyon (69).

Licence 3ème année Biologie des Organismes et des Populations - Université Claude Bernard, Lyon (69).

DUT Génie Biologique option Agronomie - IUT Digne-les-Bains, Université Aix-Marseille (04).

Baccalauréat Général Scientifique SVT option internationale Italien - Cité Scolaire Internationale, Grenoble (38).

Expériences professionnelles
2021 - 6 mois : Parc National des Calanques et Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (13) ; ingénieur d’étude sur l’impact des populations de Goélands leucophées (Larus michaellis) sur la flore et le sol des archipels de Marseille.

2020 - 8 mois : Séjour de perfectionnement linguistique (Nouvelle-Zélande).

2019 - 8 mois : Observatoire des Galliformes de Montagne (74) ; chargée de mission.

2018 - 3 mois : Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (13) ; Ingénieur d’étude sur l’état chimique et biologique d’un fleuve urbain dans le cadre d’un projet d’aménagement public pour la mise en place d’un parc urbain.

2018 - 6 mois : Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (13) ; stage sur l’étude de la cohabitation des abeilles domestiques et des pollinisateurs sauvages.

2017 - 1 mois : Laboratoire d’Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés (69) ; stage sur la comparaison des activités et des rendements énergétiques des mitochondries chez les ectothermes et les endothermes.

2015 - 5 mois : Chambre d’Agriculture de Vaucluse (84) ; stage sur le suivi de quatre indicateurs de biodiversité dans le cadre de l’étude des Effets Non Intentionnels (ENI) des pratiques phytosanitaires dans les vignes.

Autres
Equitation : Galop 7
Plongée : certifiée Niveau 2 et PADI Dry suit.

Publications et communications orales

Publications indexées
Pollinator specific richness and their interactions with local plant species : ten years of sampling in Mediterranean habitats. Ropars L., Affre L., Aubert M., Fernandez C., Flacher F., Genoud D., Guiter F., Jaworski C., Lair X., Mutillod C ., Nève G., Schurr L., Geslin B. 2020. Environmental Entomology. https://doi.org/10.1093/ee/nvaa061

Land cover composition, local plant community composition and honeybee colony density affect wild bee species assemblages in a Mediterranean biodiversity hotspot. Ropars L., Affre L., Schurr L., Flacher F., Mutillod C., Genoud D., Geslin B. 2020. Acta Oecologica. https://doi.org/10.1016/j.actao.2020.103546

Publications non indexées

Communications orales
Thierry Dutoit et Clémentine Mutillod, 2021, Séminaire Pastoralisme ou rewilding : Quelle place pour les animaux d’élevage dans les espaces naturels « ré-ensauvagés » ?, Montpellier/Agropolis International (34) : « De l’herbivore domestique à l’herbivore ‵‵sauvage′′, vers une exclusion de l’élevage dans des espaces naturels dits ‵‵ré-ensauvagés′′ ? ».

Clémentine Mutillod et al., 2018, Colloque de l’Association Française de Limnologie (67) : URBAN STREAM SYNDROME « Quels symptômes chimiques et métalliques dans un fleuve côtier urbain marseillais ? ».