Elodie Quer

JPEG - 85 ko

Doctorante en cotutelle :

Diversité et Fonctionnement : des Molécules aux Ecosystèmes (DFME)
Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Écologie Marine et Continentale (IMBE), UMR IMBE | Aix Marseille Université, CNRS, IRD, Avignon Université
&
Institut de recherche sur les Forêts |Université du Québec en Abitibi Témiscamingue | Chaire de recherche Aménagement Forestier Durable

Campus Saint Charles
Aix Marseille Université
Equipe DFME IMBE - case 4
3, place Victor Hugo - CS 80249
13331 Marseille Cedex 03 - France

Campus d’Amos
Université du Québec en Abitibi Témiscamingue
341, Principale-Nord, Local 5023
Amos (Québec) J9T 2L8 CANADA

elodie.quer@imbe.fr
elodie.quer@uqat.ca

Bio

Doctorante en écologie, spécialisée dans les interactions racinaires chez le sapin baumier via les greffes racinaires (anastomoses).

Sujet de thèse : Les drivers écologiques et chimiques des greffes racinaires chez le sapin baumier (Abies balsamea) en forêt boréale Québécoise.

Codirection : Annie DesRochers (IRF/UQAT), Virginie Baldy (DFME-IMBE/AMU)

Key words : Root grafting, Anastomosis, Abies balsamea, Boreal forest.

CV

Formations :

Since 2018 : PhD student, “Ecological and chemical drivers of root grafting in balsam fir (Abies balsamea (L.) Mill.)”, IMBE – AMU, France / IRF – UQAT, Canada (Supervisors : V. BALDY and A. DESROCHERS).
2015/2017 : Master degree in Sciences of Terrestrial Environment specialized in Biodiversity Ecology and Evolution, AMU, France.
September 2016 : Summer school, ERASMUS Intensive Program “Soil & Water” in Ceske Budejovice University, Czech Republic.
2014/2015 : Bachelor degree in Earth and Life specialized in Biology of Population and Ecosystems, AMU, France.
2012/2014 : Higher National Diploma in Biology specialized in Environment Sciences, IUT de Digne les Bains, AMU, France.

Professional experiences :

2017 : Biological engineer-2 months- IMBE- Team Origin and Evolution of Biodiversity
Ecological restoration of Marseille’s Astragale (Fabaceae) : Isolation, purification and identification of Rhizobiaceae (Supervisors : L. MICHE).
2017 : Research fellow intern-5 months-IMBE-Team Diversity and Functioning : from Molecules to Ecosystems (DFME)
Testing the Home-Field advantage on litter decomposition process in Mediterranean forest through metabolomics (Supervisors : V. BALDY and C. FERNANDEZ).
2016 : Research fellow intern-2 months-IMBE- Team Origin and Evolution of Biodiversity
Ecological restoration of Marseille’s Astragale (Fabaceae) : Controlled inoculation of Rhizobiaceae (Supervisors : L. MICHE and P. MIRLEAU).
2015 : Research fellow intern-1 month-IMBE- Team Diversity and Functioning : from Molecules to Ecosystems
Role of allelopathic compounds of an understorey species on the regeneration of forest species through their effects on mycorrhizal fungi (Supervisor : A. BOUSQUET-MELOU and J. GAVINET).
2013 : Advanced technician-1 month-Plants Development biological Laboratory-CEA Cadarache
Study of root exudates from mutants of Arabidopsis thaliana altered in their response to phosphate deficiency (Supervisors : L. NUSSAUME and T. DESNOS).
2012/2014 : Tutored projects-2 years- France Nature Environnement 04
Realization of a diagnosis on the state of pesticides in drinking water in the Alpes de Haute Provence

Thématiques de recherche

Les drivers écologiques et chimiques des greffes racinaires chez le sapin baumier (Abies balsamea) en forêt boréale Québécoise.


Les greffes racinaires résultent de la fusion des systèmes vasculaires d’au moins deux racines provenant d’arbres généralement de la même espèce. Grâce à la mise en place d’un système racinaire commun, elles permettent aux arbres greffés de parcourir une plus large surface de sol à la recherche de ressources mais aussi de les échanger afin d’assurer leur survie. Chez le sapin baumier, l’une des espèces abondantes et récoltées en forêt boréale au Québec, la présence de greffes racinaires n’a été que suggérée. Ce phénomène pourrait cependant être d’une importance écologique majeure puisqu’il pourrait modifier les relations entre arbres et donc la dynamique des peuplements. De plus, l’étude de ce phénomène permettrait d’expliquer les résultats mitigés de certains traitements sylvicoles sur des arbres potentiellement greffés. Ainsi, ce projet de thèse a pour objectif de nous aider à mieux comprendre si et pourquoi se forment les greffes racinaires chez le sapin baumier.

Dans un premier temps, l’ampleur de ce phénomène chez le sapin baumier a été évaluée en estimant sa fréquence et en déterminant les conditions propices à sa formation (distance entre les arbres, âge des arbres et racines, taille etc …). Pour cela trois peuplements de sapins baumiers ont été excavés hydrauliquement puis leurs systèmes racinaires ont été collectés afin de les soumettre à des analyses dendrochronologiques.

Dans un second temps, nous souhaitons éclaircir le rôle des greffes racinaires dans les relations entre arbres et plus particulièrement dans la compétition entre arbres greffés ou non. Des modèles de croissances seront produits à partir de mesures de largeurs de cernes réalisées sur les arbres collectés et reliés à des indices de compétitions.

De plus, il est encore difficile d’expliquer comment et pourquoi se forment les greffes racinaires entre certains arbres alors que d’autres arbres avec leurs racines entremêlées n’en forment pas. Ainsi nous souhaitons utiliser la métabolomique pour déterminer si les signatures chimiques des racines mais aussi des exsudats racinaires pourraient influencer la formation des greffes. Celle-ci va nous permettre de déterminer si l’ensemble des métabolites contenus dans les racines et leurs exsudats diffèrent entre les arbres greffés et non greffés mais aussi de déterminer si certains d’entre eux pourraient posséder des propriétés allélopathiques favorisant ou inhibant la formation de greffes. Des échantillons de racines ont été prélevés sur le terrain et un dispositif de collecte des exsudats in situ a été développé pour soumettre ensuite les échantillons à des analyses par UHPLC.


Communications

Publications :

• Quer, E., Baldy, V., DesRochers, A., (2020) Ecological drivers of root grafting in balsam fir natural stands, Forest Ecology Management.
- >https://doi.org/10.1016/j.foreco.2020.118388
• Gavinet, J., Prévosto, B., Bousquet-Melou, A., Gros, R., Quer, E., Baldy, V., & Fernandez, C. (2018). Do litter-mediated plant-soil feedbacks influence Mediterranean oak regeneration ? A two-year pot experiment. Plant and soil, 430(1-2), 59-71.
- >https://link.springer.com/article/10.1007/s11104-018-3711-9
Communications orales :

• Quer, E., DesRochers, A., Greff, S., Dupouyet, S., Duval, P., Lecareux, C., Baldy, V. Study of root grafting in balsam fir Abies balsamea (L.), ED 251, (Mars 2019, Marseille, France).
• Quer, E., DesRochers, A., Greff, S., Dupouyet, S., Duval, P., Lecareux, C., Baldy, V. Study of root grafting in balsam fir Abies balsamea (L.) Journée du GDR MediaTEC, (Novembre 2018, Rennes, France).

Posters :

• Quer, E., DesRochers, A., Greff, S., Dupouyet, S., Duval, P., Lecareux, C., Baldy, V. Study of root grafting in balsam fir Abies balsamea (L.) Journée du GDR MediaTEC, (Octobre 2019, Lille, France).